Gestionnaire des tâches de Windows 8

Conception de Windows 8

Vision en coulisses de l'équipe d'ingénierie Windows

Gestionnaire des tâches de Windows 8

  • Comments 4

Comme nous l'avons évoqué lors de la présentation de Windows 8 à la conférence //build/, nous choisissons de mettre à jour le Gestionnaire des tâches tous les 15 ans environ. Nous avons évidemment dit cela en plaisantant, car nous n'avons cessé d'améliorer l'utilitaire dans à peu près chaque version de Windows. Pour Windows 8, nous avons jeté un nouveau regard sur l'outil et avons considéré de nouveaux scénarios et une nouvelle façon d'optimiser l'outil, ce que soit pour l'utilisateur final ou pour celui qui a besoin de contrôler très précisément ce qui se passe sur son PC. Ryan Haveson, responsable de notre équipe Maître de votre PC, a rédigé ce billet. Remarque : le sujet de ce billet est le Gestionnaire des tâches, et non la fermeture des applications de style Metro     :-)
--Steven

Nous sommes vraiment très heureux de partager certaines des améliorations apportées au Gestionnaire des tâches dans Windows 8. Le Gestionnaire est l'une des applications les plus largement utilisées et a une longue histoire derrière lui. Il est apparu dans les premières versions de Windows comme simple utilitaire permettant de fermer les programmes et de passer de l'un à l'autre. Des fonctionnalités lui ont été ajoutées au fur et à mesure des différentes versions pour le rendre tel que nous le connaissons aujourd'hui.

Liste des tâches de Windows 3.0, avec les boutons : Basculer vers, Fin de tâche, Annuler, Cascade, Mosaïque, Réorganiser les icônes.

Figure 1 : liste des tâches de Windows 3.0

Gestionnaire des tâches de Windows NT 4.0, avec les boutons : Fin de tâche, Basculer vers, Nouvelle tâche ; et 3 onglets : Applications, Processus et Performances
Figure 2 : Gestionnaire des tâches de Windows NT 4.0 (maintenant avec « Nouvelle tâche »)

Gestionnaire des tâches de Windows XP avec les nouveaux onglets Mise en réseau et Utilisateurs
Figure 3 : Gestionnaire des tâches de Windows XP (avec les nouveaux onglets Mise en réseau et Utilisateurs)

Gestionnaire des tâches de Windows 7 avec les onglets Applications, Processus, Services, Performances, Mise en réseau, Utilisateurs ; et les boutons : Fin de tâche, Basculer vers, Nouvelle tâche.
Figure 4 : Gestionnaire des tâches de Windows 7

Étant donnée la large utilisation du Gestionnaire des tâches, nous savions que les modifications apportées seraient immédiatement remarquées. Cela représentait pour nous un vrai défi, mais nous imposait également la prudence. Au début, nous souhaitions résoudre certains problèmes clés :

  • Créer un outil qui était à la fois bien conçu, réfléchi et moderne. Après tout, même un outil technique peut bénéficier d'un effort en matière de conception.
  • Combler certains manques de fonctionnalités qui ont conduit certains de nos clients les plus techniques à utiliser d'autres outils, tels que le Moniteur de ressources et Process Explorer.
  • Organiser et mettre en lumière la richesse des données disponibles pour le rendre plus élégant et plus clair pour ceux qui souhaitent accéder à un nouveau niveau de données.

Comment les gens utilisent-ils le Gestionnaire des tâches ?

Pour optimiser au mieux le Gestionnaire des tâches, il était important de comprendre d'abord comment les gens l'utilisent. Au fil des années, il a pris de l'ampleur pour prendre en charge de nombreux scénarios différents. Depuis Windows 7, vous pouvez utiliser le Gestionnaire des tâches pour fermer des applications, pour trouver des données détaillées sur vos processus, pour démarrer ou arrêter des services, pour contrôler votre carte réseau ou même pour réaliser des tâches d'administrateur système basiques pour les utilisateurs actuellement connectés. Cela représente un grand nombre de fonctionnalités.

Grâce aux investissements réalisés en matière de télémétrie, nous avons pu commencer sur de bonnes bases. Nous avons combiné les données ainsi obtenues avec les entretiens et les observations des clients dans notre laboratoire de recherche pour comprendre ce que font les gens avec le Gestionnaire des tâches et pourquoi ils le font.

Image du Gestionnaire des tâches de Windows 7, superposée à des données d'utilisation : Onglets Applications et Processus : 85 % de toute l'utilisation ; tous les autres onglets combinés : 15 % de toute l'utilisation.
Figure 5 : quels onglets les gens utilisent-ils ?

Ces données sont très révélatrices. Elles montrent que les gens passent la plupart de leur temps à utiliser les deux premiers onglets, qui tournent autour des applications et des processus. Bien que cela ne soit pas surprenant, il était intéressant de voir que l'utilisation était à peu près équitablement répartie entre l'onglet Applications et l'onglet Processus. Cela indique que l'onglet Applications doit présenter des manques évidents en matière de détails, ce qui pousse les gens à utiliser l'onglet Processus. Nous avons donc ensuite examiné la manière dont les gens utilisent l'onglet Processus pour comprendre ce qu'ils y faisaient.

Graphique à barres illustrant les colonnes triées par les utilisateurs : Utilisation de l'UC = 29 %, Jeu de travail privé = 26 %, Nom d'image = 25 %, Nom d'utilisateur = 5 %, puis Description, Ser-Name, Ap-Task, Ser-Status, Ser-PID et Ser-Description sont tous à 3 % ou moins.
Figure 6 : de nombreux utilisateurs trient la vue des processus en fonction de l'utilisation des ressources

Lorsque nous avons regardé ces données, puis les avons mises en corrélation avec les entretiens et les observations des utilisateurs dans nos laboratoires de recherche, nous avons trouvé que les gens utilisent l'onglet Processus soit pour rechercher quelque chose qui n'était pas indiqué dans la liste des applications (un processus d'arrière-plan ou système), soit pour voir quels processus utilisent le plus de ressources.

Nous nous sommes ensuite penchés sur les actions que les utilisateurs prennent dans le Gestionnaire des tâches.

Graphique à barres comparant les principales actions utilisateur dans le Gestionnaire des tâches : Onglet Processus – Bouton Terminer le processus = 12 % ; onglet Processus – Touche Suppr pour terminer le processus, Onglet Applications – Fin de tâche = 20 % ; toutes les autres actions sont indiquées à 3 % ou moins.
Figure 7 : l'objectif est souvent de fermer ou de « supprimer » une application ou un processus
Cliquez pour agrandir le graphique

En observant les données et en nous entretenant avec les clients, nous avons déterminé que l'utilisation la plus fréquente de l'outil était de simplement terminer ou « supprimer » une application ou un processus.

Objectifs du nouveau Gestionnaire des tâches

En nous basant sur toutes les données et nos recherches, nous avons décidé de concentrer notre énergie sur trois objectifs clés :

  • Optimiser le Gestionnaire des tâches pour les scénarios les plus courants. Nous avons souhaité nous concentrer sur les scénarios visant à : (1) utiliser l'onglet Applications pour rechercher et fermer une application précise ou (2) accéder à l'onglet Processus, trier en fonction de l'utilisation des ressources et supprimer certains processus pour récupérer des ressources.
  • Utiliser une conception informative moderne pour atteindre des objectifs fonctionnels. Nous avons souhaité créer un outil à la fois réfléchi et moderne en nous concentrant sur la conception des informations et la visualisation des données pour mieux répondre aux objectifs des scénarios fonctionnels.
  • Ne pas supprimer de fonctionnalités. Même si certains scénarios principaux se démarquent, il en existe de nombreux autres moins fréquemment utilisés pour le Gestionnaire des tâches. Nous nous sommes explicitement imposés de ne pas supprimer de fonctionnalités, mais d'au contraire augmenter, améliorer et optimiser le Gestionnaire des tâches.

Une des principales interrogations à laquelle nous avons voulu répondre était de trouver comment ajouter toutes les nouvelles fonctionnalités intéressantes sans surcharger les utilisateurs. Pour résoudre le problème, nous avons envisagé un bouton du type « Plus/Moins de détails » similaire au modèle de la nouvelle boîte de dialogue de copie.

Vue par défaut du Gestionnaire des tâches de Windows 8, avec une flèche indiquant le bouton permettrant de montrer « Plus de détails ».
Figure 8 : vue avec moins de détails

Vue Plus de détails du nouveau Gestionnaire des tâches de Windows, avec une flèche indiquant le bouton « Moins de détails ».
Figure 9 : vue avec plus de détails

Ce modèle nous a permis d'optimiser la vue par défaut (« Moins de détails ») autour du scénario principal qui consiste à rechercher une application et à la fermer. Il nous a également permis d'ajouter beaucoup plus de détails dans l'autre vue, car cette dernière ne s'affiche que si l'utilisateur le demande. Dans la vue « Plus de détails », nous avons décidé de conserver le modèle à onglets existant du Gestionnaire des tâches et de nous concentrer sur l'amélioration du contenu de chaque onglet. Cela nous permet d'augmenter, d'améliorer et d'optimiser l'existant, sans supprimer de fonctionnalités.

Scénario n°1 : mettre fin aux processus rapidement et efficacement

En examinant de nombreux outils tiers (ou des outils comme Process Explorer), nous savons que de nombreuses fonctionnalités peuvent être ajoutées au Gestionnaire des tâches pour les utilisateurs avancés. Mais nous avions conscience que nous devions d'abord nous axer sur le grand public, car nous ne voulions pas mettre au point un outil susceptible de surcharger la majorité de nos clients. Nous continuerons évidemment à prôner les outils tiers, car ils représentent une spécialisation et une innovation unique autour de nombreuses tâches. Concernant la vue par défaut, nous avons conçu une expérience minimaliste qui répond aux besoins de notre clientèle la plus large et du scénario le plus courant. Lorsque vous lancez le Gestionnaire des tâches pour la première fois sous Windows 8, vous voyez une vue bien organisée des applications en cours d'exécution. Nous avons optimisé la vue par défaut dans un objectif : supprimer les applications qui ne fonctionne pas. Et nous avons supprimé tout ce qui n'allait pas directement dans le sens de cet objectif.

 

Vue par défaut du Gestionnaire des tâches dans Windows 8, montrant une liste de 7 applications en cours d'exécution. L'une d'entre elles, Microsoft Sync Center, ne « répond » pas. Il y a un seul bouton : « Fin de tâche »

 Figure 10 : vue par défaut du Gestionnaire des tâches dans « Windows 8 »

L'utilité de la vue par défaut repose sur ce que nous avons retiré. Nous avons supprimé tout ce qui ne porte pas sur la tâche principale (supprimer des applications), ce qui rend la conception efficace et structurée. En particulier :

  • Nous avons retiré les onglets de cette vue, car ils représentent une distraction par rapport au scénario principal.
  • Nous avons supprimé la barre de menus de la vue par défaut.
  • Cette vue montre uniquement les applications et non les fenêtres individuelles qui ne peuvent pas être supprimées de toute façon.
  • Nous avons enlevé tout ce qui encombrait la fenêtre, comme les statistiques d'utilisation des ressources et les concepts techniques que la plupart des utilisateurs ne comprennent pas.
  • Pas d'invites en double. Si vous cliquez sur « Fin de tâche », nous ne vous demandons pas « Êtes-vous sûr ? ». Nous nous contentons de supprimer l'application, et rapidement ! (Mais soyez prudent, car nous ne vous demanderons pas non plus d'enregistrer !)

Regardez comme le nouveau Gestionnaire des tâches est plus net et structuré par rapport au Gestionnaire des tâches de Windows 7, avec les mêmes applications et fenêtres ouvertes :

: image du Gestionnaire des tâches de Windows 7, de l'onglet Applications, montrant une longue liste défilante de plusieurs instances de la même application, plus 3 boutons : Fin de tâche, Basculer vers et Nouvelle tâche.

Image du Gestionnaire des tâches de Windows 8, de l'onglet Applications, avec une simple liste des 7 applications en cours d'exécution, plus 1 bouton : Fin de tâche. 
Figure 11 : comparaison des gestionnaires des tâches de Windows 7 et de Windows 8

Après nous être débarrassé du superflu, il reste un outil idéal pour une chose : supprimer une application qui ne fonctionne pas. Cela est idéal pour les nombreux utilisateurs qui doivent faire face à une application « qui ne répond pas » et qu'ils n'arrivent pas à faire disparaître avec le bouton Fermer de l'application.

Scénario n°2 : diagnostiquer les problèmes de performances

Une grande partie des nouveautés du Gestionnaire des tâches n'apparaît que lorsque vous accédez à la vue « Plus de détails ». Cette vue est le royaume de l'utilisateur avancé. Gardez à l'esprit que le grand public risque de ne jamais faire appel à ce niveau de détail ; la vue « Moins de détails » ci-dessus doit répondre à tous ses besoins.

Voici ce que vous verrez dans cette vue :

 

Vue Plus de détails du Gestionnaire des tâches de Windows 8, onglet Processus, montrant les colonnes Processus, État, UC, Mémoire, Disque et Réseau. Le contenu des colonnes possède un ombrage différent selon l'importance des valeurs de chaque élément.

Figure 12 : le nouvel onglet Processus et la carte thermique

La carte thermique

Dans le nouvel onglet Processus, la différence la plus notable est la nouvelle carte thermique, qui représente les différentes valeurs en couleur. Nos données télémétriques nous ont indiqué que les utilisateurs accèdent très fréquemment à l'onglet Processus, trient par utilisation de l'UC ou de la mémoire, puis recherchent les applications qui utilisent plus de ressources que prévu. L'avantage de la carte thermique est qu'elle vous permet de surveiller les anomalies de plusieurs ressources (réseau, disque, mémoire et utilisation de l'UC) en même temps, sans avoir à trier les données. Elle permet en outre de trouver instantanément le point qui pose problème, sans avoir à lire et comprendre des concepts ou des unités spécifiques. Dans les études d'utilisabilité, nous avons fait appel à un système de suivi du regard pour tester ce que les utilisateurs regardent lorsqu'ils se trouvent face à différents modes de visualisation de ces informations. Cela nous a aidé à choisir une conception qui attire efficacement l'œil de l'utilisateur sur les problèmes de ressources les plus importants. Vous pouvez voir ci-dessous le mouvement des yeux d'un participant au cours de l'une de nos études de suivi du regard et une capture d'écran de ce qu'il regardait. Le point rouge indique un endroit où son regard s'est arrêté et les lignes montrent les endroits d'où son regard s'est rapidement éloigné.


Téléchargez cette vidéo pour la regarder sur votre lecteur habituel :
MP4 haute qualité | MP4 faible qualité

 

Réseau et compteurs de disques

De nombreux utilisateurs avancés complètent leur utilisation du Gestionnaire des tâches par d'autres outils, tels que le Moniteur de ressources, simplement parce que dans le passé, le Gestionnaire des tâches ne montrait pas l'attribution des disques et du réseau par processus. Ceci était une lacune, si l'on considère qu'un disque en rotation ou plusieurs applications concurrentes sur une bande passante réseau sont la cause racine de nombreux problèmes de performances des PC. Le nouveau Gestionnaire des tâches montre maintenant ces ressources au même niveau de détail que la mémoire et l'UC.

Mise en lumière de l'utilisation des ressources

Une des causes majeures des problèmes de performances que connaissent les PC est le conflit des ressources. Lorsqu'une ressource donnée est utilisée à une vitesse supérieure au seuil, l'en-tête de colonne s'éclaire pour attirer votre attention dessus. Considérez ce comportement comme un indicateur d'avertissement, qui vous informe par où commencer à regarder si vous rencontrez des problèmes de performances. Vous pouvez voir ci-dessous que l'en-tête de colonne CPU (UC) est mis en surbrillance pour attirer votre attention sur le fait que plusieurs applications sont peut-être en concurrence pour le temps processeur.

Vue détaillée de l'onglet Processus du Gestionnaire des tâches, montrant une application à 94,2 % d'UC, une autre à 1,8 % d'UC et l'en-tête de colonne CPU (UC) ombré d'une couleur plus sombre pour indiquer que l'unité centrale pose problème

Figure 13 : indicateurs d'utilisation des ressources

 

Regroupement par applications, processus d'arrière-plan et processus Windows

Dans le Gestionnaire des tâches actuel, il est difficile de savoir quels processus correspondent à une application (la suppression d'applications ne posent généralement pas de problème), lesquels correspondent à des processus du système d'exploitation Windows (la suppression de certains peut provoquer un écran bleu) et lesquels sont des processus d'arrière-plan divers qui risquent de devoir être approfondis. Le nouveau Gestionnaire des tâches montre des processus regroupés par type. Cela permet de les séparer facilement tout en donnant une vue dissociée des différentes situations lorsque vous en avez besoin.

Nouveau Gestionnaire des tâches montrant les processus regroupés par type : Applications, Processus d'arrière-plan et Processus Windows.
Figure 14 : regroupement par type de processus

Noms conviviaux pour les processus d'arrière-plan (ainsi que les services et tout le reste)

Si vous regardez la capture d'écran ci-dessous, est-ce que vous voyez l'élément de ligne correspondant à « Print driver host for applications » (hôte du pilote d'imprimante pour les applications) ? Dans l'ancien Gestionnaire des tâches, cette ligne apparaissait comme ceci : « splwow64.exe ».

Mais si vous souhaitez que le nom du fichier exécutable continue à apparaître, vous pouvez le rajouter sous forme de colonne facultative.

Regroupement des fenêtres de niveau supérieur par application

Un des aspects les plus déconcertants de l'ancien Gestionnaire des tâches est que l'onglet Applications était une simple liste incluant toutes les fenêtres de niveau supérieur de tous les processus du système. Bien que la liste des fenêtres de niveau supérieur représente un certain intérêt, elle est souvent trop longue à consulter et parfois une seule fenêtre ne peut pas être supprimée sans fermer toutes les autres fenêtres de ce processus. Pour résoudre ce problème, le nouveau Gestionnaire des tâches regroupe désormais les fenêtres de niveau supérieur sous leur processus parent. Cela permet de dégager la vue pour une utilisation classique, vous aide à vous concentrer sur les processus pouvant être supprimés et sur l'utilisation en ressources des processus. Cela vous permet également de voir quelles fenêtres appartiennent à chaque processus afin de savoir ce qui sera fermé si vous les supprimez.

Nouveau Gestionnaire des tâches montrant une liste pouvant être développée/réduite de 6 messages Outlook différents regroupés sous un seul processus parent Microsoft Outlook.
Figure 15 : regroupement des fenêtres de niveau supérieur par processus

Qu'est-ce qu'un fichier fussvc.exe ?

N'avez-vous jamais parcouru la liste des processus et vu quelque chose comme « fussvc.exe » ? Vous êtes-vous demandé ce que c'était ? L'ajout de noms conviviaux constituait une première étape importante pour résoudre ce problème. fusssvc.exe représente le service d'utilitaire Changement rapide d'utilisateur, mais pour savoir réellement à quoi correspond ce processus, vous devez évidemment rechercher sur le Web. Le nouveau Gestionnaire des tâches intègre un menu contextuel de recherche (appelé par clic droit), qui vous permet d'accéder directement à votre moteur de recherche par défaut (que vous pouvez personnaliser) pour voir plus de détails et des informations appropriées. Cela peut faire une énorme différence pour savoir si un processus d'arrière-plan fait quelque chose d'utile ou est simplement en train de gaspiller des cycles.

Rechercher sur le Web des informations sur des processus obscurs
Figure 16 : rechercher sur le Web des informations sur des processus obscurs

 

Résultats de recherche pour « fussvc.exe Fast User Switching Utility Service » (service d'utilitaire Changement rapide d'utilisateur)
Figure 17 : résultats de recherche pour « fussvc.exe Fast User Switching Utility Service » (service d'utilitaire Changement rapide d'utilisateur)

Détails sur les hôtes de service et noms conviviaux

Si vous ouvrez le Gestionnaire des tâches de Windows 7 sur l'onglet Processus et sélectionnez « Afficher les processus de tous les utilisateurs », vous verrez probablement huit instances apparemment identiques de « svchost.exe ». C'est une des sources d'informations généralement signalées comme « pas très instructives » que nous avons fournies. Certains d'entre vous savent évidemment qu'il s'agit en réalité simplement d'un processus d'hôte de service et vous pouvez ajouter la colonne PID (identificateur de processus), accéder à l'onglet Services, trier par PID, voir quels services entrent en corrélation avec ce PID, puis effectuer une recherche inverse des noms conviviaux pour chacun des services… mais cela représente beaucoup de travail (et tout le monde ne connaît pas cette procédure) ! Avec le nouveau Gestionnaire des tâches, nous montrons tous les services regroupés par processus avec des noms conviviaux pour chacun d'entre eux. Vous pouvez donc instantanément voir ce qui se passe lorsqu'une instance de svchost utilise beaucoup de ressources :

Gestionnaire des tâches de Windows 8 montrant une liste de plusieurs services sous le processus parent : « Service Host: Local Service » (Hôtes de service : service local).Figure 18 : regroupement et détails sur les hôtes de service

Comme vous pouvez le constater, nous avons ajouté un grand nombre de nouveautés au Gestionnaire des tâches (et nous ne vous avons montré que le premier onglet !). Le Gestionnaire des tâches représentait une opportunité unique pour les chercheurs et les concepteurs d'expérience utilisateur collaborant avec des chefs de projets techniques et des ingénieurs de créer une conception nette, organisée et efficace. Nous l'avons rendu plus accessible au grand public et plus détaillé pour les utilisateurs avancés.

Voici une brève démonstration qui vous permet de le voir en action.


Téléchargez cette vidéo pour la regarder sur votre lecteur habituel :
MP4 haute qualité | MP4 faible qualité

-- Ryan

  • Loading...
Leave a Comment
  • Please add 3 and 8 and type the answer here:
  • Post