Windows offre de nombreuses technologies permettant au grand public de profiter de la vidéo et de l'audio, et aux développeurs d'exploiter ces technologies par le biais d'API riches. Dans ce billet, nous abordons en détail ces deux aspects de la plateforme multimédia de Windows, qui a été améliorée de façon significative, à la fois pour les applications de bureau et celles de style Metro. Le paysage multimédia a beaucoup évolué depuis la commercialisation de Windows 7. La diffusion en continu a pris une place importante et les propriétaires de contenus souhaitent permettre aux utilisateurs de les lire sur un nombre croissant d'appareils, le tout en essayant de limiter la consommation de batterie liée à la lecture multimédia. Pour mettre en œuvre ces nouvelles fonctionnalités, qui sont évidemment incluses à la fois dans Windows 8 et Windows RT, nous avons cherché à offrir une prise en charge de tout premier plan, aussi bien pour le grand public que pour les développeurs. Ce billet a été rédigé par Scott Manchester, chef de projet au sein de notre équipe Plateforme et technologies multimédias. –Steven


Les fonctionnalités multimédia enrichies (lecture de films, conversations vidéo, écoute de musique) font partie des usages les plus répandus et les plus agréables sur les PC. Dans ce billet, je souhaite décrire plus en détail le travail réalisé dans Windows 8 pour rendre possibles de nombreuses activités multimédias et pour mettre ces fonctionnalités à la disposition des développeurs tiers, par le biais d'une plateforme multimédia extensible.

Nous avions trois objectifs en tête lorsque nous avons conçu la plateforme multimédia de Windows 8 :

  1. Optimiser les performances. Nous souhaitions rendre la lecture multimédia rapide et réactive, et exploiter toute la puissance du matériel, tout en optimisant l'autonomie de chaque PC.
  2. Simplifier le développement et l'extensibilité. Nous souhaitions proposer une plateforme pouvant être étendue facilement et adaptée à une application donnée, afin de préparer le terrain pour la création d'applications multimédias personnalisées innovantes sous Windows.
  3. Prendre en charge toute une série de scénarios différents. Une plateforme extensible, efficace et performante permet de développer un large éventail d'applications de lecture de musique et de vidéos, d'applications de communication et d'autres applications multimédias.

En gardant ces trois objectifs en tête, nous avons entrepris de réinventer l'expérience multimédia sur la plateforme Windows.

Des expériences multimédias plus rapides et plus réactives

Les performances jouent en rôle essentiel dans les expériences utilisateur. Dans les scénarios multimédias, ce rôle est véritablement crucial. Les vidéos doivent être lues en temps réel, les communications vocales doivent sembler instantanées et toutes ces tâches doivent être réalisées sans trop vider votre batterie.

Pour mesurer les performances, nous nous appuyons sur la durée d'une tâche, ainsi que sur les ressources de calcul et de mémoire qu'elle consomme. Nous voulions réduire l'ensemble de ces facteurs. En termes de performances multimédias, nos objectifs visaient plus spécifiquement la lecture audio et vidéo, le transcodage, l'encodage et la capture.

Un décodage vidéo plus performant

Pour améliorer l'autonomie de la batterie ou tout simplement réduire la consommation électrique dans tous les scénarios multimédias, nous continuons à collaborer avec nos partenaires de l'industrie des semi-conducteurs, afin de proposer des expériences utilisateur innovantes et toujours plus rapides. Avec Windows 8 sur un PC certifié Windows 8, le décodage vidéo des formats multimédias courants est délesté auprès d'un sous-système matériel dédié au multimédia. L'utilisation du processeur est ainsi réduite de façon significative, ce qui améliore la fluidité de lecture des vidéos et l'autonomie, car l'équipement multimédia dédié est bien plus performant que le processeur pour décoder les fichiers multimédias. Tous les scénarios nécessitant un décodage vidéo sont ainsi améliorés, qu'il s'agisse de la lecture, du transcodage, de l'encodage ou de la capture.

Le schéma ci-dessous compare l'utilisation moyenne du processeur sous Windows 7 et Windows 8 lors de la lecture de clips vidéo au format VC1/H.264 720 pixels et de l'affichage d'un aperçu des vidéos enregistrées avec une webcam.

Utilisation comparée du processeur sous Windows 7 et Windows 8. Décodage de fichiers WMV sous Windows 7 : 32 %, sous Windows 8 : 14 % ; décodage de fichiers H.264 sous Windows 7 : 30 %, sous Windows 8 : 13 % ; aperçu de vidéos enregistrées sous Windows 7 : 27 %, sous Windows 8 : 8%.

En plus de la fonction de délestage des traitements vidéo, vous profitez d'autres améliorations liées à l'enregistrement de vidéos avec une webcam, grâce à l'adoption de l'API Windows 8 Media Foundation Capture, bien plus optimisée que l'API DirectShow Capture utilisée jusqu'à présent. Nous avons également amélioré les encodeurs logiciels des contenus H.264 et VC-1. Lorsqu'un encodage par le biais du processeur s'avère pertinent, celui-ci est à la fois rapide et économe en énergie.

Optimisation de l'autonomie lors de la lecture audio

Autre exemple des améliorations introduites dans Windows 8 dans le domaine des performances multimédias, nous avons optimisé l'autonomie (ou plus simplement réduit la consommation électrique) lors de la lecture audio. En plus d'avoir activé le délestage des traitements audio (comme nous l'avons fait pour la vidéo), nous avons radicalement amélioré le pipeline de lecture audio, pour le rendre plus efficace lors de la lecture en conditions stationnaires. En regroupant par lots de grosses portions de données audio et en traitant toutes ces portions simultanément, le processeur peut rester en veille pendant une durée cent fois plus longue (plus d'une seconde, contre 10 ms auparavant), ce qui peut offrir un gain d'autonomie conséquent lors de la lecture audio.

Bien évidemment, cette approche n'est pas parfaite dans tous les scénarios, car l'augmentation des mises en tampon induit un retard supplémentaire. Dans la section ci-dessous consacrée aux activités de communication, nous évoquerons plus en détail ces compromis et nous expliquerons comment la pile multimédia s'adapte pour optimiser chaque scénario.

Le délestage des traitements audio et vidéo ne constitue qu'un exemple parmi tant d'autres des moyens mis en œuvre pour optimiser la pile multimédia de Windows 8, afin de réduire l'utilisation du processeur et de la mémoire, et d'optimiser l'autonomie pour les applications de bureau et les applications de style Metro.

Prise en charge d'un riche ensemble de scénarios multimédias

Les performances constituent un aspect important de la plateforme, mais uniquement dans la limite de leur capacité à améliorer les fonctionnalités. Dans Windows 8, l'amélioration des performances permet notamment la prise en charge des formats vidéo modernes, des flux de communication à faible latence et d'une connexion transparente avec les appareils multimédias externes.

Compromis liés à la plateforme

L'une des principales difficultés liées au développement d'une plateforme multimédia unique répondant à différents scénarios est que la plateforme a des objectifs parfois contradictoires. Par exemple, les scénarios de communication nécessitent une faible latence et des fonctions d'encodage et de lecture audio/vidéo, dont la qualité et les performances bénéficient de la mise en tampon, qui augmente quant à elle la latence. Dans les sections suivantes, je vais évoquer ces difficultés en les replaçant dans le contexte de certains scénarios que nous avons souhaité prendre en charge dans Windows 8 :

  • Communications (Skype, Lync, etc.)
  • Lecture vidéo et prise en charge des formats modernes
  • Orientation automatique des vidéos
  • Lecture des contenus premium
  • Transitions audio sans saccade
  • Transfert de l'expérience multimédia vers des écrans supplémentaires
  • Fonctionnalités multimédias émergentes

Simplification du développement et de l'extensibilité

L'un des thèmes communs à toutes ces expériences est l'extensibilité, que nous avons intégrée à la plateforme multimédia. Les utilisateurs ayant différents besoins et disposant de différents formats multimédias, de différents codecs, de différents mécanismes de protection et de différentes ressources de traitement, nous offrons aux développeurs la possibilité de personnaliser et d'adapter leurs offres pour créer de formidables applications et sites Web sur Windows.

Dans les sections suivantes, nous évoquons quelques-uns des scénarios multimédias et présentons une partie du travail mis en œuvre pour permettre aux développeurs et aux partenaires tiers d'étendre ces scénarios. Examinons plus en détail les scénarios ciblés par Windows 8.

Communications

La communication en temps réel sur PC, sur les appareils mobiles en particulier, a connu une forte expansion au cours de la dernière décennie. Les utilisateurs Windows font appel à des services tels que Skype et Lync pour passer des appels voix ou vidéo, qui au total représentent plusieurs milliards de minutes chaque jour. Selon TeleGeography, les appels internationaux de Skype vers Skype (y compris les appels vidéo) ont augmenté de 48 % en 2011, pour atteindre 145 milliards de minutes. Nous avons travaillé d'arrache-pied pour améliorer l'expérience utilisateur des appels vidéo et audio sur tous les PC Windows 8. Pour parvenir à cet objectif, nos efforts se sont portés plus particulièrement sur deux domaines :

  • Proposer des fonctionnalités intégrées de capture et de rendu multimédia à faible latence. Une faible latence est indispensable pour les applications de communication. Par conséquent, Windows prend en charge la capture et la lecture multimédia à faible latence au sein même du système d'exploitation.
  • Prendre en charge les caméras haute définition pour améliorer l'expérience de communication vidéo. Les vidéos haute définition rendent votre expérience de communication plus réelle et plus agréable. Aussi, Windows prend en charge les caméras haute définition.

Réduction de la latence

Lorsque vous communiquez avec d'autres personnes, vous vous attendez à ce que les réponses soient quasi instantanées. Pour cette raison, les systèmes de communication essaient en général de réduire le délai de bout en bout, également appelé « latence ». Dans le cadre de la conception de systèmes de lecture audio et vidéo, la mise en tampon est souvent utilisée comme protection contre les saccades dues à des pics de traitement ou au trafic réseau, mais aussi comme moyen de réduction de la consommation électrique. Cependant, cette mise en tampon génère un retard au niveau de l'audio et de la vidéo, qui est perçu comme de la latence par les utilisateurs. Lors du développement de Windows 8, nous avons conçu la plateforme multimédia de sorte qu'elle prenne en charge des scénarios optimisés de lecture et de communication. L'infrastructure multimédia peut ainsi basculer entre un mode lecture (mise en tampon élevée, plus de tolérance face à diverses conditions) et un mode optimisé pour les communications (faible latence).

D'après la norme TIA/EIA 920, la latence audio unidirectionnelle pouvant être attribuée au pipeline de traitement multimédia seul ne doit pas dépasser 100 ms pour offrir une expérience de communication en temps réel fonctionnelle. En gardant à l'esprit cette valeur, nous avons conçu un environnement de test pour mesurer la latence de bout en bout du pipeline de traitement, présenté sur le schéma ci-dessous :

Illustration de la latence entre l'expéditeur et le destinataire. Latence de la caméra sur l'appareil de capture ; latence au niveau du pipeline de capture (capture de la source, encodeur et réseau) ; latence du pipeline de lecture (source réseau, décodeur, processeur vidéo et dispositif de rendu) ; latence au niveau de l'appareil de rendu pour l'affichage ou le son.

Pour parvenir à réduire la latence, il faut optimiser de nombreux composants

Dans le cas des communications vidéo, la latence du pipeline de bout en bout correspond au temps mis par une image vidéo pour être capturée par la caméra, encodée dans un format vidéo pris en charge, diffusée via les interfaces de bouclage du réseau, décodée, puis affichée à l'écran.

Le schéma ci-dessous indique le résultat obtenu pour la capture et le rendu de données audio PCM lorsque le pipeline multimédia est en mode faible latence. La première série de pics correspond aux premières paroles au niveau de l'expéditeur et la deuxième série à ces mêmes paroles, reçues par le destinataire. Le délai entre les deux séries est de 65 ms, bien en dessous de notre objectif de 100 ms.

Graphique illustrant un retard de 65 milliseconde entre l'expéditeur et le destinataire dans le cadre d'une transmission audio

Latence de bout en bout du pipeline de traitement des signaux audio PCM : mode faible latence

Le graphique ci-dessous offre une comparaison entre la latence du pipeline du mode lecture et celle du mode optimisé pour les communications, lorsqu'une image vidéo est capturée, encodée (au format H.264), diffusée en streaming, décodée, puis affichée à différentes résolutions. L'objectif de 145 ms de latence globale (considérée comme la latence maximale utile par la norme TIA/EIA 920 pour des appels vidéo en temps réel) est indiqué par la ligne verte figurant sur le graphique.

Comparaison pour les modes VGA, SVGA, 720p et 1080p. Dans tous les cas, le mode lecture dépasse 500 ms, mais en mode faible latence, il se rapproche de 100 ms, soit moins que l'objectif de 145 ms.

Les images vidéo sont capturées à une vitesse de 30 images par seconde et encodées au format H.264

En mode lecture, la latence moyenne induite par le pipeline est d'environ 575 ms. Ce retard est indispensable pour permettre une expérience de lecture fluide lors du visionnage de vidéos, mais inacceptable dans le cadre d'une communication vidéo en temps réel. En mode faible latence, d'autre part, la latence mesurée est largement inférieure à l'objectif, quelle que soit la résolution mesurée.

Prise en charge des appels vidéo HD

Pour améliorer la communication sur les PC Windows 8, nous avons également renforcé la prise en charge des caméras HD par le système d'exploitation. De nouveaux pilotes de classe fonctionneront de façon transparente avec les applications pour permettre la prise en charge des fonctionnalités vidéo HD. En outre, l'ensemble des fonctions d'accélération matérielle du décodage vidéo, que nous avons déjà évoquées, seront exploitées dans les scénarios de communication.

Windows 8 offrira une expérience de communication multimédia de qualité, aussi cohérente qu'efficace, et exploitant l'accélération matérielle sur les PC conçus pour Windows 8. Nous avons beaucoup travaillé sur la plateforme multimédia afin d'améliorer la latence du pipeline. Grâce à la prise en charge des caméras H.264, les utilisateurs pourront communiquer avec leurs amis et leur famille en vidéo HD haute définition.

Prise en charge vidéo et audio pour les applications de style Metro

En matière de prise en charge des formats multimédias natifs dans les applications de style Metro, notre objectif principal était de faire en sorte que les utilisateurs et les développeurs d'applications puissent compter sur une expérience de lecture toujours parfaite sur un large éventail de formats de PC, avec les formats modernes utilisés dans les scénarios courants :

  • Divertissements HTML5 sur le Web
  • Vidéos familiales enregistrées avec les smartphones courants, des appareils photo compacts ou des caméras AVC-HD
  • Streaming de musique, de films et d'émissions de télévision, proposés par les services populaires

Le tableau ci-dessous montre les formats vidéo et audio offrant une prise en charge intégrée pour les applications de style Metro. Les formats recommandés dans les applications de style Metro sont issus d'une réflexion poussée menée avec nos partenaires fabricants de matériel, en vue de proposer une accélération matérielle prévisible sur les différents formats de PC, et des performances de bout en bout prévisibles pour tous les scénarios, au-delà de la simple lecture (capture, diffusion en continu et transcodage).

Tableau des fichiers multimédias et des formats de diffusion

Windows 8 offre une excellente prise en charge du format MPEG-4, qui se compose généralement de vidéo H.264 et d'audio AAC. Plusieurs codecs très utilisés, notamment Divx et Xvid, mettent en œuvre le standard MPEG-4 Part 2, et bon nombre de ces fichiers sont parfaitement lus dans les applications de style Metro. Il en va de même pour les fichiers MOV modernes, qui sont basés sur le standard MPEG-4 Part 12, notamment les vidéos enregistrées sur des appareils iOS. Les résolutions MPEG-4 fragmenté 2K/4K sont désormais possibles. Nous avons déjà abordé le sujet de la lecture des fichiers MPEG-2 et des DVD, disponibles dans Windows 8 Media Center.

Lors du développement de Windows 7, nous avons évoqué la prise en charge native des codecs dans Windows et les formats disponibles par extensibilité. Depuis, l'univers des codecs a beaucoup évolué et comporte désormais un ensemble plus limité de formats bien définis et largement pris en charge, en particulier le format h.264 pour la vidéo. En raison de facteurs liés à la propriété intellectuelle et à la prise en charge matérielle, cette prise en charge est logique. Même les navigateurs se lancent sur cette voie avec HTML5. Néanmoins, nous savons également que certains utilisateurs préfèrent certains formats à d'autres pour différentes raisons, et nous souhaitions permettre aux développeurs d'applications Windows 8 de choisir les formats qu'ils préfèrent. Les formats populaires auprès des utilisateurs avancés ou de certains développeurs (FLAC, MKV, OGG, etc.) peuvent intégrer leurs propres codecs dans une application de style Metro, car la plateforme multimédia de Windows 8 est très extensible.

Orientation automatique des vidéos

Avec le développement des fonctions d'enregistrement vidéo dans les appareils photo traditionnels, les smartphones et les tablettes, les utilisateurs peuvent enregistrer des vidéos en tenant leur appareil en mode portrait ou paysage. Grâce aux interfaces tactiles modernes, les images sont toujours dans le bon sens. Bon nombre d'entre vous savent à quel point il est frustrant d'enregistrer une vidéo pour réaliser plus tard en la visionnant sur un PC que la caméra était orientée sur le côté ou à l'envers. Comme le format des vidéos est fixe, les vidéos ne peuvent pas orientées correctement lorsqu'elles sont lues.

Pour résoudre ce problème, certains appareils photo ajoutent aux formats de fichiers courants (MP4, ASF, etc.) des métadonnées relatives à l'orientation lors de l'enregistrement des vidéos sur le dispositif de stockage.

L'image est orientée vers le côté si les métadonnées ne sont pas prises en charge, mais elle est correctement orientée si c'est le cas

Pour garantir une expérience optimale lors du visionnage des vidéos personnelles sur des PC Windows, nous avons mis en place les améliorations suivantes afin de résoudre le problème :

  • Les métadonnées d'orientation sont désormais prises en charge dans les vidéos MP4 et ASF (VC-1, WMV).
  • Les vidéos possédant des métadonnées d'orientation sont orientées automatiquement lors de la lecture.
  • La vignette des vidéos possédant des métadonnées d'orientation est orientée automatiquement.
  • Les applications de style Metro offrant des fonctionnalités d'enregistrement vidéo peuvent lire et écrire facilement des métadonnées d'orientation.

Contenus premium

Nous avons également investi beaucoup d'efforts pour permettre une lecture parfaite des contenus premium dans Windows 8. Si à l'origine, la plupart des contenus vidéo visionnés sur Internet étaient générés par les utilisateurs, la croissance actuelle du marché de la vidéo sur Internet est désormais en grande partie liée aux « contenus premium » : films achetés par le biais d'un service de vidéo à la demande, offres de télévision financées par la publicité, etc. Selon IHS Screen Digest, 3,4 milliards de films payants seront diffusés en streaming aux États-Unis en 2012, soit plus de deux fois plus qu'en 2011, et plus d'un milliard de plus que le nombre de films regardés aux formats DVD et Blu-Ray réunis.

Les contenus vidéo premium présentent en grande partie les mêmes exigences que n'importe quel autre contenu vidéo, mais ils nécessitent aussi deux fonctionnalités de plateforme importantes pour offrir une expérience utilisateur optimale : une diffusion en continu à débit adaptatif et une protection du contenu.

Diffusion en continu à débit adaptatif

La diffusion en continu à débit adaptatif offre une expérience de lecture vidéo plus réactive et plus fluide, car elle permet au PC de s'adapter au débit le plus adapté, en fonction des conditions du réseau et de l'utilisation des ressources. Par conséquent, les temps de démarrage et de recherche peuvent être considérablement améliorés, car les premières images peuvent être transmises à un débit plus faible pour réduire le délai de mise en tampon et accroître la réactivité. Si les conditions du réseau ou de l'appareil évoluent, le PC peut négocier un débit plus faible ou plus élevé, pour réduire la mise en tampon ou accroître la qualité de la vidéo.

Grâce à l'extensibilité de la plateforme Media Foundation de Windows 8, les applications peuvent disposer de sources multimédias personnalisées et de sources multimédias à débit adaptatif, pour prendre en charge de nouveaux formats. Les sources multimédias personnalisées et les protocoles de diffusion en continu peuvent également profiter des avantages du délestage matériel et de la protection des contenus.

L'équipe des services multimédias Windows Azure exploite notre modèle d'extensibilité pour développer le SDK Smooth Streaming Client pour les applications de style Metro. Smooth Streaming est une initiative Microsoft visant à promouvoir la diffusion de contenu de haute qualité et à débit variable, et à mettre en place des services de vidéo à la demande, de diffusion en direct, de télévision linéaire et de lecture après téléchargement.

Protection du contenu

La plupart des services proposant de la vidéo premium sur Internet choisissent de protéger leurs contenus, une mesure souvent exigée par les propriétaires de contenus (studios de cinéma, chaînes de télévision, etc.). Pour permettre la lecture de contenus protégés dans les applications de style Metro, Microsoft propose le SDK PlayReady Client aux services de contenus premium. PlayReady prend en charge le téléchargement et la diffusion en continu, et le SDK IIS Smooth Streaming Client déjà mentionné s'intègre en toute transparence avec le SDK PlayReady pour permettre aux services de créer facilement des expériences de diffusion en continu protégées.

Nous savons que d'autres technologies de protection des contenus sont utilisées sur le marché. Comme pour la diffusion en continu adaptative, le modèle d'extensibilité Media Foundation permet aux éditeurs tiers d'intégrer leurs systèmes de protection de contenu personnalisés avec le dispositif intégré de décodage vidéo à accélération matérielle. Si un service doit utiliser un format de diffusion en continu personnalisé ou un système de protection des contenus, il peut intégrer sa propre technologie sans devoir faire le moindre compromis en termes de qualité du décodage ou de charge imposée à la batterie.

Pour résumer, Windows 8 permettra aux clients de disposer d'un choix élargi de services de contenus premium et d'en profiter sur leurs appareils Windows 8, qui offriront une expérience utilisateur optimale pour la diffusion en continu et le téléchargement, ainsi qu'une autonomie très élevée lors de la lecture de contenus vidéo HD premium.

Transitions audio sans saccade

Comme Windows 8 permet une multitude de scénarios multimédias, nous souhaitions faire en sorte que la transition entre ces scénarios soit aussi transparente et fluide que possible. Les utilisateurs réalisent souvent des activités audio qui se superposent, par exemple lorsqu'ils essaient de lire un clip vidéo alors qu'ils sont en train d'écouter de la musique sur un service de diffusion en continu. Nous souhaitons proposer une expérience audio élégante et sobre, qui faciliterait l'écoute du contenu que vous souhaitez, quand vous le souhaitez.

Dans Windows 8, au lieu de mixer l'ensemble des contenus audio et d'envoyer le signal obtenu (généralement incohérent) aux hauts parleurs, Windows peut mettre en pause un flux lorsqu'un autre flux est lu et lorsque cela s'avère pertinent. Dans la plupart des cas, Windows donne la priorité aux données audio issues de l'application présente au premier plan. Lorsque vous déplacez l'application à l'arrière-plan, le système arrête le flux. Lorsque vous jouez à un jeu vidéo, par exemple, vous ne souhaitez pas entendre le son du jeu lorsque vous n'êtes plus en train de jouer. Dans certains cas néanmoins, ce comportement n'est pas idéal, par exemple lorsque vous écoutez de la musique tout en consultant votre messagerie ou en naviguant sur le Web. Pour faciliter la prise en charge de ces scénarios et vous permettre d'entendre les signaux audio d'arrière-plan lorsque cela s'avère utile, nous avons introduit des types de flux reflétant le type de signal audio lu.

Voici une liste des différents types de flux, ainsi qu'un exemple du type de contenu associé en principe à chaque flux.

Catégorie audio

Exemples de flux

Lecture en arrière-plan
possible ?

Média pouvant être lu en arrière-plan

Sélections audio locales et diffusées en continu

Oui

Médias de premier plan uniquement

Films, jeux

Non

Communications

Skype, voix sur IP, discussions en direct

Oui

Alertes

Alarmes, notifications par sonnerie

Non

Jeux

Musique de fond des jeux

Non

Effets des jeux

Coups de feu, explosions, voix des personnages, tous les sons non musicaux

Non

Effets sonores

Sons de confirmation d'appui sur les boutons, bips, dings

Non

Autres

Type audio par défaut et recommandé pour tous les autres médias audio qui n'ont pas besoin de continuer à être lus en arrière-plan.

Non

Transfert de l'expérience multimédia vers des écrans supplémentaires

Dans Windows 7, nous avons annoncé la fonctionnalité Lire sur, qui vous permet de diffuser des fichiers multimédias sur des appareils externes pris en charge à partir de l'Explorateur Windows et du Lecteur Windows Media. Dans Windows 8, Lire sur facilite le partage de collections multimédias personnelles et de contenus multimédias HTML5, par le biais des appareils du foyer compatibles Lire sur. Nous souhaitions avant tout créer des expériences sociales riches conçues autour des contenus personnels : partage de photos avec la famille et les amis, diffusion en continu de musique pendant une soirée, lecture de vidéos générées par les utilisateurs sur Internet, etc. Dès le départ, l'expérience a été conçue pour s'intégrer de façon étroite avec les contenus HTML5 des sites Web existants et vos collections multimédias personnelles, qu'elles soient stockées dans la bibliothèque locale d'un PC Windows ou d'une tablette, sur un autre PC du foyer, sur un serveur multimédia connecté au réseau ou sur un serveur Web hébergé dans le cloud.

Désormais, la fonctionnalité Lire sur est plus simple d'accès et offre une expérience cohérente et de qualité, à partir d'une multitude d'applications de style Metro. Voici quelques-unes des améliorations apportées sur le plan de l'expérience utilisateur :

  • Configuration améliorée : sur les réseaux domestiques (ou un groupe résidentiel) sur lesquels le partage est autorisé, les appareils Lire sur sont détectés et installés automatiquement sur votre PC.
  • Meilleure expérience utilisateur sur les appareils : les applications de style Metro fonctionnent uniquement avec les récepteurs Lire sur certifiés Windows. Ces appareils sont validés pour vérifier qu'ils prennent en charge les formats multimédias modernes, qu'ils respectent les standards DLNA et que leurs performances sont correctes (c'est par exemple le cas de la Xbox 360 qui sera disponible dans le courant de l'année). L'expérience de bureau introduite dans Windows 7 a été ajoutée au Ruban de l'Explorateur et continuera à prendre en charge tous les récepteurs multimédias numériques DLNA.
  • Détection plus facile : Lire sur est accessible à partir de l'icône Périphériques, ce qui permet de lancer la fonction facilement à partir de n'importe quelle application prenant en charge Lire sur. Il vous suffit de balayer l'écran à partir du bord droit (ou de placer votre souris dans l'angle supérieur droit), de sélectionner l'icône Périphériques, puis de sélectionner l'appareil sur lequel vous souhaitez diffuser le contenu.
  • Intégration avec la version de style Metro d'IE : IE vous permet de diffuser sur vos appareils de la musique, des vidéos et des photos HTML5 issus du Web.
  • Compatibilité avec les nouvelles applications Musique, Vidéo et Photo : les applications peuvent diffuser des photos en continu à partir de différentes sources et de collections personnelles de musiques et de vidéos.

Vidéo sur un Tablet PC avec le volet Périphérique, lisant la même vidéo sur un deuxième écran

Fonctionnalité Lire sur dans l'application Vidéo

Nous avons également cherché à permettre aux développeurs d'exploiter facilement la fonctionnalité Lire sur dans leurs applications et leurs sites Web : la fonctionnalité est disponible dans toutes les applications de style Metro par le biais du contrat Play To. La XBox 360 prendra en charge la fonctionnalité Lire sur en cours d'année, via une prochaine mise à jour.

Fonctionnalités multimédias émergentes

Windows prend en charge la lecture de nouveaux types de contenus et offre plus de flexibilité en matière de création de contenus et de communication. La 3D stéréo, l'accessibilité et les effets sont quelques exemples des moyens mis en œuvre pour offrir des expériences multimédias de qualité dans Windows 8.

Vidéo 3D stéréo

Au cours des dernières années, le marché de la 3D stéréo a beaucoup évolué et est enfin devenu un produit fini grand public. La 3D stéréo offre une expérience d'affichage en 3D en affichant deux copies superposées d'une vidéo (filmée sous des angles différents), qui s'affichent sous forme d'une seule vidéo 3D lorsqu'elle est visionnée avec des lunettes 3D. Notre objectif est de promouvoir un écosystème 3D stéréo viable pour Windows en activant des scénarios essentiels de jeu et de lecture vidéo, sur une plateforme qui enlève toutes les spécificités de la technologie 3D du PC de l'utilisateur.

Dans Windows 8, la prise en charge de la 3D stéréo est possible avec les processeurs graphiques DirectX 10 ou supérieurs et les pilotes compatibles. Un écran compatible 3D stéréo est requis pour afficher le contenu 3D. Nous souhaitions faire en sorte que Windows prenne en charge un large éventail de technologies d'affichage en offrant une expérience utilisateur cohérente, et favoriser la création de logiciels et de matériel basés sur notre plateforme. Ainsi, bien souvent les technologies d'affichage en 3D stéréo sont rendues inutiles par les pilotes graphiques. Un ensemble cohérent d'API est disponible pour les applications utilisant la 3D stéréo.

La plateforme multimédia de Windows 8 prend en charge les formats multimédias standards de vidéo en 3D stéréo. Le format H.264 dont les métadonnées « frame-packing » (combinaison de trame) sont représentées par des informations SEI (Supplemental Enhancement Information) est généralement le format adopté pour une diffusion en ligne et il s'agit par conséquent du format vidéo 3D stéréo souhaité dans Windows 8. Les formats « frame-packing » pris en charge de façon native dans la plateforme comprennent à la fois des dispositions en côte à côte et haut/bas, comme sur l'image ci-dessous.

Deux images affichées côte à côte et deux images empilées verticalement

Windows 8 prend en charge un large éventail de formats d'entrée stéréo 3D, dont le format côte à côte et haut/bas.

Des expériences multimédias accessibles dans la plateforme Web

L'accessibilité multimédia fait partie des engagements de Windows vis-à-vis de ses clients, en particulier pour ceux qui rencontrent des problèmes d'accessibilité.

Les sous-titres offrent des informations complémentaires ou des interprétations aux utilisateurs préférant une transcription vidéo, aux utilisateurs souhaitant voir une traduction ou à ceux qui ont besoin d'une transcription en raison d'un problème d'audition.

Capture vidéo avec des sous-titres, des commandes de contrôle de la vidéo et des options de sous-titres : désactivé/anglais/allemand

Lecture vidéo avec sous-titres dans Windows 8

La communauté du Web a collaboré avec le W3C pour définir les meilleurs modes d'affichage des sous-titres dans les plateformes Web modernes. Voici les conséquences :

  • L'élément <track> peut contenir les sous-titres pour la balise HTML5 video. Cette fonctionnalité est maintenant intégrée à Windows 8. La prise en charge des sous-titres est maintenant possible par le biais de la balise video dans IE10 et par le biais de HTML dans les applications.
  • Les commandes utilisateur sont disponibles dans les contrôles multimédias par défaut de la balise video.
  • Les formats WebVTT et SMPTE-TT couramment utilisés dans la communauté Web et auprès des partenaires de l'industrie de la télévision et de la diffusion sont pris en charge de façon native.
  • La plateforme multimédia de Windows 8 prend en charge plusieurs pistes audio au sein d'une source multimédia. Les utilisateurs peuvent choisir leur langue préférée comme piste audio et les pistes peuvent également être utilisées pour les descriptions audio à destination des malvoyants. Désormais, les applications de style Metro peuvent passer d'une piste audio à une autre ou même lire plusieurs pistes audio simultanément, par exemple une piste audio normale et une description audio.

Commandes vidéo standard et options de langue : anglais, hindi, chinois, polonais

Lecture vidéo avec plusieurs pistes audio dans Windows 8

Ajout d'effets au pipeline multimédia

La plateforme multimédia de Windows 8 a été conçue pour s'adapter facilement. Pour cela, nous avons notamment autorisé l'ajout d'effets (souvent appelés DSP (Digital Signal Processing)) au pipeline. Nous avons inclus plusieurs effets intégrés (stabilisation d'images, rotation horizontale (utile pour les aperçus de webcam), etc.). En outre, les applications peuvent se connecter plus facilement au pipeline Media Foundation et utiliser des effets personnalisés. Par ailleurs, nous avons fait en sorte que les données multimédias puissent traverser le pipeline de façon efficace, pour limiter l'impact de l'ajout de DSP sur les performances et la consommation électrique.

Résumé

La plateforme multimédia de Windows 8 a été conçue pour offrir une expérience multimédia fluide et réactive, ainsi qu'une longue autonomie. Nous avons conçu Windows de sorte qu'il vous offre une expérience utilisateur optimale dans de nombreux scénarios : communications vocales, lecture audio et vidéo, diffusion en continu de contenus, etc. À l'heure où les applications multimédias continuent à évoluer, la plateforme multimédia de Windows permet à toutes ces expériences de se dérouler de façon idéale sur tous les PC Windows 8.

Pour finir, voici une vidéo qui présente quelques-unes des caractéristiques importantes de la nouvelle plateforme multimédia.

--Scott


Téléchargez cette vidéo pour la regarder sur votre lecteur habituel :
MP4 haute qualité | MP4 faible qualité