English Français
In latest post, I explained in details what Stéphane Crozatier’s AzureLoadTest solution (download from here) does, and how to make it run.

Here is a summary of the post.

This solution automates the provisoning of Azure resources that Visual Studio 2010 can leverage to run load tests from a number of injecters.
Dans mon dernier billet, j’expliquais en détails ce que la solution AzureLoadTest de Stéphane Crozatier (téléchargement ici) fait, et comment la faire fonctionner.

Voici un résumé du billet.

Cette solution automatise la mise à disposition des ressources Azure que Visual Studio 2010 peut utiliser pour exécuter des tests de charge depuis un certain nombre d’injecteurs.

image

It is possible to automate tests form Visual Studio 2010 towards a Web Application. When it comes to load testing, having more than one injecter (the local Visual Studio workstation) may become necessary. AzureLoadTest solution  automates the provisioning of the Windows Azure powered Load test Rig. Il est possible d’automatiser des tests d’une application Web depuis Visual Studio 2010. Pour les tests de charge, avoir plus d’un unique injecteur (le poste de travail Visual Studio) peut se révéler nécessaire. La solution AzureLoadTest automatise la mise à disposition du banc de test sur Windows Azure.
The first time you want to use it, you have to make it yours, ie provide your own Azure account, Visual Studio 2010 load test license, create your own zip files from Web downloads(SQL Server Express, load controller and load agent setups) . La première fois que vous souhaitez l’utliser , vous devez la personnaliser, c’est-à-dire fournir vos propres compte Windows Azure, licence de tests de charges Visual Studio 2010, créer vos propres fichiers zip à partir de téléchargements Web (SQL Server Express, installations des contrôleur et agents de tests de charge).
Once this is done, running a test is easy as you just have to publish the solution to Windows Azure, and connect Visual Studio 2010 to the so provionned load test rig before using it from Visual Studio 2010. And you get the power of Azure to inject ! Une fois que cela est fait, l’exécution d’un test est simple puisqu’il suffit de publier la solution dans Windows Azure, et connecter Visual Studio 2010 au banc de test ainsi mis à disposition avant de l’utiliser depuis Visual Studio 2010. Et vous disposez de la puissance d’Azure pour injecter!

 

Smile

Benjamin