Cyril nous propose sur son blog un article présentant les nouvelles fonctionnalités de ce plug-in à Internet Explorer qui était déjà l'ami des développeurs Web, et qui devient maintenant l'ami des développeurs Ajax.

Comme Pierre l'a montré pendant les deux dernières sessions de notre tour "Mini Mix", la dernière version du Web Development Helper fournit des outils spécifiques pour Microsoft Ajax, comme une console de debug qui fonctionne de pair avec l'instruction debug.trace("message").

A noter pour les Firefoxiens, que le debug.trace() de Microsoft Ajax fonctionne aussi avec la console Javascript native de Firefox.