Un billet récent sur Mashable.com parle de l'arrivée d'APIs (= Application Programming Interfaces, ou interfaces de programmation) pour les sites Facebook.com et Digg. Ce billet comporte cette remarque :

"Once you have an easy API, and hundreds of apps plugging in, there’s really no way for the competition to catch you."

Si vous n'avez pas trop suivi le phénomène Twitter, regardez par exemple sur cette liste (incomplète) le nombre d'applications et de mash-ups qui ont été créés sur leur API, pourtant limitée à une poignée de fonctions en REST. C'est d'ailleurs ce qui fait qu'ils sont encore les gagnants face à leur concurrent (qui a dit Copycat?) Jaiku.

C'est ce qu'ont bien compris les gens de DisMoiOu.fr par exemple, qui proposent une API très complète et également bien documentée (ce qui est encore plus rare) et qui encouragent l'utilisation de cet API pour tout type de mash-up, suivant la logique de la quote précédente.

Malheureusement, DisMoiOu fait un peu figure d'exception dans le paysage, et bien souvent en explorant les sites Web 2.0 Français, je me retrouve à me demander ou sont passées leurs APIs. Dommage pour eux, dommage pour nous tous!