Qu’est-ce que l’informatique en nuage privée ou private cloud?

1/ A l’origine, le nuage a été utilisé comme image d’Internet, par exemple dans des schémas tels que celui-ci:

1 

 

2/ Ensuite, l’idée a été de dire qu’on allait déployer des services ou des applications sur Internet sans se préoccuper de l’endroit précis où cela se trouve. C’est devenu “l’informatique en nuage” ou “cloud computing”.
Avoir de l’informatique à une telle échelle (celle d’Internet) a des implications sur la façon dont on conçoit, opère, utilise cette infrastructure en nuage, avec entre autres beaucoup d’automatisation. 3/ Le “cloud computing” devient alors également une discipline informatique, une façon de faire.
4/ Ensuite, on souhaite réutiliser cette façon de faire avec beaucoup d’automatisation, dans les locaux de l’entreprise, à demeure. Cela reste lié à la discipline informatique du cloud computing, mais n’est plus nécessairement sur Internet.

On parle alors de private cloud.

Par rapport à de l’informatique hébergée, et suivant les définitions, on retrouvera dans l’informatique en nuage (publique ou privée) des caractéristiques telles que
- le service à la demande (l’utilisateur demande lui-même les ressources dont il a besoin et elles lui sont fournies en quelques minutes)
- une grande automatisation
- une surveillance et des mesures permanentes permettant d’assurer la qualité de service et de permettre également la refacturation
- l’elasticité