Les nouveautés de Windows Azure facilitent la transition des applications vers le cloud.
En seulement 8 mois, plus de 20 000 clients ont déjà souscrit à Windows Azure dans le monde.

A l’occasion de l’édition 2010 de sa « Professional Developer Conference » (PDC) organisée à Redmond, durant laquelle plus de 250 évènements ciblant 23 000 développeurs et clients à travers le monde ont été retransmis en direct, Steve Ballmer CEO de Microsoft et Bob Muglia Président Server & Tools Business ont présenté les évolutions de la plateforme Windows Azure. Ils ont également commenté sa dynamique d’adhésion, 8 mois après sa disponibilité commerciale : Windows Azure compte en effet d’ores et déjà plus de 20 000 clients abonnés.

Les annonces portent sur l’introduction de nouvelles fonctionnalités qui permettent aux développeurs de construire plus facilement et plus rapidement des applications dans Windows Azure. Bob Muglia a expliqué que seul Windows Azure répond aujourd’hui à la promesse du « Platform as a Service » en proposant aux développeurs un ensemble de services leur permettant de se concentrer sur leurs applications et non sur la gestion de l’infrastructure ou de la virtualisation de systèmes.

« Microsoft ne cesse de confirmer son leadership dans le Cloud Computing en matière d’innovation. Position confirmée récemment par les analystes du Gartner », a rappelé à cette occasion Bernard Ourghanlian, Directeur Technique et sécurité de Microsoft France. « Nous présentons aujourd’hui une série d’améliorations significatives de notre plateforme Windows Azure. D’ailleurs de nombreux éditeurs et clients sont en train de franchir le pas en France : c’est le cas de Cegid, Bonitasoft (éditeur opensource Java) ou Micro Application. L’Inria vient également d’annoncer le projet de recherche Azure Brain s’appuyant sur Windows Azure en partenariat avec Microsoft Research. Aux Etats Unis, Pixar vient d’annoncer son engagement sur notre plateforme. La dynamique est en marche » a-t-il précisé.

Nouveautés en série autour de Windows Azure

- Windows Azure Marketplace : est une place de marché en ligne unique pour les développeurs et les professionnels de l’informatique permettant de partager, trouver, acheter et vendre des composants et des formations, afin de construire des applications ou des services tirant profit de la plateforme Windows Azure. Windows Azure Marketplace inclut DataMarket, précédemment connu sous le nom de code « Dallas », permettant aux entreprises de partager ou consommer des données en ligne, fournies par différentes organisations tels que la NASA, Infogroup, Naviteq, les Nations Unies, etc.

- Des mises à jour de Windows Azure AppFabric : il s’agit d’une version CTP (Community Technology Preview) de AppFabric Caching et d’une version CTP améliorée du Service Bus. (Disponibilité prévue en version finale dans la première partie l'année 2011). Durant cette même période, de nouvelles CTP pour Composition Model et Composite App Service seront proposées pour faciliter le travail des architectes.

- SQL Azure : Microsoft ajoute de nouvelles fonctionnalités de reporting à SQL Azure et des mises à jour de la fonctionnalité de synchronisation des données ; des versions CTP de ces deux technologies seront disponibles au cours de l'année 2011. La version finale de Database Manager for SQL Azure sera disponible d’ici la fin de l'année 2011.

- Windows Azure Virtual Network : Windows Azure Virtual Network est un réseau virtuel qui inclut un CDN (Content Delivery Network, ou réseau de distribution de contenu), une fonctionnalité de stockage et de traitement, auquel s’ajoute Windows Azure Connect (précédemment connu sous le nom de « Projet Sydney »). Une version CTP de Windows Azure Connect sera disponible dès la fin de l'année 2010.

- Améliorations apportées au portail Windows Azure et annonce de la nouvelle instance « Extra Small » : le portail inclut désormais des améliorations pour de meilleures informations de diagnostic, une inscription plus rapide, la prise en charge d'administrateurs multiples et une visibilité en quasi temps réel sur l'utilisation et la facturation. Les développeurs peuvent aussi désormais utiliser l’instance « Extra Small » de Windows Azure (Commercialisé à 0,05$ par heure). Ces nouveautés seront disponibles à la fin de l'année 2010.

- VM rôle Windows Azure : cette technologie permet de prendre en charge Windows Server 2008 R2 dans Windows Azure. Une version beta publique sera disponible à la fin de l'année 2010.

- Virtualisation d'applications serveur : cette nouvelle fonctionnalité permet aux développeurs de transférer des images d'applications vers Windows Azure en tirant parti des capacités d’administration de la plateforme. La virtualisation d'applications serveur pour Windows Azure sera disponible sous la forme d'une version CTP avant la fin de l'année 2010.