Article à lire sur Silicon.fr sur la plate-forme Windows Azure qui servira de centre de calcul et stockage au projet de recherche scientifique AzureBrain en matière de neuroscience et de neuro-imagerie. Le sujet a été également traité aujourd'hui même dans le journal La Tribune:

"Le métier des chercheurs n'est pas de faire de la maintenance des supercalculateurs.Le cloud est un bon moyen d'accéder à la puissance informatique sans avoir à gérer l'infrastructure", explique Thierry Priol, directeur scientifique adjoint à l'Inria.