J’apprends par l’intermédiaire du Groupe québécois pour la modernisation de la norme du français que le célèbre Bescherelle (L’Art de conjuguer – 12000 verbes) intègre dans sa toute nouvelle édition 2006 les rectifications de l’orthographe dont on a tant parlé il y a quelques mois lorsque nous avons sorti notre nouveau  correcteur orthographique français pour les utilisateurs de Microsoft Office 2003. La nouvelle orthographe figure désormais de façon exhaustive dans tous les tableaux de conjugaison du nouveau Bescherelle, à titre de variante, sur fond bleu.

Il est intéressant de suivre la progression de toutes ces rectifications… Je savais qu’elles étaient recommandées par le Conseil Supérieur de la Langue Française du Québec et avaient fait l’objet d’un communiqué favorable de la part de l’Office québécois de la langue française, que de plus en plus de publications québécoises les appliquaient  (les revues Forum et Les Diplômés de l’Université de Montréal, l’ensemble des ouvrages publiés par les éditions québécoises du Soleil de minuit et par les éditions Perce-Neige Itée, pour n’en citer que quelques-unes, car la liste s’allonge sans cesse…). Après le Bon Usage de Grevisse-Goosse, qui les mentionne depuis belle lurette, ainsi que le Nouveau dictionnaire des difficultés du français moderne, de Hanse & Blampain, les dictionnaires Hachette  et bien sûr le Dictionnaire de l’Académie française, c’est donc un autre monument de la langue française qui fait le pas… et ce quelques semaines après la parution du dictionnaire Nouveau Littré 2006 aux éditions Garnier à Paris qui reconnait également les nouvelles graphies de façon très explicite (brûler ou bruler, v. …).

Décidément, la langue française évolue, c’est indéniable…  Je suis heureux d’avoir pu participer de près à la prise en compte de cette évolution de notre belle langue puisque notre correcteur orthographique reconnait (ou reconnaît) par défaut les deux variantes orthographiques… J’y reviendrai dans quelques jours en parlant des nouveautés en la matière dans le cadre d’Office 2007…

 

Thierry Fontenelle

Microsoft Speech & Natural Language – Program Manager