J’ai évoqué à plusieurs reprises sur ce blog les réformes de l’orthographe promulguées par des instances officielles et la nécessité d’adapter nos outils de correction linguistique pour répondre aux attentes de nos utilisateurs de par le monde. J’ai été directement impliqué dans le développement du correcteur orthographique français d’Office qui intègre les rectifications orthographiques de l’Académie française (rectifications qui sont maintenant recommandées par le Ministère français de l’Education nationale).  Le correcteur orthographique néerlandais d’Office 2003 et Office 2007 intègre également les rectifications promulguées par la Nederlandse Taalunie en octobre 2005 (rectifications qui sont aussi intégrées au lexique du moteur de recherche néerlandais de MOSS 2007, Microsoft Office SharePoint Server au développement duquel j’ai eu l’occasion de participer – tiens, je devrais parler des aspects linguistiques de ces moteurs de recherche un de ces jours – voilà une idée pour un prochain billet).

La langue allemande a, elle aussi, été touchée par des rectifications orthographiques qui ont fait couler beaucoup d’encre ces dernières années. La dernière réforme date d’août 2006. Le correcteur orthographique allemand d’Office 2007 intègre les nouvelles règles et les applique par défaut. Les options linguistiques de Word 2007 permettent toutefois de n’appliquer que l’ancienne orthographe (il suffit de décocher l’option « Allemand : utiliser les règles postérieures à la réforme de l’orthographe »).

Ces réformes nécessitent des adaptations spécifiques de nos outils. Selon l’option choisie par l’utilisateur, le correcteur doit être en mesure d’accepter des formes telles que daß ou Schloß avec « ß » (qui ne seront acceptés en allemand standard qu’en mode « pré-réforme ») ou dass et Schloss (avec « ss ») (qui sont les seules formes possibles en mode « post-réforme », nouvelle orthographe, en allemand standard). Il existe toutefois un certain nombre de cas où la sémantique seule permet de déterminer si une expression doit être écrite en un mot ou en deux mots. Le correcteur orthographique n’est alors plus en mesure d’aider l’utilisateur aussi utilement. La version d’Office 2007 intègre un correcteur contextuel allemand qui détecte une partie de ces erreurs, mais la sémantique des nouvelles règles est parfois trop complexe pour ce genre d’outils. Soucieux de guider les utilisateurs dans les méandres de cette réforme promulguée par le Rat für deutsche Rechtschreibung, mes confrères ont dès lors eu l’idée de créer un tutoriel permettant de répondre aux questions les plus fréquemment posées concernant des points de détail relatifs à cette réforme. Ce tutoriel, constitué d’une série d’articles accessibles par ordre alphabétique, peut être consulté depuis quelques jours sur le site allemand d’Office Online : http://office.microsoft.com/de-de/help/HA102360521031.aspx . Vous y découvrirez ainsi dans quels contextes vous devez écrire Abend essen (en deux mots) ou Abendessen (en un seul mot), par exemple, ou dans quelles situations le mot weiß s’écrit obligatoirement avec une majuscule. Un complément très utile aux outils standards de vérification linguistique proposés par Office…

Mon collègue Bernhard Kohlmeier en parle également, en allemand, sur le blog de notre équipe: http://blogs.msdn.com/naturallanguage/archive/2007/08/15/german-spelling-reform-die-spezialf-lle-der-deutschen-rechtschreibreform.aspx

A tous les utilisateurs de la langue allemande, bonne lecture… !

Thierry Fontenelle [MSFT]

Microsoft Natural Language Group