David Rousset - HTML5 & Gaming Technical Evangelist

HTML5 & Gaming Technical Evangelist

Revenons en détails sur l’application Azure/Mesh du Keynote TechDays 2009 – Partie 3 : Live Mesh

Revenons en détails sur l’application Azure/Mesh du Keynote TechDays 2009 – Partie 3 : Live Mesh

  • Comments 2

Très bien, nous avons vu (et j’espère mieux compris!) ce qu’est une application Windows Azure et la notion de S+S dans le billet précédent.

La question que l’on peut alors se poser est: pouvons-nous uniquement consommer nos propres services dans l’approche S+S?

La réponse est bien évidement non. La plateforme de services Azure repose sur Windows Azure lui-même et l’enrichit de 3 briques à l’heure actuelle: les .NET Services (workflow, gestion d’identité par exemple), les SQL Services (pour des services “à la SQL” permettant du reporting par exemple) et les Live Services (gestion de contacts, d’identité, de recherches, etc.).

 3272145840

Live Mesh est l’un des services proposé par Live Services. Live Mesh disponible à l’heure actuelle (www.mesh.com) vous permet de partager du contenu entre plusieurs utilisateurs et plusieurs périphériques (PC, MAC, Mobile, cadres photos, etc.) de manière extrêmement simple. Live Mesh gère également pour vous le scénario Online/Offline de votre contenu. Nous avons étendu ce concept à l’hébergement d’application dans le Mesh dans une idée de scénario de collaboration. J’ai déjà abordé en détails ce sujet dans ce billet.

Dans notre démo du keynote, nous avons construit une application Live Mesh en Silverlight 2 permettant d’afficher des photos partagées entre plusieurs utilisateurs au sein d’un pelle/mêle à la Surface. On la voit ici sur cette copie d’écran (TechDays Mesh): une nouvelle icône est présente différente des icônes de bleues de type “répertoire Mesh” :

 3271325527

Si on la lance, on voit bien l’application Silverlight 2 affichant les images stockées dans le répertoire “Images” Mesh:

 3272146004

Si l’on déplace une des images du pelle/mêle, notre application Silverlight 2 s’occupe alors de persister des métadonnées (coordonnées x/y et angle) associées à l’image déplacée et enregistrée dans le répertoire Mesh partagé. Du coup, une autre instance de l’application Mesh (démontrée sur un Mac Book Air en keynote) est notifiée par la plateforme Mesh de la modification des métadonnées et s’occupe de lancer une animation (Storyboard) Silverlight pour rendre compte des nouvelles coordonnées.

A noter: c’est la première fois à notre connaissance qu’une telle application Mesh/Silverlight 2 fut démontrée en public. Un exclusivité mondiale pour les TechDays 2009. Cocorico !

 3272146078

En conclusion, pour nous développeurs, la plateforme Mesh nous a fourni:

1 – un service de synchronisation de nos données (nos photos)
2 – une plateforme d’hébergement et de déploiement dans le Mesh (accessible depuis le Live Desktop avec Firefox ou IE ou accessible en mode Offline depuis un PC ou un MAC
3 – la possibilité de réutiliser nos compétences Silverlight 2 telles quelles dans le Mesh

Mesh étend donc bien la notion de S+S démontrée précédemment en ajoutant le support du scénario Offline. En effet, l’utilisation de services “Live” dépend bien sûr de la garantie de la connectivité Internet. Or, Mesh propose un service de synchronisation automatisée pour pouvoir continuer de travailler sur ses données même en l’absence de connexion Internet.

C’est donc la-dessus que nous avions fini notre démo aux TechDays. Mais si vous êtes curieux, rendez-vous au prochain billet pour découvrir ce que nous avions fait de plus et que nous ne vous avons pas montré!

David

Page 1 of 1 (2 items)
Leave a Comment
  • Please add 2 and 4 and type the answer here:
  • Post