Chaque jour nous rapproche de la sortie de Windows 8.1, prévu en téléchargement pour le 17 Octobre, soit seulement un an après le lancement de Windows 8.  Et celui-ci vient avec de nombreuses nouvelles fonctionnalités, comme nous avons pu le voir dans cet article. Cette fois, nous allons nous intéresser aux nouveaux paradigmes qui pilotent la recherche intégrée du nouvel OS de Redmond.

 

La recherche d’avant (en fait celle d’il y a moins d’un an)

La fonction de recherche unifiée était un des fers de lance de la nouvelle approche UX de Microsoft. Celle-ci était effectivement intégrée au système via un mécanisme de contrat, accessible depuis partout dans l’OS. Cela veut dire que la recherche en tant que fonction était indifférenciée entre l’OS et les applications installées dessus. De manière concurrentielle de surcroit, puisqu’en faisant une recherche, celle-ci me permettait de qualifier cette recherche dans une application et de sauter avec la même requête sur une autre application.

3821_suggestionsrecherchewindows8_thumb_0B00E896

La recherche sous Windows 8

 

En activant la barre de talismans et spécifiquement le charme de recherche, et en entrant une requête, tout le système et toutes les applications installées pouvaient être confrontées. Imaginons une requête « clavier », le résultat pouvait aussi bien vous renvoyer vers une application de dictionnaire, que vers celle d’une grande surface, ou vers la page de réglages de Windows.

Le charme de recherche était accessible depuis le Menu Démarrer et depuis partout depuis les applications ou l’OS. De manière pragmatique, vous aviez accès immédiat à un outil puissant permettant d’effectuer n’importe quelle recherche, y compris à but comparatif (entre deux applis de commerce, entre deux dictionnaires,…etc.). Et aussi dans tous les contextes d’utilisation.

Ce concept était d’ailleurs très important pour les marques elles-mêmes, puisque le logo de leurs applications faisait partie intégrante de l’usage de l’OS et était bien en vue dans le charme de recherche. Vous pouviez en un clin d’œil voir quelle application était la meilleure pour le traitement de la requête recherchée. Plus besoin de passer forcément par un fournisseur externe (Bing, Google,…) pour accéder aux produits ou à la marque qui vous intéressent.

De plus, les applications les plus recherchées remontaient dans la liste de manière intelligente, permettant à l’OS de répondre aux besoins de l’utilisateur en lui proposant la recherche dans les applications qui lui ressemblent : Je recherche souvent dans ces applications, elles correspondent à mon utilisation. Mon OS s’adapte. Un peu comme la personnalisation des vignettes du Menu Démarrer, si on y réfléchit un peu.

Par-dessus tout ceci, la recherche permettait d’être raccord avec les recommandations générales de l’OS, en favorisant la simplicité et l’authenticité. Comme l’OS gérait la recherche jusque dans les applications via un contrat, je n’avais plus besoin de champs de recherche dans mes applications, libérant autant d’espace pour le contenu (à moins, bien sûr que le scénario primaire de l’application fût la recherche, comme Bing, par exemple). D’un autre côté, la page de résultat était laissée à l’application, puisque cela correspond à son métier.

1207_Rechercheintegree_1AA38458

La recherche comme scenario de base

 

Mais ça, c’était avant. Avec Windows 8.1 viennent quelques changements.

 

Je vous ai compris

En regard des télémétries et des retours des utilisateurs, le concept audacieux de la recherche intégrée n’a pas eu le succès escompté ou cette fonction n’a peut-être pas été assez bien vantée. En bref, la recherche n’était que très peu utilisée, alors que c’est une fonction majeure d’une application. Cela a entrainé une forte réflexion autour des concepts de recherche, et sur une approche à deux vitesses. L’une purement système, et l’autre intégrée à l’appli.

 

Les sombres arcanes de la recherche système.

Vraiment, la recherche a été intégralement repensée pour adopter un profil beaucoup plus centré sur le système. Fini le mode comparatif entre les applis. D’ailleurs, la recherche n’est plus vraiment un contrat pour les applications. Nous avons perdu un peu de ses brillants paradigmes initiaux, comme la recherche fédérée, au profit d’une recherche beaucoup plus axée système, en intégrant des champs de tri pour être plus pertinent.

 

8546_rechercheapplicative_397C88E7

Les applications remontent en premier.

Par défaut, la recherche va s’effectuer partout et sur tout Windows. Par exemple, avec les options de base de la recherche (partout, donc), si vous cherchez « News » depuis le Menu Démarrer, la fonction vous renvoie prioritairement vers les applis installées qui concernent cette section ou dont le nom se rapporte à cette requête (en l’occurrence chez moi les applis News, MetroNews et TopGear News). Au premier regard, donc, nous avons une cinématique assez proche de ce qui se passait avec Windows 8.

2480_Recherchedivers_08EB9BE0

La recherche suggère des requêtes populaires

 

Moins le fait, évidemment, que vous ne pouvez plus sélectionner à la volée une application pour effectuer cette requête.

Si aucune application ne correspond, le moteur de recherche expose des réglages de l’OS qui seraient pertinents, et enfin des résultats Bing (le moteur de recherche de Microsoft). Cela entraine l’utilisateur vers une application simplifiée et une page de résultats spécifiques, intégrant des éléments web et éventuellement des éléments disponibles sur l’OS (documents Word, favoris IE, etc…)

Le moteur est également en mesure, et ce dès le champ de recherche, d’auto compléter la requête. Par exemple, si je tape « Arnold », le moteur auto-complète avec « Schwarzenegger ». Si j’appuis sur entrée et que je lance cette recherche spécifique (comme d’ailleurs pour Marylin Monroe ou Tabatha Cash, pour les plus aventureux d’entre vous), nous avons accès à une mise en forme automatique du résultat (que l’on nomme provisoirement une page Héros), permettant un accès plus aisé et plus intégré aux diverses bases de données concaténées pour obtenir ce résultat. Nous y trouvons automatiquement des images de l’acteur/politicien, sa taille, son statut, etc.

8168_Resultatschwarzy_6EADC36C

Une page spécifique pour un résultat spécifique

La plupart des résultats triés ici sont des liens vers des pages internet, mais le plus, c’est que le moteur sait reconnaître si le contenu est aussi disponible dans une application ModernUI. Si celle-ci est déjà installée, un tap ouvre cette application. Si elle n’est pas installée, le moteur peut ouvrir la page du Windows Store pour l’installer à votre convenance.

Les options de tri permettent également de mieux définir votre recherche : avec le champ actif « fichiers », vous rechercherez localement ou sur Skydrive un fichier particulier. Avec l’option Settings, vous rechercherez particulièrement dans les réglages de votre PC. Les deux dernières options sont plus des tris inhérents à Bing (vidéos et images).

Nous voyons que si nous avons un peu perdu en accessibilité, le système est bien plus pertinent et efficace. La victime collatérale de cette nouvelle recherche est l’ancienne application ModernUI « Bing », simplement parce que la recherche de Windows 8.1 la rend caduque.

 

La recherche et les applications

“Cher Mr. Rousseau, tout ceci est très clair, mais je me souviens, c’était un 13 mars, vous nous aviez dit qu’il ne fallait pas, à cause de ce Charme, mettre de champs de recherche dans le layout des applications. Mais alors, comment on fait maintenant ? »

Ceci est une très bonne question et je me félicite de me l’avoir posé. Oui, j’ai soutenu pareille théorie, car oui, à l’époque, elle était fondée. Les temps changent et les usages aussi, donc, on s’adapte tout en restant souple sur ses appuis. La recherche n’est plus contractuelle et est maintenant indépendante dans les applications.

Donc, dorénavant et pratiquement, on peut introduire un champ de recherche dans le layout de l’application. Si le scenario primaire de votre application est la recherche, vous positionnerez cette recherche de manière flagrante. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez la positionner en haut, dans le header, du côté droit (pas à gauche, car c’est souvent réservé au logo de l’application). Je ne recommande pas toutefois de placer cette « search box » dans une barre applicative – soit d’actions, soit de navigation- car cela ne correspond pas au paradigme de la recherche qui n’est pas contextuelle à une page en particulier, mais qui est transverse dans toute l’application.

7077_WindowsStore_31AEB33C

La search box et ses suggestions

Attention aussi à la différence, subtile mais réelle, de la recherche et de la fonction « trouver ». La recherche, comme dit précédemment, est valable pour rechercher un élément dans toute l’application (trouver un pull sur une application de E-commerce). Trouver est plus une notion de recherche locale dans le contenu que j’ai sous les yeux (Trouver un mot particulier, par exemple). Et si cette fonction est contextuelle, elle devra se trouver dans la barre d’application basse.

Cette search box dispose de guidelines intrinsèques. Elle ne doit pas faire moins de 30 px de haut et 270 px de large. Elle doit également contenir le glyphe spécifique de loupe, élégamment nommé Segoe UI  Symbol  E094. De plus, nous suggérons d’insister sur la capacité d’auto-type. L’utilisateur doit pouvoir commencer à taper une requête, sans forcément se placer dans le champ, et que celle-ci vienne immédiatement prendre place dans la search box, voire proposer à la volée des propositions de résultats sous forme de dropdown, sous la search box. Enfin, une recherche doit toujours envoyer sur une page de résultats permettant de connaître le nombre de retours pertinents, y compris s’il n’y en a pas, et éventuellement de disposer de tris si le nombre d’items de la recherche est trop important.

Enfin, pour ceux qui souhaitent supporter leur application Windows 8 sur un OS Windows 8.1, vous devez maintenant implémenter un glyphe loupe dans le layout. Celui-ci ouvrira le charme, permettant la saisie. Sous ce champ, on pourra sélectionner l’application en cours pour finaliser la requête et l’action de recherche.

 

En conclusion

Voilà une première vision de ce que sera la recherche avec Windows 8.1. Il est assez facile de souhaiter que cette nouvelle version saura trouver son public et que cette division saura inciter l’utilisateur à vraiment utiliser la recherche, que ce soit dans l’OS ou dans les applications. Entre autres améliorations de l’interface utilisateur, celle-ci est stratégique, mais en même temps permet une approche plus simple et plus intuitive de l’OS au sens large. En pointillé, je retrouve personnellement l’usage que me proposait le petit champ de recherche au-dessus du Bouton Démarrer sous Windows 7.

À suivre, un article sur les nouvelles fonctions de fenêtrage sous Windows 8.1. Restez connectés !