Vous avez sans doute remarqué qu'une des dernières tâches exécutées lors d'un déploiement avec BDD 2007 s'appelle « Apply Tatoo » et utilise le script ZTITatoo.wsf. J'ai dernièrement regardé d'un peu plus près cette tâche pour savoir comment l'exploiter au cours du cycle de vie de l'ordinateur.

But de la tâche

ZTITatoo.wsf permet de renseigner à plusieurs endroits, les principales informations de déploiement du poste.

Où se trouvent les infos ?

ZTITatoo.wsf inscrit les informations à deux endroits :

  1. dans la base de registre il crée la clé suivante : « HKLM\Software\Microsoft\BDD 2007 »

 

  1. dans l'espace de nom \\root\cimv2, il crée la classe WMI suivante : Microsoft_BDD_Info

La capture d'écran correspond au résultat de la commande powershell « Get-WmiObject » qui permet de récupérer toutes les propriétés d'une classe WMI

A quoi ça sert ?

Cette question est un peu trop vague mais on peut d'ores et déjà penser que ce « Tatoo » peut servir a identifier les machines dans d'autres étapes du cycle de vie du poste. Imaginons que vous ne vouliez télédistribuer une application que sur les postes ayant été déployés via BDD en utilisant le scénario « NewComputer », il vous suffira d'interroger la classe WMI ou la clé de registre et de traiter la valeur du champ « DeploymentType ».

Autre scénario possible, vous souhaitez remasteriser les postes de travail qui ont été déployés il y a plus de 6 mois, rien de plus simple, rajouter dans votre séquenceur de tâche un script permettant de filtrer les postes dont la valeur du champ « DeploymentTimestamp » est plus ancienne qu'une date limite (ici fixée a J-6 mois)