"Editeur open source et Java, Bonitasoft n’avait rien d’un utilisateur Windows. Mais quand on est un éditeur, open source ou pas, il faut savoir regarder les évolutions, tester et pourquoi pas adopter. Le cloud computing fait parti des évolutions que Bonitasoft intègre et utilise. Et Windows Azure a été retenu !"

Je vous recommande la lecture de cet article rédigé par François Tonic, rédacteur sur le site Cloud Magazine: http://www.cloudmagazine.fr/dotclear/index.php?pages/Bonitasoft-%3A-Java-swingue-sur-Windows-Azure