Depuis le 16 Novembre 2009 le .NET Micro Framework est en Open Source, je sais la new a déjà été relayée (n) fois. Mais j’ai eu la chance de prendre la parole cette semaine a l’événement organisé par Actel et leur présenter la vison et l’atelier logiciel lié au micoFramework.

Positionnement du Micro Framework :

L’écosystème du hard/electronics a l’habitude des FPGA, des Microcontrolleurs, etc. Oui mais voilà la tendance depuis maintenant 3 ans c’est d’augmenter rapidement la complexité du hardware : les CPU 32 bits remplacent les MCU 8 bits, et les FPGA remplacent les petits CPLD, PAL et autres composants programmables. Malgré cette tendance il faut pouvoir  :

- Réduire les temps de développement en se concentrant sur la valeur ajoutée du produit, et pas la plomberie

- Garder les coûts au plus bas (temps, outils, runtimes..)

Pour cela le micro Framework est un outil idéal :

- On est très proche du hard. On manipule directement les ports d’entrées/sorties du Microprocesseur, comme sur un MCU

- On est quand même abstrait du hard par le modèle objet qui permet d’utiliser C# et Visual Studio

 

L’annonce Open Source :

Le MicroFramework est maintenant OpenSource (sous licence Apache2 !) : les outils de développement sont en plus complètement gratuits :VS Express, SDK, et même le Porting Kit qui supporte GCC, Porting Kit qui permet de porter le MicroFramework sur des “puces” non supporté a ce jour par le MicroFramework. Notons ace propos la “prouesse” réalisé par G Pelletier et son équipe de DotVision qui a porté le MicroFramework sur un premier FPGA !

L’open Source, c’est ce qui pouvait arriver au .NET Microframework : en effet, le canal embedded sait faire du business sur des runtimes. Hors le microframework, de par sa taille et le prix qu’il aurait dû couter proportionnellement au hardware visé, n’est pas adapté pour ce modèle de paiement au runtime. C’est pour cela qu’il n’a pas intégré le canal embedded traditionnel, mais a au contraire rejoint la prestigieuse division développeurs qui s’occupe de .NET et Visual Studio, renforçant ainsi sa proposition de valeur : une adhérence à .NET et toute la plateforme de développement Microsoft.

La communauté a prouvé que n’importe quel développeur .NET pouvait devenir un développeur .NET Microframework rapidement.. une formidable opportunité pour recruter des nouveaux talents !

Microsoft va cependant continuer à driver le produit, car nous seuls pouvons garantir, malgré de nombreuses contributions de la communauté, la bonne marche de cette ligne de conduite, l’adoption rapide de nouvelles plateformes (comme les FPGA par l’intermédiaire de DotVision par exemple) et le suivi au plus proche du tooling Microsoft (VS). Par ailleurs, le passage en OpenSource facilite l’adoption par la communauté des hobbyistes qui est à l’origine d’un grand nombre d’innovations et d’utilisations nouvelles ou alternatives de l’électronique !

Le post Blog de référence de l’annonce OpenSource :

 

Les blogs utiles pour le Micro Framework:micrologo

le blog de Colin Miller  (le chef de l’équipe) :

celui de l’équipe NetMF:

et le site de la communauté :

 

Je pense la mise en OpenSource et des outils gratuit, vont booster a la fois une partie de l’écosystèmes des “hardeux”, mais en même temps générer de nouvelles motivations voir des vocations chez les Softeux !

Bon dev !

Eric