En ce début d'été, voici un constat plutôt inquiétant...

Le Green Grid tire la sonnette d'alarme. Alors que le GreenIT est devenu le mot d'ordre chez nombre de constructeurs, et même d'éditeurs (parfois à raison), le consortium qui veut « nettoyer » les centres de calculs peine à imposer ses standards en matière de mesure de la consommation énergétique. Avant de lutter contre le réchauffement climatique, il faut s'accorder sur le thermomètre !

La suite est ici : http://www.lemagit.fr/article/greenit-datacenter-ecologie/678/1/le-greenit-panne-thermometre/ 

D'ailleurs, vérification faite, il n'existe pas de page Green computing sur Wikipedia en français...

image image

SignaturePatrick