Qu’est-ce qui intéresse les développeurs canadiens? C’est la question que je me pose toujours. Je ne peux prétendre connaître la réponse, mais j’espère que par le biais de ces articles, nous pourrons entamer un dialogue et répondre à ces questions.

 

À cette fin, j’aimerais vous parler de quelques conversations que j’ai eues récemment. La semaine dernière, un collègue m’a transmis quelques questions et inquiétudes provenant d’un client, relativement à Windows Presentation Foundation (WPF) et à AJAX/Atlas. Quels sont l’engagement et l’orientation de Microsoft quant à ces technologies? Comment faire pour privilégier une technologie plutôt qu’une autre? Et si la stratégie visée est que Windows Presentation Foundation offre une technologie plus étoffée et plus souple pour créer des applications Windows et des applications par navigateur, quelle est la stratégie de Microsoft relativement à la compatibilité multinavigateur? 

 

Voilà assurément des questions intéressantes. Le courriel m’a été adressé et a été envoyé également à d’autres personnes à l’interne. J’ai été surpris du grand nombre de messages engendrés par ces questions. Ma réaction initiale a été d’affirmer que notre position à ce sujet était très claire. Si vous avez besoin de renseignements pour vous aider à différencier les différentes technologies de présentation et à faire un choix, je vous invite à jeter un coup d’œil au blogue de Tim Sneath. Il décrit bien les différentes technologies et vous explique pourquoi vous devriez en favoriser une plutôt que l’autre.  

 

Au-delà du choix de la « bonne » technologie, il faut tenir compte de plusieurs autres aspects. Je ne prétends pas vouloir les couvrir tous, mais j’aimerais souligner quelques points qui semblent susciter beaucoup d’intérêt et de confusion.

  • Toute solution articulée sur Windows Presentation Foundation nécessite le composant d’exécution WinFX. Ce n’est pas un problème avec Windows Vista, mais cela nécessite une installation sur Windows XP SP2 et sur Windows 2003. S’il s’agit d’une solution sur intranet seulement, vous pourriez disposer d’un meilleur contrôle en déployant le composant d’exécution WinFX. Cela s’applique moins dans le cas d’une solution Internet s’adressant à la clientèle, pour laquelle votre client pourrait choisir ou non d’installer le composant d’exécution.
  • S’il s’agit effectivement d’une application Internet par navigateur qui s’adresse à la clientèle, vous devez tenir compte de votre public potentiel et songer au problème lié aux solutions multinavigateurs et aux systèmes d’exploitation multiples. Si votre public cible utilise principalement Internet Explorer, il n’y a peut-être pas de problème, mais vous devez quand même voir quelle version d’Internet Explorer et quelle version de Windows sont utilisées.
  • Une fois que vous avez considéré les aspects du déploiement, avez-vous pensé au développement et à la maintenabilité? Ce sont d’autres points importants, plus particulièrement en raison de l’évolution rapide des applications et des technologies Web.

 

Si vous avez lu cette chronique jusqu’ici, vous êtes probablement en train de vous dire que tout cela est assez évident, mais il manque quand même quelque chose. La stratégie de Microsoft consiste-t-elle à cibler les applications Web avec WPF pour Windows seulement et AJAX/Atlas pour tout ce qui n’est pas Windows ou Internet Explorer?

  

C’est ici que Windows Presentation Foundation Everywhere entre en jeu. L’objectif de WPF/E est de fournir un sous-ensemble de WPF qui tourne sur des navigateurs et des plates-formes multiples. Nous avons annoncé ce fait l’an dernier lors du Congrès des développeurs professionnels de Microsoft et je m’attends à de nouvelles annonces et à d’autres renseignements sur ce sujet à l’occasion de l’événement Mix 2006. Je pense vraiment que les gens seront agréablement surpris par ce qui sera présenté à Mix 2006. Je suis très impatient d’y assister!

 

Si vous vous trouvez à Toronto la semaine prochaine, venez nous rencontrer lors de la réunion du groupe d’utilisateurs .NET de Toronto le 16 mars. Nous parlerons de WPF, nous présenterons une application que nous avons créée à partir de zéro et nous vous montrerons ce que nous avons appris pendant ce processus. Et puisque nous avons entendu dire qu’il n’est pas facile de se rendre au bureau de Microsoft à Mississauga, alors nous présenterons le même atelier au groupe d’utilisateurs VB.NET de Toronto et au groupe d’utilisateurs .NET du Toronto métropolitain le 12 avril prochain au centre-ville de Toronto, soit au 200 Bloor St. East (Financière Manuvie).

 

Si je ne vous vois pas la semaine prochaine, j’espère vous rencontrer à l’occasion de Mix 2006. Vous me trouverez en train de me détendre au bar-salon de Mix!