La phrase peut sembler étrange, mais je suis de plus en plus convaincu par cela.

Ma conviction a été encore renforcée par l’échange que j’ai pu avoir ce matin lors d’une table ronde organisée en ouverture au Salon Equipmag: Le bon dosage entre le sens du commerce et les nouvelles technologies.

En résumé: aujourd’hui un vendeur doit faire des transactions (paiement en caisse), donner de l’information (qu’elle est la consommation de cet écran) et dégager de l’émotion (j’ai confiance dans ce vendeur)

Les technologies arrivant …. Les transactions: Done (caisse automate), L’information: Done (la borne), l’émotion: c’est plus difficile…

Conclusion: Si on veut un magasin de demain, il faudra un employé de demain 100% orienté vers l’émotion et donc le relationnel … et grâce à Internet ce relationnel doit-il aller au delà des murs de l’enseigne … qu’en pense le management?

C’est rapide … désolé.