Hello, chez Microsoft France, division Operators Channel / Hosting, nous recevons des demandes régulières de la part de partenaires de toutes tailles qui souhaitent offrir un bureau Windows à leurs utilisateurs en mode location à la demande.

Un certain nombre de modèles de licences existent, voici ce qu’il est possible de faire:

-mode session (Session-Based Computing, ou SBC): Windows Server, accès à distance (protocoles Citrix ou Microsoft ou autres):
>les licences SPLA couvrent tout:
     -droit d’utilisation Windows: Windows Server PL (par CPU socket) ou Windows Server SAL (par utilisateur)
     -droit d’accéder à distance à Windows: Windows RDP SAL (même si c’est du Citrix) (par utilisateur)
     -si le bureau proposé contient Microsoft Office, les SAL pour applications (par utilisateur)

pour habiller la session à la façon Windows 7, il y a un pack chez Citrix (Service Provider Automation Pack) à installer sur les serveurs de sessions Windows Server 2008 R2 (éditions Standard, Enterprise ou Datacenter).

-mode machine virtuelle avec Windows 7:
>c’est possible mais uniquement en mode dédié, c’est-à-dire que le matériel de l’hébergeur (ou infogéreur) est consacré exclusivement à un client entreprise unique: c’est ce client qui apporte ses licences Windows 7, et il doit être dans un cadre contractuel Windows VDA ou Windows Client SA. Voir ce PDF.
L’infogéreur peut aussi revendre des licences Windows 7 qu’il a acquises via le licensing Open, le seul permettant la revente. Pour la partie hébergement de machines virtuelles, l’hébergeur peut utiliser ses licences SPLA pour les serveurs et son administration, par exemple via la licence Core Infrastructure Suite (CIS).

-en mode machine virtuelle sur une infrastructure mutualisée, ce n’est pas possible de mettre du Windows 7 dans les VMs, cf: 
1) le post de Joe Matz (8 mars 2012), corporate Vice-President, Worldwide Licensing & Pricing, en réponse à l’initiative [probablement illégale] de la société OnLine: http://blogs.technet.com/b/volume-licensing/archive/2012/03/08/delivery-of-desktop-like-functionality-through-outsourcer-arrangements-and-service-provider-license-agreements.aspx
2) la FAQ sur “licensing Windows for VDI environments” dans un PDF de mars 2010 (2 ans déjà): much more complex disent certains.

-en mode machine virtuelle sur une infrastructure mutualisée, il est possible de mettre du Windows Server dans les VMs, et pour avoir le look & feel de Windows 7, il faut y installer le même pack de Citrix cité plus haut, sur une version Windows Server 2008 R2. Question licence, par utilisateur il faut la même chose que ce qui est cité plus haut pour le mode session. Attention, certaines applications ne permettent pas l’installation sur un serveur (par leur licence ou techniquement), et peuvent ne pas aimer le fonctionnement sur un OS en 64 bits tel que Windows Server 2008 R2.

Précision: je n’ai parlé à aucun moment du type d’hyperviseur; tout ceci est valable que l’hébergeur soit avec VMware, Xen, Hyper-V ou autre.

Pour référence, les informations sur le programme SPLA sont ici et sur le VDI sur le site microsoft.com.

J’espère que çà vous aide, et que çà ne vous cause pas de contraintes insurmontables.