La conférence Build (www.buildwindows.com) a fait beaucoup parlé d’elle principalement sur la version Developer Preview de Windows 8. Pourtant d’autres présentations n’ont pas manqué d’intérêt !

Je recommande vivement aux fans d’infrastructure et de virtualisation de regarder cette vidéo. On y découvre les principales nouveautés :

Virtualisation :

  • Plus de processeurs virtuels et de mémoire pour les machines virtuelles
  • Live Migration sans prérequis ! (auparavant, il était nécessaire de mettre en place un cluster avec un espace de stockage (Clustered Shared Volume), alors que dans Windows Server 8, il suffit d’un câble réseau !
  • Virtualisation des réseaux dans Hyper-V : il est possible de migrer tout un sous-réseau dans le cloud… sans rien changer aux adresses IP. Il devient ainsi très simple de migrer tout ou partie des applications vers le cloud !

Administration :

  • Grâce aux nouvelles consoles, les informations sur l’ensemble des serveurs sont visibles dans un dashboard… et il est possible, depuis ce dashboard, d’exécuter des commandes sur un ensemble de serveurs. Powershell a été enrichi pour notamment permettre d’exécuter, en parallèle, un ensemble de commande sur plusieurs serveurs.
  • Le stockage optimisé avec un failover transparent : Windows Server 8 est capable d’identifier les données dupliquées (très fréquent lorsqu’on utilise de la virtualisation) et de ne stocker qu’une seule copie de ces données, de manière totalement transparente pour l’utilisateur… Dans la démo, le résultat est impressionnant : le stockage sur disque ne représente que 4% des données réellement disponibles !

Sécurité et utilisation des nouveaux terminaux :

  • Active Directory nous permet de créer des règles dynamiques de contrôle d’accès aux ressources, ces règles peuvent être définies à partir de classifications faites par les utilisateurs… ou automatiquement par le système (sur la base d’analyse du contenu du document) !
  • Remote Desktop est encore optimisé pour permettre une utilisation fluide sur les tablettes… tout en étant capable d’exécuter les applications 3D !

 

Damien Rossignol
Microsoft Maroc
clip_image002 clip_image004 clip_image006