Un précédent billet annonçait la disponibilité du Framework ODAF (Open Data Application Framework) qui est un Framework permettant de consommer des flux de données au format KML exposés par une instance du kit de démarrage OGDI (Open Government Data Initiative) et d’afficher ces données géo-localisées sur une carte Bing Cartes à l’aide d’une application Web réalisée en Silverlight.

Là où cela devient intéressant, c’est que cette application Silverlight consomme en fait les données depuis des services RESTful exposés par la partie serveur du Framework  ODAF. Il est donc dès lors totalement possible et envisageable (cela a même été conçu pour) de rajouter des applications clientes supplémentaires qui vont venir s’interfacer avec le socle ODAF ainsi proposé. C’est notamment le cas avec la version mobile d’ODAF pour iPhone fournie dans le « package » et objet de ce billet.

Au même titre que la version Web, la version mobile permet donc d’afficher les données géo-localisées sur une carte Bing Cartes, avec la possibilité de s’authentifier via son compte Twitter pour commenter les données voire même créer ses propres points de données personnels.

image

Parmi les fonctionnalités proposées de base par cette application mobile, nous pouvons notamment citer:

  • La prise en charge de la localisation du téléphone via GPS, ce qui rend possible l’affichage de contenus mis à jour en fonction de la position de l’utilisateur par exemple.
  • La présence d’une page Filtre qui permet de choisir les sources de données que l’utilisateur souhaite afficher sur sa carte. Le principe est le même que pour l’application en Silverlight, l’expérience utilisateur reste donc unifiée entre les différentes applications pour les points fondamentaux du Framework ODAF.
  • La sélection d’un point en « cliquant » dessus permet d’accéder à une page Details à partir de laquelle on peut voir tout les commentaires déjà soumis sur ce point, la note globale du point, la liste des tags associés au point.
  • La possibilité de soumettre des commentaires qui sont aussi publiés sur le compte Twitter de l’utilisateur si il le désire pour augmenter la dimension sociale de l’application.
  • La possibilité pour l’utilisateur de rajouter des points personnels sur la carte qui seront sauvegardés.

Quelques captures d’écran valent mieux qu’un long discours pour vous donner un aperçu de l’application ainsi proposée :

imageimageimage

imageimage

imageimage

La partie iPhone du Framework ODAF (Open Data Application Framework) est bien sûr disponible sous licence libre (Microsoft Public License (Ms-PL) avec le reste du package sur le Centre de téléchargement Microsoft ici.