Ceci n'a pas grand chose à voir avec la techno (encore que...) mais j'ai assisté avec ma femme et mon fils de 6 ans et demi au concert de Macéo Parker au Grand Rex hier soir. D'ailleurs si vous y étiez, n'hésitez pas à poster vos commentaires sur ce post.

Et on peut dire que, comme d'habitude, Macéo, ça envoie la purée sévère ! Il était accompagné d'un big band allemand, le WDR Big Band Köln (Cologne), composé de musiciens allemands, autrichiens, nééerlandais, anglais et je dois en oublier. Tout ce beau monde (20 personnes quand même sur scène (et une femme parmi eux, vraiment trop peu) !) était conduit par un chef New-Yorkais, de Brooklin plus particulièrement, dont j'ai malheureusement oublié le nom.

Le concert s'est scindé en deux parties. Un démarrage à 20H30 où Macéo, et son orchestre, a joué la partie "Roots", composée essentiellement de chansons du répertoire du grand Ray Charles. Après le traditionnel entracte, ils ont attaqué la partie "Groove" où là ça a envoyé la sauce funk avec tous les grands standards du maître Macéo himself.

A noter une énorme performance de son bassiste Rodney "Skeet" Curtis (un slap d'enfer) et surtout de son batteur, Dennis Chambers, qui nous a gratifié d'un solo absolument gigantesque !

Pour mon fils, c'était sa grande première à un vrai concert (et pas sur DVDs uniquement). Il s'est pas mal marré je pense, même si à la fin, il était carbonisé parce qu'un concert de Macéo à la suite d'une journée d'école à 6 ans et demi, faut tenir la forme quand même :-) On lui avait mis des Boules Quiès pour atténuer les différents sons (notamment les cuivres). On a vraiment bien fait car on était au deuxième rang, soit à 4 mètres de la scène !

A noter pour finir que, comme prévu, dès le départ du set funk (au bout de la deuxième chanson en fait), tout le monde était debout et l'avant de la salle du Grand Rex a été prise d'assaut par tous les gens situés à l'arrière :-) De toute façon, il était impossible de rester assis avec ce que l'on entendait :-)

Prochaine étape pour eux, Barcelone, ce jeudi puis Madrid ce vendredi. Avis aux amateurs ! Prochaine étape pour moi, le pieu parce que les TechDays 2007, ils ne vont pas se préparer tout seul...

A bientôt !