Pierre's Embedded and Mobile Blog

Soulevons le capot des systèmes embarqués et mobiles

TechEd 2008: La keynote

TechEd 2008: La keynote

  • Comments 1

La keynote de ce TechEd a été une longue démo du futur de Visual Studio 2010: on sait déjà que l'interface est en WPF, ce qui est assez sexy notamment pour l'éditeur, qui nous permet d'avoir des jolis commentaires mais aussi qui nous permet d'insérer par exemple des diagrammes, des dessins, des schémas UML que l'on peut à volonté ouvrir et fermer, pour éventuellement revoir un concept, ou annoter plus "graphiquement" un bout de code. L'intégration des outils de gestion de source de TFS est aussi complète ce qui nous permet de revoir l'historique du code, qui l'a modifé, pourquoi, etc. Mais ce n'est pas le plus gros: de nouveaux outis ont été ajoutés, par exemple pour voir l'arbre des dépendances d'une application: quelles classes sont utilisées, quelles DLLs, y compris celles du système, ce qui nous permet d'analyser ce qui manque peut-être sur le système cible. Il y a aussi un visualiseur de "diagrame de séquence" qui montre à partir du code une séquence au format UML, nous permettant de revoir ainsi rapidement quelles méthodes sont appelées par qui, comment, etc. Sympa!

Un nouvel outil de testing a aussi été ajouté, permettant d'automatiser les tests (c'est la base) mais aussi de les enregistrer, avec toutes les informations comme la configuration de la machine, les performances, l'usage des différents coeurs du CPU... cet outil permet par exemple au développeur de rejouer dans Visual Studio la séquence de test dans les conditions dans lesquelles le testeur aurait trouvé un bug, et même, de debugger cette session! il y a même la possibilité d'enregistrer un WMV de la session du testeur, pour voir la vidéo du bug!. Bien entendu, si c'est un bug, il faut le signaler, et cet outil est complètement intégré avec les outils TFS donc il peut remplir automatiquement le bug report, et proposer au testeur ou au développeur de l'annoter avant de le poster dans la base de donnée.

Il y a également un outil de "Lab Management" qui permet de gérer les machines virtuelles des développeurs et des testeurs, et qui permet d'enregistrer les modifications de ces VM, toujours dans l'optique de mieux tracer les activités de développement et de testing et d'augmenter la productivité!

Je vais passer sous silence les nouveautés du coté d'ASP.NET et du développement on the cloud, pour aller directement à autre chose qui peut nous intéresser, nous développeurs dans l'embedded: le code natif, le C++.
VC10 promet un support avancé de toutes les nouveautés que Microsoft a pu apporter ces dernières années dans le domaine du C++: le support pour le code parallèle, notamment avec des outils de profiling qui permettent d'analyser en direct l'exécution d'une application: sur combien de coeurs tourne-t-elle, y a-t-il des interblocages entre les threads, etc: des outils que les développeurs embedded ont l'habitude de voir avec Platform Builder, mais pour les développeurs Windows Embedded Standard par exemple, c'est du nouveau :) Dans les autres nouveautés, le support des rubans, du multitouch, les lambdas expressions, etc. Pour prouver tout ça, Jason Zander, le GM du groupe Visual Studio, a repris un projet de jeu Pong écrit avec VC6, l'a importé (sans douleur) dans VC10, et en utilisant toutes les nouveautés que je viens de citer, en une dizaine de minutes, a transformé un vieux jeu 2D en un jeu 3D supportant le multitouch (pour déplacer les raquettes), supportant le multicore (pour accélérer le raytracer) dans une interface graphique revampée (avec un ruban). Impressionnant!

Page 1 of 1 (1 items)
Leave a Comment
  • Please add 4 and 6 and type the answer here:
  • Post