Résolution de l’erreur de configuration SharePoint : Connexion impossible à la base de données principale sur nom_serveur

Bonjour, je m’appelle Reagan Templin et je suis un nouveau rédacteur de l’équipe SharePoint Server pour les professionnels de l’informatique. Tout récemment, je configurais pour la première fois mon environnement de test avec SharePoint Server 2010. Mon ordinateur SQL Server est distinct de l’ordinateur SharePoint Server et alors que j’exécutais l’Assistant Configuration des produits SharePoint, l’erreur de blocage suivante s’est affichée sur la page Spécifier les paramètres de la base de données de configuration :


« Connexion impossible à la base de données principale sur le serveur SQL Server sur <nom_serveur>. La base de données n’existe peut-être pas ou l’utilisateur actuel n’est pas autorisé à s’y connecter. »


Cette erreur signifie généralement que le compte utilisé pour configurer SharePoint n’a pas les autorisations nécessaires pour se connecter à l’ordinateur SQL Server et terminer la configuration. J’ai vérifié sur mon ordinateur SQL Server que les rôles serveur corrects avaient été affectés à mon compte Administrateur SharePoint et que la base de données principale existait. J’ai également vérifié que je m’étais connecté à l’ordinateur SharePoint Server avec le compte Administrateur SharePoint de manière à ce que la configuration puisse continuer normalement. Cependant,
la configuration est toujours au point mort et j’ai essayé de savoir pourquoi car de toute évidence, l’erreur venait d’ailleurs. En fin de compte, c’était un problème de pare-feu qui bloquait l’accès au port pour l’instance du moteur de base de données SQL Server.


Voici un résumé de ce que j’ai fait pour configurer l’environnement et résoudre l’erreur. J’espère que ces informations seront utiles à tous ceux qui rencontrent le même problème.


Ordinateurs virtuels créés

Pour cet exercice, j’utilise Hyper-V pour héberger les machines virtuelles. J’ai créé deux nouvelles machines virtuelles : une pour mon ordinateur SQL Server et une pour mon ordinateur SharePoint Server. J’ai installé Windows Server 2008 R2 Enterprise (édition 64 bits) sur les deux ordinateurs. J’ai activé Windows, installé les mises à jour et j’ai intégré les ordinateurs à mon domaine de test, contoso. Enfin, j’ai pris des clichés instantanés d’Hyper-V pour préserver les images avant de procéder à toute autre installation ou configuration.


Comptes et autorisations configurés

J’ai suivi les indications figurant dans la rubrique « Comptes d’administration et de service requis pour le déploiement initial (SharePoint Server 2010) » (http://technet.microsoft.com/en-us/library/ee662513.aspx) et « Comptes de service selon le principe des privilèges minimum » (http://www.sharepointproconnections.com/article/sharepoint/Least-Privilege-Service-Accounts-for-SharePoint-2010.aspx) afin de définir les comptes corrects dans le domaine et d’accorder à ces comptes l’accès recommandé pour l’administration selon le principe des privilèges minimum dans l’environnement.


Fort de ces informations, j’ai configuré les comptes de domaine suivants dans les services de domaine Active Directory sur l’ordinateur Contrôleur de domaine :

  •  contoso\reagant : mon compte de domaine personnel. Il s’agit du compte que j’utilise pour me connecter à l’ordinateur SQL Server afin d’installer et de configurer SQL Server. En plus de faire partie du domaine contoso, ce compte fait partie du groupe Administrateurs local sur l’ordinateur SQL Server.
  • contoso\SQLsvc : mon compte de service SQL Server. Il s’agit du compte que j’ai spécifié pour le service MSSQLSERVER et le service de l’Agent SQL Server au cours de l’installation de SQL Server.
  •  contoso\SPadmin : mon compte Administrateur SharePoint. Il s’agit du compte que j’utilise pour me connecter à l’ordinateur SharePoint Server afin d’installer et de configurer SharePoint Server 2010. Ce compte fait partie du groupe Administrateurs local sur l’ordinateur SharePoint Server. Dans SQL Server, il s’agit d’une connexion avec les rôles serveur dbcreator et securityadmin, qui permet à l’Assistant Configuration des produits SharePoint d’exécuter et de configurer SharePoint.
  • contoso\SPfarm : mon compte de batterie SharePoint. Il s’agit du compte que je spécifie en tant qu’administrateur de la batterie de serveurs SharePoint (également appelé compte d’accès à la base de données) sur la page Spécifier les paramètres de la base de données de configuration de l’Assistant Configuration des produits SharePoint.


SQL Server 2008 R2 installé et configuré

Je me suis connecté à l’ordinateur SQL Server en tant qu reagant et j’ai installé SQL Server 2008 R2. S’agissant des services MSSQLSERVER et Agent SQL Server, j’ai fourni les informations d’identification du compte de domaine SQLsvc, puis ajouté mon compte reagant en tant qu’administrateur du moteur de base de données SQL Server. Enfin, j’ai terminé le processus d’installation de SQL Server.


Après l’installation de SQL Server, j’ai ouvert SQL Server Management Studio et je me suis connecté à l’instance par défaut du moteur de base de données SQL Server. J’ai ensuite créé une connexion dans SQL Server pour le compte de domaine SPadmin et lui ai octroyé l’accès aux rôles serveur dbcreator et securityadmin. Enfin, j’ai fermé Management Studio.


SharePoint Server 2010 installé

Je me suis connecté à l’ordinateur SharePoint Server en tant que SPadmin, puis j’ai installé les prérequis de SharePoint Server 2010 et exécuté le programme d’installation de SharePoint Server 2010.


Exécution de l’Assistant Configuration des produits SharePoint

Suite à l’installation de SharePoint Server 2010, j’ai exécuté l’l’Assistant Configuration des produits SharePoint. J’ai sélectionné l’option de création d’une nouvelle batterie de serveurs. Dans la page Spécifier les paramètres de la base de données de configuration, j’ai spécifié le nom de l’ordinateur SQL Server, un nom pour la base de données de configuration ainsi les informations d’identification du compte de domaine SPfarm. Cependant, lorsque j’ai cliqué sur Suivant, le message d’erreur suivant s’est affiché : « Connexion impossible à la base de données principale sur le serveur SQL Server sur <nom_serveur>. La base de données n’existe peut-être pas ou l’utilisateur actuel n’est pas autorisé à s’y connecter. »


J’ai vérifié que l’installation de SQL Server avait abouti et que mes comptes et autorisations avaient été configurés correctement. Après quelques évaluations et quelques erreurs, je me suis souvenu du problème que j’avais rencontré avec un autre produit : le Pare-feu Windows sur l’ordinateur SQL Server bloquait le trafic vers le port sur lequel s’exécutait l’instance du moteur de la base de données SQL Server. SQL Server s’exécute par défaut sur le port 1433, et dans mon environnement de test simplifié, j’avais conservé cette configuration. Sur l’ordinateur SQL Server, j’ai donc ouvert le Pare-feu avec les Services avancés et j’ai ajouté une règle entrante pour autoriser le trafic vers le port 1433. Si vous n’utilisez pas le port par défaut, créez une règle entrante pour le port utilisé dans votre environnement.


Lorsque j’ai à nouveau exécuté l’Assistant Configuration des produits SharePoint, le message d’erreur n’a plus réapparu et la configuration a pu se poursuivre. Pour plus d’informations sur la configuration du Pare-feu Windows pour SQL Server, voir « Procédure : Configurer un Pare-feu Windows pour autoriser l’accès au moteur de base de données » (
http://technet.microsoft.com/en-us/library/ms175043.aspx).

Ce billet de blog a été traduit de l’anglais. L’article d’origine est disponible à la page Troubleshooting SharePoint configuration error: Cannot connect to database master at server_name.