Article d’origine publié le vendredi 24 juin 2011

Dans mon billet sur les fonctionnalités du SP1 pour PerformancePoint, j’ai mentionné de nouvelles possibilités à propos de la base de données PerformancePoint (PPS). Par exemple, vous pouvez maintenant attribuer un serveur de basculement pour la base de données PPS, attribuer un nom de base de données personnalisé...(en savoir plus)

Ce billet de blog a été traduit de l’anglais. La version originale est disponible ici : Naming Your PerformancePoint 2010 Database