Article d’origine publié le jeudi 22 décembre 2011

Depuis que SQL Server Denali a fait son apparition sur l’espace de téléchargement public, plusieurs personnes ont essayé de l’utiliser pour créer des modèles PowerPivot en tant que sources de données pour PerformancePoint 2010. Et pourquoi pas ? PerformancePoint fonctionne parfaitement dans un scénario où vous spécifiez la référence à un modèle PowerPivot dans la chaîne de connexion à une source de données de services d’analyse.

Le problème

Mais à peu près tous ces utilisateurs à la pointe de la technologie ont justement fait remarquer que quelque chose se rompt lorsqu’on essaie de procéder de la même manière avec un classeur PowerPivot basé sur RC0 Denali. Il existe différentes explications pour cela, que je traite ci-dessous. L’erreur qui se manifeste dans le journal des événements indique que le fournisseur installé existant est trop ancien. Et cela est vrai si vous exécutez une installation SharePoint 2010 SP1 standard. L’erreur que la plupart des gens ont vue est la suivante :

Détails de l’exception : Microsoft.AnalysisServices.AdomdClient.AdomdUnknownResponseException: Format de données non pris en charge : application/vnd.ms-excel.12

La bonne nouvelle est qu’il existe un remède.

La solution

Le moyen le plus simple pour rendre ce scénario opérationnel consiste à installer le fournisseur de données ADOMD.Net (version 10.5) sur votre batterie de serveurs SharePoint. Vous pouvez le télécharger depuis le SQL Server 2008 R2 SP1 Feature Pack (veillez à télécharger la version appropriée pour votre architecture serveur). La version 10.5 de ce fournisseur est à compatibilité ascendante avec la nouvelle version 11.0. Et puisqu’il s’agit d’une version mineure, elle remplacera la version 10.0 du fournisseur, qui est la version principale que PerformancePoint recherche au moment de l’exécution. Cette dernière notion explique l’alerte que déclenche le programme d’installation au démarrage de l’installation. Poursuivez et cliquez sur « Oui ».

Le détail

J’utiliserai l’exemple d’une batterie de serveurs 1M dans ce cas. Le programme d’installation des prérequis de SharePoint installera à la fois les versions 2005 et 2008 de ADOMD.Net. Cela garantit que les connexions de données des services d’analyse fonctionneront sans problème dès la sortie du coffret. Dans Ajout/Suppression de programmes sur votre serveur SharePoint, vous trouverez les versions du fournisseur. La version 10.1 est celle que PerformancePoint utilisera en se connectant au classeur PowerPivot lorsque vous l’utiliserez comme source de données.

Lorsque vous installerez SQL Server Denali, il installera la version 11.0 ADOMD du fournisseur de données. Vous le verrez également en consultant la liste des assemblys sur le serveur.

Le problème est qu’il n’existe aucune stratégie indiquant à la demande d’utiliser la version la plus récente du fournisseur, et PerformancePoint recherche spécifiquement la version principale 10. Donc, en réalité, la version 11.0 est assise là, dans son coin, et personne ne l’utilise. Toutefois, quand vous installez le client ADOMD version 10.5, les choses fonctionnent car cette version est compatible avec les derniers modèles PowerPivot, et PerformancePoint est content puisqu’il voit une version 10, comme il s’y attend. Contrairement aux versions principales du fournisseur, qui existent côte à côte, les versions mineures se remplacent les unes les autres, ce qui explique que PerformancePoint attrape la bonne même si vous écrasez la version 10.1 avec la version 10.5. Ainsi, après avoir installé la mise à jour SQL Server 2008 R2 SP1, lorsque vous regardez la liste dans Ajout/Suppression des programmes, vous voyez ceci :

 Lorsque vous avez mis à jour votre fournisseur, PerformancePoint doit être en mesure de se connecter au classeur PowerPivot comme il se doit.

Quelques notes avant de terminer. Notez d’abord que le nom du cube, tel qu’il est interprété par PerformancePoint, s’appelle désormais « modèle ». Vous vous souvenez peut-être qu’il s’appelait « bac à sable » pour les modèles PowerPivot 2010. Deuxièmement, la plupart des documents publiés indiquent que vous devez ajouter la propriété PROVIDER dans la chaîne de connexion PerformancePoint, comme suit : PROVIDER=MSOLAP;DATA SOURCE=http://contoso/Documents/PowerPivot_Sample.xlsx. Cette chaîne est un peu redondante ; il est inutile de définir la propriété du fournisseur car le fournisseur est adomd.net. Et adomd.net créera le bon objet d’accès de données sans que l’utilisateur ait besoin de spécifier MSOLAP pour se connecter à la source de données.

Kevin Donovan
Responsable de programme, Décisionnel Office

Ce billet de blog a été traduit de l’anglais. Vous trouverez la version originale de l’article sur You Can Use SQL Server "Denali" PowerPivot Models as PerformancePoint 2010 Data Sources