Article d’origine publié le mercredi 8 février 2012

Il y a plusieurs façons de maintenir, configurer, sauvegarder et restaurer les bases de données SharePoint 2010. La manière la plus évidente est via l’Administration centrale de SharePoint, cependant, la façon la plus simple et peut-être la meilleure consiste à utiliser les applets de commande Windows PowerShell. Il en existe de nombreuses à utiliser avec les bases de données SharePoint.

Dans un billet précédent, j’ai expliqué comment trouver les bases de données actives dans une batterie SharePoint 2010. Dans ce billet, je vais vous montrer d’autres choses vous pouvez faire sur les bases de données SharePoint à l’aide de Windows PowerShell.

La liste suivante est un simple échantillon des tâches de base de données SharePoint que vous pouvez faire à l’aide de Windows PowerShell :

  • Déconnecter un ordinateur serveur local d’une batterie — Disconnect-SPConfigurationDatabase
  • Connecter un ordinateur serveur local à une batterie — Connect-SPConfigurationDatabase
  • Créer une nouvelle base de données de configuration — New-SPConfigurationDatabase
  • Supprimer une base de données de configuration — Remove-SPConfigurationDatabase
  • Démonter une base de données de contenu — Dismount-SPContentDatabase
  • Monter une base de données de contenu — Mount-SPContentDatabase
  • Sauvegarder la configuration d’une batterie SharePoint — Backup-SPConfigurationDatabase -Directory <dossier_sauvegarde> -DatabaseServer <nom_serveur_bdd> -DatabaseName <nom_bdd> -DatabaseCredentials <objet_infos_identification_WindowsPowerShell> [-Verbose]
  • Sauvegarder une batterie SharePoint complète — Backup-SPFarm -Directory <dossier_sauvegarde> -BackupMethod {Full | Differential} [-Verbose]
  • Sauvegarder une application de service SharePoint — Backup-SPFarm | -Directory <dossier_sauvegarde> -BackupMethod {Full | Differential} -Item <nom_application_de_service> [-Verbose]
  • Restaurer la configuration d’une batterie SharePoint — Restore-SPFarm –Directory <partage_restauration> -RestoreMethod Overwrite –ConfigurationOnly
  • Restaurer une batterie SharePoint complète — Restore-SPFarm –Directory <dossier_sauvegarde> -RestoreMethod Overwrite [–BackupId <GUID>]
  • Restaurer une application de service SharePoint — Restore-SPFarm –Directory <dossier_sauvegarde> -Item “<nom_application_de_service>” –RecoveryMethod Overwrite –BackupId <GUID> [-Verbose]

Cette liste ne montre qu’un petit échantillon de ce que vous pouvez faire à l’aide de Windows PowerShell lorsque vous travaillez avec des bases de données SharePoint 2010. Pour plus de détails, consultez les rubriques suivantes :

 Pour une aide à la création et à l’utilisation des applets de commande Windows PowerShell, voir le constructeur de commande Windows PowerShell de Bill Baer, disponible ici :

 http://www.microsoft.com/resources/TechNet/en-us/Office/media/WindowsPowerShell/WindowsPowerShellCommandBuilder.html

 Merci d’avoir lu ce billet,

Steve Hord, Rédacteur technique, Publication de contenu SharePoint

Ce billet de blog a été traduit de l’anglais. L’article d’origine est disponible ici SharePoint 2010 Databases and Windows PowerShell