Article d’origine publié le mercredi 12 septembre 2012

J’ai écrit il y a quelques temps une publication intitulée (contenu éventuellement en anglais), expliquant comment utiliser votre installation PerformancePoint 2010 avec SQL 2012. Cet article indiquait où trouver le pack de fonctionnalités de SQL Server 2008 R2 SP1 contenant, entre autres, la version 10.5.2500 du fournisseur de données ADOMD.NET requise par PerformancePoint pour se connecter à une source de données Analysis Services 2012 (modèles de classeurs PowerPivot inclus). Cela fonctionne parfaitement avec PerformancePoint 2010, mais si vous voulez la même fonctionnalité dans votre instance de PerformancePoint 2013 en utilisant SQL 2012, vous aurez besoin de la version majeure 11.0 du fournisseur de données ADOMD.NET. Vous pouvez la télécharger à l’aide du fichier spPowerPivot.msi, ici.

La situation

Pour le moment, vous vous demandez peut-être pourquoi vous devez suivre cette nouvelle étape d’installation du MSI alors que vous pourriez simplement installer les composants SQL BI pour SharePoint lors de l’installation d’une instance de SQL Server 2012 SP1. Sans trop entrer dans les détails, il y a deux raisons à cela. Premièrement, le fournisseur n’est plus inclus avec SharePoint dans le programme d’installation requis (comme c’était le cas dans la version 2010). Il faut donc installer les fournisseurs de données séparément. C’est pourquoi nous avons ajouté un rappel convivial activé lorsque vous avez mettez en service une nouvelle application de service PerformancePoint :

Rappel pour l’installation du fournisseur de données ADOMD.NET

Deuxièmement, si votre batterie de serveurs SharePoint comprend plusieurs ordinateurs (sans compter votre serveur SQL principal), nous vous recommandons d’installer le MSI sur chaque ordinateur de la batterie exécutant PerformancePoint Services. En effet, pour toute requête donnée, PerformancePoint peut procéder à un appel depuis cette zone, requérant ainsi le fournisseur ADOMD.NET pour se connecter. Outre ces deux éléments, le MSI vous permet de vous connecter aux classeurs PowerPivot en tant que source de données PerformancePoint. Cette fonction était disponible dans PerformancePoint 2010, mais dans la version 2013, spPowerPivot.msi est requis pour effectuer la même opération (en admettant que vous n’ayez pas installé le complément lors de l’installation de SQL). D’ailleurs, vous trouverez des instructions sur l’installation du MSI ici (éventuellement en anglais).

La redirection d’assembly

Comme pour PerformancePoint 2010, nous avons compilé dans PerformancePoint 2013 la version majeure 10 du fournisseur ADOMD.NET. Ainsi, si vous devez utiliser la version 11 (ce sera le cas pour vos classeurs BI 2012 dans SharePoint 2013), vous devez indiquer à PerformancePoint de le faire. La redirection d’assembly est une nouvelle fonctionnalité de PerformancePoint 2013 que vous pouvez utiliser dans ce but. Nous avons ajouté la redirection pour que vous puissiez utiliser de nouvelles versions de fournisseur à partir d’Analysis Services au cours du processus sans avoir à mettre à niveau SharePoint (par exemple PerformancePoint). Cette possibilité est particulièrement utile si votre organisation combine différentes versions de SharePoint et Analysis Services. Pour voir le bloc de redirection ajouté, accédez au répertoire \Program Files\Microsoft Office Servers\15.0\WebServices\PpsMonitoringServer sur chaque serveur exécutant PerformancePoint Services. Ouvrez le fichier web.config. Il doit se trouver dans le même répertoire que PerformancePointService.svc. En bas du fichier, vous devez voir un bloc <assemblyBinding> à l’intérieur d’un bloc <runtime>, comme ceci :

<runtime>
    <assemblyBinding xmlns="urn:schemas-microsoft-com:asm.v1">
      <dependentAssembly>
        <assemblyIdentity name="Microsoft.AnalysisServices.AdomdClient" publicKeyToken="89845dcd8080cc91" culture="neutral" />
        <bindingRedirect oldVersion="9.0.0.0" newVersion="10.0.0.0" />
      </dependentAssembly>
    </assemblyBinding>
</runtime>

Modifiez les valeurs dans l’élément <bindingRedirect> de oldVersion="9.0.0.0" à oldVersion=10.0.0.0" et de newVersion="10.0.0.0" à newVersion="11.0.0.0". Cela permettra à PerformancePoint d’exploiter la version 11 GAC de l’assembly ADOMD.NET pour passer des appels vers Analysis Services 2012 (et vers les versions précédentes). Cela vous permettra aussi d’utiliser les derniers modèles PowerPivot comme sources de données dans PerformancePoint : ce sur quoi nos clients comptent réellement.

Merci d’avoir lu ce billet.

Kevin Donovan
Responsable de programme, Aide à la décision Office 

Ce billet de blog a été traduit de l’anglais. L’article d’origine est disponible à l’adresse Specifying Your ADOMD.NET Data Provider Version