Article original publié le mercredi 09 janvier 2013

Bonjour. Je m’appelle Kerem Yuceturk et je suis Responsable de programme au sein de l’équipe Gestion du contenu d’entreprise SharePoint. Je suis très heureux de pouvoir vous parler du composant WebPart Recherche de contenu, l’une des fonctionnalités les plus intéressantes ajoutées à SharePoint 2013, et des nombreux scénarios auxquels il donne accès pour tous les aficionados SharePoint du monde entier.

Pour commencer, voyons un peu ce que ce composant WebPart tente d’accomplir. Si vous avez déjà eu à gérer des scénarios de publication tels que la création d’un portail intranet ou d’une solution de gestion des connaissances dans SharePoint 2007 ou SharePoint 2010, il est probable que vous ayez utilisé le composant WebPart Requête de contenu. Celui-ci était parfait pour afficher du contenu dynamique sur la base d’un ensemble de critères prédéfinis. Si vous aviez besoin d’afficher une liste d’articles de presse dans la page d’accueil de votre intranet ou d’établir une liste de rapports de ventes dans votre centre de connaissances, Requête de contenu faisait l’affaire.

Il y avait tout de même un inconvénient : il était impossible d’afficher des éléments qui n’étaient pas dans la même collection de sites. En effet, l’étendue du composant WebPart Requête de contenu était (et est toujours) limitée à la collection de sites dans laquelle il est placé.

Dans SharePoint 2013, FAST Search et la recherche SharePoint ont été fusionnés et sont désormais intégrés étroitement à SharePoint. Dans le cadre de cette évolution, nous avons ajouté un nouvel outil de publication de contenu pour site intranet ou Internet qui n’est soumis à aucune limitation de collection de sites. Il s’agit du composant WebPart Recherche de contenu.

Ce composant WebPart peut afficher tout ce qui se trouve dans l’index de recherche, y compris le contenu de différentes collections de sites, et même du contenu extérieur à SharePoint à condition qu’il ait été analysé et placé dans l’index de recherche. Si la recherche l’analyse, vous pouvez l’afficher, quel que soit l’emplacement où il réside (à condition toutefois que l’utilisateur qui visualise la page dispose des autorisations nécessaires pour afficher l’élément en question). Par ailleurs, grâce aux fonctionnalités d’analyse intégrées à SharePoint 2013, il peut également afficher des recommandations et des éléments populaires sur la base des modèles d’utilisation.

Vous pouvez accéder à Recherche de contenu dans vos batteries de serveurs SharePoint en naviguant jusqu’à l’application d’ajout de composants WebPart et en sélectionnant la catégorie Report de contenu. (Recherche de contenu n’est pas disponible sur Office 365 pour le moment, mais nous mettons tout en œuvre pour l’activer dans un proche avenir.) 

Figure 1. Deux composants WebPart Recherche de contenu de différents contextes : sur la gauche un site intranet qui affiche des fichiers PowerPoint d’une autre collection de sites, sur la droite le site Contoso Electronics qui affiche des éléments du catalogue de produits.

 

À un niveau très élevé, il est très facile d’utiliser Recherche de contenu. Il suffit d’effectuer les deux étapes suivantes :

  1. Choisir les éléments à afficher (formuler une requête de recherche qui renverra ces éléments comme résultats).
  2. Mettre en forme les éléments comme bon vous semble (utilisez des modèles d’affichage pour personnaliser l’apparence des éléments).

Voici une description détaillée de ces deux étapes.

Choix des éléments à afficher

Le composant WebPart Recherche de contenu offre un générateur de requêtes en plein écran qui propose plusieurs requêtes préconfigurées et un volet d’aperçu des résultats pour vous permettre d’affiner votre requête. Il est entièrement intégré aux nouveaux concepts de recherche de SharePoint 2013 tels que les origines des résultats et les règles de requête et peut exploiter ces fonctionnalités pour obtenir des résultats. Il offre également un mode avancé, une zone de recherche agrandie dans laquelle vous pouvez rédiger n’importe quelle requête à l’aide de la syntaxe KQL (Keyword Query Langage), que vous pouvez ensuite essayer à l’aide du volet d’aperçu.

Figure 2. Générateur de requêtes avec outils sur la gauche et aperçu des résultats sur la droite

 

Le composant WebPart Recherche de contenu prend également en charge un ensemble enrichi de valeurs dynamiques (également appelées variables de requêtes) utilisables dans des requêtes, telles que la date du jour, le nom de l’utilisateur actif, tout champ de la page active ou une propriété personnalisée du conteneur de propriétés de la page web. Le Générateur de requêtes et les valeurs dynamiques méritent chacun d’eux leur propre billet de blog, mais pour l’heure vous pouvez essayer les variables de requêtes suivantes dans vos requêtes si vous souhaitez explorer certaines des possibilités offertes :

{Today-7} : la date il y a une semaine, idéal pour les requête de type « Nouveautés de la semaine ».
{User.Name} : nom de l’utilisateur actuel. Idéal pour exposer du contenu pour l’utilisateur qui visualise la page. Fonctionne également pour toute propriété, y compris les propriétés personnalisées du profil de l’utilisateur actuel.
{Page.MyCustomTextField} : obtient la valeur d’un champ que vous avez ajouté au type de contenu utilisé dans la page.
{Site.URL} : obtient l’URL du site actif ou toute propriété personnalisée. Fonctionne également pour SiteCollection.
{Term} : terme actif de la navigation gérée. Pour plus d’informations, voir le billet de blog sur les URL conviviales.

Mise en forme des éléments : modèles d’affichage

L’un des principaux griefs des utilisateurs concernait l’utilisation du langage XSL pour mettre en forme la sortie d’un composant WebPart Requête de contenu. XSL est une technologie web relativement obscure, dont la syntaxe a la réputation de poser des difficultés même aux informaticiens les plus experts lorsqu’il s’agit d’effectuer une opération de mise en forme des résultats qui sort un tant soit peu de l’ordinaire.

Dans SharePoint 2013, il existe une nouvelle manière de mettre en forme les éléments affichés dans les composants WebPart Recherche de contenu à l’aide du langage HTML et de JavaScript plutôt que XSL : les modèles d’affichage.

Les modèles d’affichage simplifient grandement les tâches suivantes :

  • spécifier les propriétés gérées à extraire de la recherche ;
  • manipuler les valeurs des propriétés gérées extraites en JavaScript, selon les besoins ;
  • afficher les valeurs en HTML dans le navigateur.
Figure 3. Les mêmes résultats de recherche affichés à l’aide de trois jeux de modèles d’affichage différents dans chaque colonne.

 

Les modèles d’affichage se trouvent dans la galerie de pages maîtres de votre collection de sites. Plusieurs d’entre eux sont préinstallés dans un dossier nommé Modèles d’affichage. N’hésitez pas à parcourir ce dossier pour vous familiariser avec eux. Le meilleur moyen de créer un modèle d’affichage consiste à copier l’un des modèles existants et à modifier ses propriétés et son contenu. Notez que vous ne devez manipuler que les fichiers .html stockés dans ces dossiers ; les fichiers .js sont générés automatiquement par SharePoint chaque fois que vous modifiez un fichier .html du même nom.

Les modèles d’affichage mériteraient également leur propre billet de blog si l’on souhaitait entrer dans les détails, mais pour l’heure nous allons nous en tenir à notre sujet et passer à la conclusion.

Conclusion

J’espère que ce billet vous aura donné une idée de ce que le composant WebPart peut vous offrir dans vos déploiements SharePoint. Restez à l’affût : nous publierons prochainement d’autres billets afin de détailler certains des concepts présentés ici.

Ce billet de blog a été traduit de l’anglais. La version originale est disponible à la page Introducing the Content Search Web Part