Microsoft

Salon Intranet et RSE : 1ère journée #salonIntranet #villageRSE

  • Comments 2

Village RSE

Le Salon de l’Intranet et du RSE a commencé aujourd’hui par une première demi-journée déjà riche.

Tout d’abord, un concept de village RSE tout nouveau avec un espace ouvert à la discussion et aux barcamps, sans cloisonnement entre les acteurs de l’écosystème en mode “cage à poules”, un peu plus en ligne donc avec les messages que nous souhaitons tous transmettre : transversalité, participation, décloisonnement. Du vrai 2.0. Merci à Arnaud Rayrole de Lecko pour l’initiative !

Retrouvez-nous donc dans le village RSE tout au long du salon, et lors des Barcamps (le premier ayant eu lieu aujourd’hui) :

  • Barcamp 2 – mercredi 14 mars à 12h05 : Un ou plusieurs RSE
  • Barcamp 3 – mercredi 14 mars à 16h50 : Transformation des entreprises
  • Barcamp 4 – jeudi 15 mars à 15h05 : Les enjeux pour les RSE ces prochains mois

 

Stand Microsoft SharePoint  Barcamp n°1 : état des lieux

 

Ensuite, des tables rondes avec des intervenants de qualité. J’ai pu écouter personnellement 2 d’entre elles.

[RSE1] Réseaux sociaux d’entreprise : revue générale des - bons et mauvais – usages

Table ronde RSE1N’ayant pu assister qu’à la première demi-heure pour cause de conflit d’agenda des sessions, je ne vous résume ici que la partie d’Emmanuelle Tremedet.

Intervenants :

  • Alain Garnier, Jamespot
  • Emmanuel Douaud, Seemy
  • Yannick-Noel ANNO, Voirin Consultants
  • Emmanuelle Tremedet, Orange Consulting, représentant le retour d’expérience Plazza chez Orange avec SharePoint.

Emmanuelle Tremedet est consultante senior chez Orange Consulting, filiale d’Orange Business Services. Depuis plus de 20 ans, cette société de conseil (200 consultants & experts) accompagne les projets de transformation de type collaboratifs auprès de clients Grands comptes. En ce qui concerne leur expérience sur les réseaux sociaux internes, Orange Consulting travaille pour les besoins de leur propre réseau Orange, Plazza, sur lequel Emmanuelle intervient en tant que chef de projet conduite du changement et animation, depuis plus de 2 ans.

Après plus d’un an après son lancement, Plazza compte 32 000 membres, 1200 communautés, 20 000 à 50 000 pages vues par jour.

En parallèle, Orange Consulting intervient pour des clients externes dans le domaine de la Distribution, le Luxe, la Banque (étude d’opportunité, définition de la stratégie et des usages, accompagnement au choix de la solution…).

Les bonnes et les mauvaises pratiques selon Emmanuelle :

  1. Des exemples de réussite ou des exemples de ce qu’il ne faut pas faire.

    Un réseau social interne c’est avant tout donner la parole aux collaborateurs et favoriser leur mise en relation. C’est ce qu’ils font déjà sur les réseaux publics, sous le nom de l’entreprise !
    Il s’agit donc de laisser s’exprimer les collaborateurs dans un environnement sécurisé pour leur protection et celle de l’entreprise grâce à :
    • des usages de discussion qui permettent d’interagir avec les autres membres : il s’agit d’engager le dialogue
    • des usages pertinents en lien avec l’activité des collaborateurs, qu’elle soit fonctionnelle ou opérationnelle : il s’agit de prendre en compte les besoins du “terrain”
    • des usages simples qui permettent à chacun d’utiliser et de s’exprimer dans le réseau social : “Il n’y a pas que les geeks qui sont innovants, et qui peuvent partager leur savoir, expertise ou expérience.”
    • des usages RSE complémentaires et connectés aux outils collaboratifs déjà en place (espace collaboratifs, messagerie instantanée, annuaire…) : il s’agit de se mettre à la place du collaborateur et de favoriser son expérience utilisateur devant une multitude d’outils.

  2. Des éléments clefs pour réussir (ou pour échouer)

    Pour échouer : mettre en place un RSE pour faire de la communication interne (toujours descendante) ou de la GED, sous un vernis 2.0, parce que c’est tendance.

    Pour réussir : prendre en compte que la mise en place d’un RSE, ce n’est pas installer un outil de plus mais c’est s’impliquer dans une nouvelle démarche de communication, de collaboration et de management. Une démarche qui s’appuie sur la mise en place :
    • de sponsors et d’une gouvernance composée des acteurs de la DSI, DRH, Comm, Métiers & Business. Ils légitimeront le réseau social et porteront la promesse et les objectifs.
    • d’une réflexion spécifique sur les risques et facteurs clés de succès qui sont essentiellement liés au métier, à la culture de l'entreprise et son environnement technique, d’où l’importance de la conduite du changement.
    • d’un accompagnement aux nouveaux usages et à l’animation parce que “s’exprimer sur un réseau social d’entreprise ne s’improvise pas !”, et quand les premières initiatives émergent, pour les démultiplier, il faut savoir les reconnaitre, les valoriser à la fois sur le réseau social mais aussi dans la vraie vie de l’entreprise.

[SI1] L’Intranet 2.0 : où en sommes-nous vraiment ? Premier bilan sans concession, rapport d’étape, reste à accomplir, témoignages d’entreprises avancées...

 

Table ronde SI1 Table ronde SI1

Intervenants :

  • Richard Collin, Directeur associé chez NextModernity
  • Stéphane Aknin, responsable e-communication chez AXA
  • Bruno Raffet, Source@max
  • Damien Martayan, responsable domaine knowledge management chez Renault
  • Vincent Béguin, PDG du groupe Figerc
  • Ludovic Dubost, PDG de Xwiki
  • Tarik Lebtahi, responsable Intranet et porteur de l’offre 3DSWYM chez Dassault Systèmes

Quels étaient vos objectifs principaux pour cette transformation vers l’Intranet 2.0 dans vos organisations ou pour vos clients ?

Plusieurs idées différentes ont été présentées selon les cas (taille de l’organisation et contexte métier) mais avec des toutefois des fondamentaux :

  • Open Innovation avec de l’innovation participative
  • Casser les silos et décloisonner
  • Recherche d’une nouvelle forme de productivité
  • Communiquer avec les clients et les partenaires
  • Volonté de convergence dans un monde très éclaté résultant de nombreuses acquisitions
  • Périmètre englobant la communication traditionnelle, la collaboration et le partage de connaissances
  • Transformation d’Entreprise impliquant la Communication, les RH, l’IT et le Comex
  • Révéler le capital intellectuel de l’Entreprise pour une “Social Innovation”
  • Proposer un outil là où les collaborateurs ont déjà un acquis numérique avec des usages venant de la maison
  • Sans doute la fin du traditionnel Intranet/Extranet avec le 2.0

Ne pas oublier toutefois que l’Intranet 2.0 n’est pas uniquement réservé aux entreprises du CAC40 et que les petites structures ont autant besoin d’innovation (sans doute pas de créer des liens entre les collaborateurs) que les grandes. Il leur faut aussi des outils adaptés, qui ne sont peut-être pas les mêmes que ceux qu’on voit dans les grands déploiements.

Et le ROI ?

On ne pouvait pas échapper à cette thématique du ROI. Les clients ont pris parole sur cette question tour à tour en citant des exemples de gains souvent observables et mesurables a posteriori :

  • Pas de ROI a priori chez Renault mais plusieurs exemples de gain observé : l’exemple de partages de bonnes pratiques de production au niveau des usines à travers le monde a été cité par Damien Martayan
  • Chez Axa, le ROI a été aussi mesurable par les économies (se comptant en millions) réalisées sur certains projets qui étaient dans les cartons et auxquels l’Intranet 2.0 a apporté une réponse
  • Chez Figerc, cela a été clairement la rapidité des échanges et l’anticipation des problèmes qui leur ont permis de résoudre des problèmes en amont.

Le Multilingue dans les organisations globales, comment le gère-t-on ?

Chez AXA, cela commence par la langue locale dans laquelle la communauté a été initiée puis cela bascule en anglais si les discussions vont au-delà.
Chez Renault, le Français et l’Anglais sont utilisés par défaut mais il a été observé que dans les forums, les non natifs dans l’une ou l’autre des langues se sentaient freinés dans l’élan participatif… Un projet de mise en place d’un outil de traduction interne est en cours.

Quelle place donner aux vidéos dans les nouveaux Intranet ?

Un consensus parmi touts les intervenants sur la place primordiale des vidéos dans les nouveaux Intranet, considérées comme des outils apportant une forte valeur : ce media favorise le social learning et la logique internationale. Cela reste un projet coûteux et complexe car technique, il ne faut pas oublier qu’il faut des serveurs de streaming derrière et que ces contenus riches doivent obéir aux mêmes règles de classification qu’un document pour être correctement exploitées.

En conclusion, s’il fallait retenir une bonne pratique ?

  • Stéphane Aknin : “Il faut réunir les responsables métier autour d’une table.
  • Vincent Béguin : “Allez-y ! mais accompagné.
  • Tarik Lebtahi : “Cela doit être une décision d’entreprise et non celle d’un département seul ou d’une équipe seule. Le déploiement doit être global et les risques sont beaucoup plus faibles que ce qu’on peut le croire par rapport à la valeur que l’on peut en tirer.”
  • Damien Martayan : “Il y a 1 million de raisons d’avoir peur mais il ne faut pas hésiter à y aller.”

Allez, nous vous donnons RDV demain pour la suite des évènements !

  • 12H05 à 12h35 : Barcamp 2 sur le village RSE où j’aurais le plaisir de participer à la discussion “un ou plusieurs RSE?”
  • 15h à 16h : Atelier Microsoft en salle Montesquieu avec Démonstration de SharePoint dans un contexte RSE par Hafida Boutahar
  • 15h45 à 16h45 : Table ronde RSE8 en salle Rousseau “Comment développer les usages et transformer l'organisation vers l'entreprise 2.0 ?” où vous pourrez retrouver Jean Daries, en charge de l’identité numérique chez Orange
  • 16h50 à 17h20 : Barcamp 3 sur le village RSE où j’aurais également le plaisir de participer à la discussion sur la “Transformation des Entreprises”
Leave a Comment
  • Please add 6 and 3 and type the answer here:
  • Post
  • Il semblerait que vous ayez oublié de mentionner François Badénès, président et gérant de Human Connect, qui intervenait également dans la conférence "réseaux sociaux d'entreprise: revue générale des bons et mauvais usages". www.salon-intranet.com/.../BADENES.html

  • Merci pour votre complément. Encore une fois, n'ayant pas pu assister à la conférence, il se peut que nous ayons fait des oublis!

Page 1 of 1 (2 items)