L’article 918278 présente quelques informations qui ne me semblent pas réellement suffisantes…

La première partie de l’article correspond à une étape de l’installation d’un pack d’administration après son téléchargement. La raison de cette démarche est probablement liée à l’affichage, dans cette installation, d’un texte légal (disclaimer, en anglais) sur la responsabilité de Microsoft.

Si vous utilisez un environnement de développement avant de passer en production, il n’est absolument pas nécessaire de passer par cette étape en production ; l’installation des fichiers AKM et XML suffisent.

La seconde partie de l’article correspond réellement à la suppression des règles, mais il reste beaucoup d’autres éléments dans MOM tels que les attributs, groupes d’ordinateurs, fournisseurs, scripts, tâches, groupes de notification et vues. Ces éléments peuvent parfaitement être supprimés après avoir pris la précaution de vérifier qu’ils ne sont pas utilisés par d’autres packs.

Les récents packs prennent d’ailleurs la peine d’apporter des fournisseurs qui indiquent leur provenance au niveau des événements chronométrés dont je regrette qu’il ne soit pas possible de respecter la même démarche de nommage lors de développement de packs personnalisés.

Les rôles et composants ne disposent d’aucun moyen supporté de désinstallation. Néanmoins, leur affichage disparaît dès lors qu’aucun agent ne remonte d’information à leur propos pendant un certain temps.

Il m’apparaîtrait nécessaire de supprimer également les rapports, mais, dans la mesure où des données sont présentes, par défaut pendant plus d’un an, dans la base, leur conservation est acceptable.