WebLog de Stéphane PAPP [MSFT]

Journal sur le web de Stéphane PAPP sur l'administration de systèmes.

20 trucs et astuces sur MOM 2005

Blog - About

A propos du WebLog de Stéphane PAPP [MSFT]

Après près de 10 ans de conseil dans l'équipe française de Microsoft Consulting Services (MCS), j'ai rejoint l'équipe européenne de Customer Service and Support (CSS) comme ingénieur conseil grands comptes. Mon rôle consiste à délivrer du conseil proactif et réactif sur les logiciels de la gamme System Center (ConfigMgr et OpsMgr, principalement).
Je délivre de l'expertise technique associée aux méthodologies ITIL/MOF sous la forme d'atelier de type vérification de l'état de santé, évaluation des risques, revues de supportabilité, cours magistraux.
Si vous êtes intéressés pour avoir un contact Microsoft dédié pour des ressources techniques, travailler avec vous sur des projets, délivrer une formation ou un transfert d’expertise et vous aider à résoudre vos problèmes, le PFE dédié est fait pour vous. Pour en savoir plus, contactez votre responsable technique de compte ou interlocuteur habituel chez Microsoft.

20 trucs et astuces sur MOM 2005

  • Comments 0

1.   Base de données de MOM

Ne pas régler l’accroissement automatique de la taille de la base OnePoint, ni dépasser une taille de 30Go et même, si possible, rester bien en dessous de cette valeur.

Microsoft System Center Capacity Planner 2006 permet de planifier une installation de MOM 2005.

Cf. http://www.microsoft.com/systemcenter/sccp/default.mspx

La feuille Excel « MOM 2005 Sizer » permet d’évaluer la taille de la base de manière grossière.

Cf. http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?FamilyId=93930640-FA0F-48B3-8EB0-86836A1808DF&displaylang=en

Rien ne vaut MOM pour suivre l’évolution de son propre fonctionnement, en particulier pour gérer sa capacité à monter en charge. Le pilotage de MOM est plus facile si le reporting est installé. La gestion de la capacité est disponible à travers différents rapports dont ceux relatifs à l’utilisation des serveurs d’administration et de la base de données de MOM.

2.   MOM 2005 RTM avec SQL Server 2000 SP4

Si SQL Server est déjà en service pack 4, il faut soit utiliser le service pack 1 de MOM 2005, soit modifier temporairement la clé CSDVersion de SQL Server. La valeur du SP4 est 8.00.2039. Il faut impérativement que le troisième nombre soit entre 760 et 999.

3.   Windows Server 2003 SP1 avec MOM 2005

Si le service pack 1 de W2K3 est utilisé sur les serveurs MOM, le service pack 1 de MOM 2005 doit être utilisé. Cf. http://support.microsoft.com/kb/898921/

4.   SQL Server 2000 Reporting Services sans Visual Studio

Pour utiliser le reporting de MOM 2005, il faut les services de reporting de SQL Server. L’utilisation de Visual Studio n’est utile que pour simplifier la modification des rapports. La boîte de dialogue qui apparaît à l’installation n’est qu’un avertissement ; il suffit de cliquer sur « Continuer » pour poursuivre l’installation.

5.   Vérifier régulièrement la mise à jour des packs d’administration

Les packs sont irrégulièrement mis à jour. Le catalogue permet de connaître la dernière version disponible. Il existe un pack (Management Pack Nofitier) qui permet d’être alerté en cas de décalage entre la version utilisée et la version disponible des packs d’administration.

6.   Régler les packs d’administration

MOM est directement exploitable après l’installation des packs d’administration. La plupart des packs disposent de guide de configuration qu’il est intéressant de consulter. Certains packs ne délivrent réellement toutes leurs possibilités que s’ils sont réglés convenablement.

7.   ManualMC.txt

Le fichier ManualMC.txt peut être utilisé en alternative à la création de règles de découvertes. Il est utilisé lors de l’exécution de la découverte des ordinateurs. Il permet de documenter plus facilement la liste des agents.

8.   Personnalisation des vues

Il est possible de personnaliser les affichages pour l’ensemble des utilisateurs dans les vues publiques ou pour un utilisateur dans sa vues privée. Les vues d’alertes et d’état peuvent figurer sur le même écran en demandant à disposer de 2 volets. Il est possible de cacher les fenêtres de détail et de navigation.

9.   Forcer la suppression d’un agent

Si un agent n’est plus accessible, il est possible de forcer sa suppression en passant, en premier lieu, en mode non géré via la console administrateur. Dans la liste des ordinateurs non gérés, il est possible de faire un clic droit pour supprimer l’ordinateur. Cette démarche supprime toutes les données relatives à l’ordinateur supprimé dans la base MOM (pas dans la base de reporting où il n’y a pas de solution équivalente).

10.                    Messages d’erreur de MOM 2005

Le fichier MOMEventMessages.xls du kit de ressources techniques de MOM 2005 contient la liste des messages d’erreur de MOM.

11.                    Operator Console Notifier

Le kit de ressources techniques contient l’utilitaire « Operator Console Notifier » dont le but est de disposer d’une icône dans la barre des tâches. Il ne s’utilise que si les consoles MOM sont installées sur un poste mais peut les remplacer pour de la notification.

12.                    Recherche de règles

Il est possible de rechercher une règle dans la console administrateur à travers un clic droit sur le dossier des règles. Alternativement, l’utilitaire MP2XML du kit de ressources techniques permet de convertir un fichier AKM (le format d’export des packs de MOM 2005) en fichier XML. L’ouverture du fichier XML par une version récente d’Excel permet d’utiliser le volet XML. En déposant le nœud « ProcessingRules » sur une feuille, il est, ensuite, possible de filtrer la liste des règles selon le critère souhaité comme, par exemple, les colonnes « GenerateAlert » et « Severity » pour une liste des règles générant des alertes d’un niveau de criticité donné.

13.                    Importer des packs d’administration

Il est possible d’importer plusieurs packs à la condition de les regrouper préalablement dans un même dossier.

14.                    Nombre de consoles d’opérateurs

Ne pas utiliser plus de 15 consoles opérateurs simultanément sinon, les performances de MOM peuvent s’en trouver dégradées. La console Web est moins consommatrice de ressources et permet de prendre connaissance des alertes depuis n’importe quel poste.

15.                    Authentification mutuelle

Ne pas changer ce réglage après déploiement d’agents. Cette option augmente la sécurité de la communication entre les agents et les serveurs d’administration. Elle suppose que tous les agents sont dans une même forêt. Si quelques agents sont en groupe de travail, il n’est pas possible de forcer un seul agent à ne pas utiliser l’authentification mutuelle, donc, tous les agents seront sans authentification mutuelle.

16.                    Compteurs de performance

Attention à ne pas collecter trop fréquemment un compteur de performance : la base de données risque d’être saturée ou les temps de réponse rallongés. La collecte d’un compteur toutes les minutes sur 100 serveurs génère 144 000 enregistrements par jour.

17.                    Collecte d’événements

Si un événement peut être généré en grande quantité par des agents, il est utile de penser à effectuer un filtrage ou une consolidation d’événements pour éviter de saturer la base de données. Ne pas consolider sur une trop longue période, sinon, il faut attendre la fin de la période pour être notifié de l’apparition du premier événement.

18.                    Tâches

Seules les tâches interactives sont accessibles aux membres du groupe des utilisateurs de MOM (MOM Users). Pour pouvoir utiliser des tâches de type « Run Time », il est nécessaire d’être, au minimum, dans le groupe des personnes habilitées à créer des règles (MOM Authors).

19.                    Internationalisation

Un serveur MOM anglais est capable de gérer des serveurs français ou d’autres langues comme l’allemand, l’italien ou l’espagnol. Un serveur français n’est supporté que pour la gestion de serveurs français ou anglais. Les packs de langues sont traduits, mais avec, parfois, un certain retard qui peut conduire à préférer utiliser les packs anglais, y compris pour gérer des serveurs français. Quelques erreurs mineures existent dans ce cas comme celui du pack d’administration des serveurs DHCP. Idéalement, l est préférable d’utiliser des serveurs MOM anglais, mais il peut être plus convivial d’utiliser les français pour mieux capter le sens des alertes.

20.                    Développement de packs spécifiques

Malgré le catalogue des packs disponibles auprès de Microsoft ou de ses partenaires, il peut être nécessaire de construire ses propres règles. C’est parfaitement faisable et largement facilité par l’outil « MP Wizard » du kit de ressources techniques.

Leave a Comment
  • Please add 2 and 5 and type the answer here:
  • Post