Les programmes présents sur une grande majorité des ordinateurs constituent des cibles potentielles pour les développeurs de virus. Je pensais que la faille d’Acrobat Reader pouvait les intéresser, mais j’oubliais que le runtime Java (JRE) pouvait, aussi, constituer une bonne cible.

La revue Computer Weekly a publié un article en anglais selon lequel un code exploitant une faille de la machine virtuelle Java de Sun circulerait sur Internet.

Les versions actuelles qui ne sont pas exposées à cette vulnérabilité sont disponibles depuis :

http://java.com/fr/download/manual.jsp