Il y a toujours plusieurs manières d’annoncer de mauvaises nouvelles. L’équipe de virtualisation a choisi de les présenter au milieu d’un flot de bonnes.

Il reste qu’après l’annonce de changement de planning qui prévoit une version beta pour le jour de la disponibilité du futur Windows Server (encore) appelé Longhorn (pour quelques jours, maintenant), voici que des fonctions sont reportées à une date ultérieure.

Les fonctions en questions sont :

·         La migration sans interruption de service (Live Migration)

·         L’ajout de ressources (disques, cartes réseaux, mémoire, processeur) en cours de fonctionnement

·         Une limite du support à 16 processeurs logiques (ce peut être 4 processeurs en quad core)

Il est certain que la conférence WinHEC, mardi prochain, donnera l’occasion d’avoir plus de précisions…