Les statistiques se vérifient de temps à autre : les erreurs humaines sont très souvent (80% des cas selon le Gartner Group) à l’origine d’indisponibilités. La lettre d’information en anglais de Netcraft mentionne dans son édition d’hier que le site de Cisco a été indisponible pendant 3 heures suite à une erreur humaine. Les mesures de tolérance de panne ont été mises en défaut par la soudaine charge supplémentaire qui a résulté de l’indisponibilité d’une partie de l’infrastructure.

Les commentaires du communiqué de Cisco montrent que les impacts ne sont pas financiers, mais, de la part d’une société telle que Cisco, en termes d’image.