Parmi les raisons qui ont conduit au rejet de la plainte opposant Microsoft à la commission européenne, figure le fait que Media Player est disponible en dehors de Windows, pour la plate-forme Macintosh. Cette situation diffère de celle, par exemple, du défragmenteur ou du pare-feu de Windows qui ne sont pas des composants que Microsoft diffuse gratuitement ou moyennant finances pour d’autres systèmes d’exploitation que Windows.

Pour ces logiciels, leur utilisation ne permet pas de générer un quelconque format de fichiers, mais il pourrait en être différemment pour d’autres composants reposant sur un format de fichiers pour l’échange de fichiers entre différentes plates-formes.

Imaginons, un instant, que Microsoft veuille, un jour, distribuer un autre composant et étendre, ainsi, la couverture fonctionnelle de Windows. Je suis tenté de penser que la décision sera prise en tenant compte de cet avis. Par conséquent, je crois que cette décision, sur ce point comme de nombreux autres, est loin d’être une décision favorable au consommateur.