Exceptionnellement, j’étais au bureau hier, mais, devant le risque d’encombrements, je vais rester, aujourd’hui, à mon domicile. En cette veille de Noël, j’hésite à faire les quelques kilomètres qui me séparent du siège de Microsoft France quand de nombreuses possibilités sont mises à ma disposition pour éviter ce déplacement.

Dans le même temps, les échos du siège de Microsoft à Redmond démontrent que pour ceux qui y travaillent, le trajet est encore plus complexe. À l’heure qu’il est la caméra posté en haut de Space Needle ne permet pas de distinguer grand chose, mais les rues étaient dégagées lors de ma précédente visite, ce qui n’était pas le cas sur des photos prises en dehors du centre ville. Dans ces conditions de circulation, la direction conseille de rester chez soi et le service informatique présente des informations pour faciliter le travail à distance.

De manière classique, il existe la possibilité d’ouvrir un canal VPN de manière à être connecté sur le réseau interne. Je n’utilise désormais que très peu fréquemment cette possibilité compte tenu des autres moyens qui sont mis à ma disposition. Il y a quelques applications “lourdes” qui nécessitent ce niveau de connexion, mais je ne les utilisent pas régulièrement. Dans un futur proche, la technologie DirectAccess de Windows Server 2008 R2 me permettra de passer insensiblement d’Internet au réseau interne.

Mon utilisation la plus classique et la plus fréquente consiste à utiliser Outlook en mode “RPC sur http” grâce aux services offerts nativement par Exchange depuis Exchange 2003 et Outlook 2003. Je relève, ainsi, mon courrier à travers Internet depuis mon ordinateur professionnel habituel. Si je souhaite consulter rapidement mes messages depuis l’ordinateur de la maison, j’utilise Outlook Web Access (OWA). Mon téléphone portable me permet également soit en Wifi, soit par le réseau GSM de consulter certains dossier que je synchronise. En effet, des règles exécutées sur le serveur Exchange répartissent les messages dans certains dossier en fonctions de différents critères, permettant, ainsi, de ne copier sur le téléphone que ceux des projets en cours ou demandant des réponses rapides.

Pour le suivi de la note de frais que j’ai déposé hier (les justificatifs physiques sont, me semble-t-il, encore indispensable du point de vue fiscal), différents sites Web sont accessibles depuis Internet. Sans en avoir la certitude absolue, je suppose que ces sites Web sont protégés par Microsoft Internet Security and Acceleration (ISA) Server.

La consultation, néanmoins, de certains site internes ou l’accès à certains serveurs de partage de fichiers n’est pas faisable aujourd’hui directement, mais des serveurs passerelles sont utilisables qui utilisent les services TS Gateway, TS Web Access, Remote Desktop et TS RemoteApp de Windows Server 2008 fondés sur le protocole Remote Desktop Protocol (RDP). Dans le même esprit, Remote Access Portal me donne accès à des applications internes via Intelligent Application Gateway (IAG).

En dehors de la messagerie qui est orientée “communication asynchrone”, j’utilise Office Communicator pour signaler ma disponibilité et permettre une communication synchrone, par messagerie instantanée, voix ou vidéo. Si j’utilise mon ordinateur personnel à la maison ou un ordinateur d’un kiosque public, je peux utiliser Communicator Web Access qui ne nécessite qu’un simple navigateur.

Que ce soit pour des conférences avec mes collègues de Microsoft ou des clients, j’utilise les services de Microsoft Office Live Meeting. De la simple conférence téléphonique jusqu’à la réunion permettant de partager des applications de mon poste, Live Meeting évite des déplacements inutiles. Bien que n’ayant pas de RoundTable à la maison, je peux bénéficier de l’équipement des salles de réunions situées au bureau pour mieux interagir avec mes interlocuteurs.

Ces moyens facilitent beaucoup la vie et permettent, néanmoins, de conserver un attachement avec le reste des collègues, sentiment qu’il était difficile d’entretenir, il y a de cela que quelques années.

Je vous souhaite, en attendant l’arrivée du père Noël, de bonnes fêtes de fin d’année !