WebLog de Stéphane PAPP [MSFT]

Journal sur le web de Stéphane PAPP sur l'administration de systèmes.

Microsoft Security Intelligence Report volume 7 (January - June 2009)

Blog - About

A propos du WebLog de Stéphane PAPP [MSFT]

Après près de 10 ans de conseil dans l'équipe française de Microsoft Consulting Services (MCS), j'ai rejoint l'équipe européenne de Customer Service and Support (CSS) comme ingénieur conseil grands comptes. Mon rôle consiste à délivrer du conseil proactif et réactif sur les logiciels de la gamme System Center (ConfigMgr et OpsMgr, principalement).
Je délivre de l'expertise technique associée aux méthodologies ITIL/MOF sous la forme d'atelier de type vérification de l'état de santé, évaluation des risques, revues de supportabilité, cours magistraux.
Si vous êtes intéressés pour avoir un contact Microsoft dédié pour des ressources techniques, travailler avec vous sur des projets, délivrer une formation ou un transfert d’expertise et vous aider à résoudre vos problèmes, le PFE dédié est fait pour vous. Pour en savoir plus, contactez votre responsable technique de compte ou interlocuteur habituel chez Microsoft.

Microsoft Security Intelligence Report volume 7 (January - June 2009)

  • Comments 0

Faisant suite aux volumes précédemment annoncé ici et , le 7ième rapport de recherche sur la sécurité couvrant la période de janvier à juin 2009 vient d’être publié à l’emplacement suivant :
http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?displaylang=en&FamilyID=037f3771-330e-4457-a52c-5b085dc0a4cd

De manière plus facile à retenir, vous pouvez le trouver sur :
http://www.microsoft.com/security/portal/Threat/SIR.aspx

Nul doute que sa version française sera prochainement disponible sur :
http://www.microsoft.com/france/securite/sir.mspx

L’annonce en anglais résume les principales tendances des menaces sur ce premier semestre 2009.

Le principal enseignement que je vois dans ce rapport est une tendance favorable à l’utilisation de systèmes d’exploitation récents : Windows Vista, bien que largement moins déployé que Windows XP s’en sort mieux. Face aux menaces existantes, l’utilisation de système 64 bits protège mieux car de nombreux logiciels malfaisants ne savent pas comment traiter ces systèmes. La conséquence jumelée de ces deux constats est que les attaques portent davantage sur des composants qui ne sont pas livrés par le système d’exploitation, mais largement diffusés.

Patchez-vous bien !

Leave a Comment
  • Please add 6 and 4 and type the answer here:
  • Post