Bien que le terme de “flogs” ne soit pas totalement nouveau, il semble qu’une nouvelle menace tende à augmenter avec la manière de les utiliser.

Le néologisme a été créé sur la contraction de False et de Blog ; c’est à dire de faux journal sur Internet. L’article en anglais de Wikipédia donne quelques exemples connus de faux blogs. Il s’agissait, jusque récemment, de parodier ouvertement un site officiel.

Vous connaissiez les pages de phishing qui tentent d’imiter une page classique d’un site officiel. Dans son évolution récente, un flog est assez similaire du tout moins dans son objectif d’extorquer des informations précieuses telles que des numéros de cartes bancaires, mais surtout adresse email valide ou de vous guider pour ouvrir vos ordinateurs de manière à pouvoir les attaquer.

L’utilisation du filtrage SmartScreen d’Internet Explorer 8 (IE8) devrait vous protéger, mais restez vigilants ! Tout ce qui est écrit sur Internet n’est pas forcément vrai. Je peux seulement vous assurer que, n’étant pas le 1er avril, cette information sur les flogs est bien réelle.