WebLog de Stéphane PAPP [MSFT]

Journal sur le web de Stéphane PAPP sur l'administration de systèmes.

Microsoft acquiert Opalis Software

Blog - About

A propos du WebLog de Stéphane PAPP [MSFT]

Après près de 10 ans de conseil dans l'équipe française de Microsoft Consulting Services (MCS), j'ai rejoint l'équipe européenne de Customer Service and Support (CSS) comme ingénieur conseil grands comptes. Mon rôle consiste à délivrer du conseil proactif et réactif sur les logiciels de la gamme System Center (ConfigMgr et OpsMgr, principalement).
Je délivre de l'expertise technique associée aux méthodologies ITIL/MOF sous la forme d'atelier de type vérification de l'état de santé, évaluation des risques, revues de supportabilité, cours magistraux.
Si vous êtes intéressés pour avoir un contact Microsoft dédié pour des ressources techniques, travailler avec vous sur des projets, délivrer une formation ou un transfert d’expertise et vous aider à résoudre vos problèmes, le PFE dédié est fait pour vous. Pour en savoir plus, contactez votre responsable technique de compte ou interlocuteur habituel chez Microsoft.

Microsoft acquiert Opalis Software

  • Comments 0

Comme annoncé sur le blog de l’équipe System Center, Microsoft a acquis la société canadienne Opalis Software.

Les produits d’Opalis Software permettent l’automatisation de tâches, domaine dans lequel Microsoft n’avait pas d’offre en dehors des outils livrés nativement dans Windows (le planificateur de tâches). Ils renforceront les capacités des produits existant de la gamme System Center tels que System Center Virtual Machine Manager (SCVMM), System Center Operations Manager (OpsMgr) ou System Center Configuration Manager (ConfigMgr) dans leur capacité à automatiser leur utilisation et dialogues avec d’autres produits.

L’utilisation des produits Opalis chez de nombreux hébergeurs démontre également l’intérêt pour Microsoft de ces produits dans sa mise en place des serveurs qui supporteront la plate-forme Azure pour l’informatique dans les nuages ou “Cloud Computing”. Il n’est, en effet, pas imaginable d’exploiter des centaines de milliers de serveurs sans quelques outils d’automatisation de tâches. Pour la plupart d’entre vous, se sera la certitude que ces produits seront utilisables selon le bon principe de “qui peut le plus peut le moins”.

Leave a Comment
  • Please add 6 and 1 and type the answer here:
  • Post