Le palmarès publié le 15 mars 2010 des entreprises où il fait bon travailler (Best Workplace) classe Microsoft en tête des sociétés de plus de 500 salariés.

J’ai déjà évoqué un précédent classement dans ce billet consacré au recrutement et conditions de travail chez Microsoft.

Pour compléter une discussion récente, la formation est un facteur qui contribue, sans doute, à ce classement. Ainsi, la semaine prochaine, de nombreux collègues seront-ils à Seattle pour une semaine de formation équivalente aux grandes conférences comme TechEd ou le Microsoft Management Summit (MMS), mais réservés aux salariés Microsoft. Pour ma part, il est prévu que je participe à ce type de formation en juillet prochain.

Ce type de manifestation correspond à l’une des possibilités qui sont offertes pour se former chez Microsoft. Il est également possible de suivre des cours en compagnie d’instructeurs ou via des conférences sur Internet ou le réseau interne. Ainsi, les conférences de la semaine prochaine seront-elles visibles sur le réseau interne en direct ou en différé.

Dans l’équipe à laquelle j’appartiens, nous avons une journée par mois où nous sommes tous au bureau afin de partager nos connaissances. Cette journée permet aussi de construire un réseau de relations auquel il est possible de faire appel en cas de difficultés dans une mission. L’utilisation des moyens de communication modernes est, parfois, exagérée, mais tellement pratique lorsque vous êtes, comme on dit, dans la galère !

Le partage d’information s’effectue par différents canaux et à différents niveaux depuis la fameuse base de connaissances jusqu’aux sites SharePoint, blogs ou blocs-notes partagés de OneNote. Il permet d’apprendre rapidement car il est, aujourd’hui, très difficile de maîtriser l’intégralité de logiciels tels que System Center Operations Manager (OpsMgr) ou System Center Configuration Manager (ConfigMgr) et, surtout, des logiciels périphériques tels que Active Directory, SQL Server ou Internet Informations Services (IIS).

Pour l’aspect le plus local, un nouvel arrivant dans une équipe est parrainé par un membre plus ancien (en microspeak, on parle de mentee et mentor). Je vous en parlerai, peut-être, prochainement…