WebLog de Stéphane PAPP [MSFT]

Journal sur le web de Stéphane PAPP sur l'administration de systèmes.

Comment est calculé l’impact de la consommation énergétique sur l’environnement ?

Blog - About

A propos du WebLog de Stéphane PAPP [MSFT]

Après près de 10 ans de conseil dans l'équipe française de Microsoft Consulting Services (MCS), j'ai rejoint l'équipe européenne de Customer Service and Support (CSS) comme ingénieur conseil grands comptes. Mon rôle consiste à délivrer du conseil proactif et réactif sur les logiciels de la gamme System Center (ConfigMgr et OpsMgr, principalement).
Je délivre de l'expertise technique associée aux méthodologies ITIL/MOF sous la forme d'atelier de type vérification de l'état de santé, évaluation des risques, revues de supportabilité, cours magistraux.
Si vous êtes intéressés pour avoir un contact Microsoft dédié pour des ressources techniques, travailler avec vous sur des projets, délivrer une formation ou un transfert d’expertise et vous aider à résoudre vos problèmes, le PFE dédié est fait pour vous. Pour en savoir plus, contactez votre responsable technique de compte ou interlocuteur habituel chez Microsoft.

Comment est calculé l’impact de la consommation énergétique sur l’environnement ?

  • Comments 0

System Center Configuration Manager 2007 R3 propose quelques rapports spécifiques à la gestion des économies d’énergie. Ces rapports permettent la mise en place et le suivi des mesures d’économie.

En premier lieu, ces rapports ne sont disponibles que via les services de reporting de SQL Server. Leur mise en place est décrite sur TechNet à l’emplacement suivant :
http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ff977075.aspx

Ensuite, les fonctions mises en œuvre par ConfigMgr pour mesurer l’impact reposent sur des valeurs qu’il est possible de collecter. Lapalisse n’aurait pas dit mieux, mais il peut être utile de préciser que ConfigMgr ne sait pas que l’électricité française est produite dans une large mesure (je ne reviens pas sur le sujet brûlant d’un débat entre 2 candidats à la présidence française) par des centrales nucléaires. ConfigMgr ne sais pas non plus déterminer la quantité d’électricité consommée par chacun de vos équipements. Tout ce qui est accessible est davantage mesuré en termes de variations.

Si je consulte le détail d’un rapport tel que ‘Power Environmental Impact’, je trouve un certain nombre de paramètres qui ne sont pas affichés et donc, facilement modifiables. Ces paramètres sont, par exemple, pour un portable ou un ordinateur de bureau, le nombre de KWh lorsque l’ordinateur ou l’écran est allumé, en veille ou éteint (oui, vous pourriez affecter une consommation d’électricité à un ordinateur éteint).

Pour ce qui est de la conversion de KWh en tonnes de CO² économisés, je n’ai pas trouvé de paramètre dans le rapport et suppose, donc, qu’un coefficient multiplicateur a été appliqué arbitrairement. Pour information, l’agence américaine de protection de l’environnement (EPA) indique sur une page de référence un coefficient de 6.8956 * 10-4 tonnes de CO² par KWh. Cette valeur est arbitraire car elle ne tient pas compte des modes de production d’éléctricité pour son équivalent en CO². D’un pays à l’autre, voire d’un lieu à l’autre, le facteur multiplicateur peut être différent.

En toute logique, il vous faudrait faire de véritables mesures de consommation sur un échantillon représentatif de types d’ordinateurs pour déterminer, dans un premier temps, la consommation électrique de chaque modèle d’ordinateur. Sachant que d’un disque dur à l’autre, voire en fonction de l’utilisation d’une souris à piles ou accumulateurs ou rechargeable ou encore à fil, la consommation peut être différente, il peut être utile de gérer en grande masse la variation.

Avant d’arriver à gagner quelques euros, il peut être intéressant de s’attaquer aux grandes quantités de consommations inutiles telles que celles induites par des ordinateurs laissés allumés quand ils ne sont pas utilisés. Néanmoins, ces actions ne doivent pas entraver le travail des utilisateurs : ainsi, en l’état actuel des systèmes d’exploitation les plus récents, la reprise d’activité après une mise en veille est-elle quasi immédiate quand rallumer celui prend de nombreuses minutes. Je ne peux qu’espérer voire arriver rapidement les améliorations du futur Windows.

Leave a Comment
  • Please add 3 and 1 and type the answer here:
  • Post