Janelle Hill, référent BPM du Gartner, présente dans cette interview sa vision de l'évolution du BPM, et la nécessaire adaptation des Quadrants Magiques :

  1. Les entreprises continuent à investir sur la dimension agilité de leurs processus Métier. L'objectif : permettre aux équipes Métier d'adapter les processus au travers d'outils dédiés et sans avoir recours aux cycles de développements traditionnels, lesquels ne sont plus en phase avec les rythmes d' évolution de l'activité Métier.
  2. Les suites BPM traditionnelles ont le défaut de ne pas être autosuffisantes : il est nécessaire de les compléter par de la documentation, et des outils de modélisation mais aussi d'interactions (Information Worker - Office) ciblant les utilisateurs Métier.
  3. Le concept de suite BPM évolue vers un concept plus global : il s'agit de plateformes BPM (BPP) ainsi que d'environnements intégrés pour les applications composites (ICE).

Faisons la lumière sur ces acronymes en regard de la Plateforme Applicative Microsoft :

  • BPMS - Business Process Management Suite : BizTalk Server en version 2006 R2 assure les fonctionnalités d'un BPMS, et intègre notamment des modules BAM (suivi de l'activité métier), BRE (moteur de règles métier), HATS (monitoring de l'état de santé technique) ainsi que la connectivité au système d'informations (Adaptateurs techniques - protocoles, EDI et RFID - et connecteurs vers les ERP du marché)
  • BPP - Business Process Platform : Toute la plate-forme applicative Microsoft (BizTalk Server 2006 R2, Visual Studio Team Suite & Team Foundation Server, System Center) 2007 est sollicitée pour fluidifier la gestion des processus métier en (re)donnant notamment la main aux équipes Métier via les interfaces MOSS (Office SharePoint 2007), tout en gérant l'ensemble du cycle de vie des processus métier (et donc au travers des différents outils et runtimes impliqués).
  • ICE - Integrated Composition Environment : Stratégie qui consiste à composer des services plutôt que d'investir sur des développements sur mesure. Bref, ICE par opposition et/ou en complément des IDE. C'est l'objectif de l'initiative Oslo de Microsoft que de faciliter la création d'applications composites, en intégrant nativement les mod��les à la plate-forme applicative Microsoft. Et ce, au travers d'un référentiel assurant la gestion du cycle de vie des modèles qui constituent le liant entre les phases d'analyse, conception, implémentation et déploiement des applications métier : en bref, "le modèle est l'implémentation".