Steve Martin vient d'annoncer la sortie d'une release 3 pour BizTalk pour mi-2009, avec des compléments d'informations chez Sam Gentile.

En bref, cette version a 2 objectifs :

  1. Un alignement avec la génération 2008 de la plate-forme Microsoft (Windows Server 2008, SQL Server 2008 et Visual Studio 2008).
  2. L'élargissement de la prise en charge des scénarios SOA avec la mise en oeuvre de patterns complémentaires et de bonnes pratiques mais surtout la prise en charge d'une registry de services compatible UUDIv3.

Quoi de neuf par rapport à UDDI ?

La capacité UDDI sur la plate-forme Microsoft est aujourd'hui implémentée dans l'OS Windows Server. Les versions 2003 et 2008 de Windows Server implémentent UDDI v2.

Ce sera donc BizTalk qui prendra désormais la responsabilité de l'implémentation des spécifications UDDI, mais surtout qui proposera les capacités services "registry" et "repository".

Dès aujourd'hui, l'infrastructure de services - SOI Microsoft - propose un premier niveau d'implémentation des aspects registry et repository au travers des offres BizTalk Server 2006 R2, l'Enterprise Service Bus Guidance et le Managed Services Engine (MSE). Notamment le référencement, la gestion des itinéraires, l'application de policy, suivi des échanges de messages d'un point de vue technique et métier (BAM, HATS, Management portal).

Qu'est-ce qu'une registry de services ?

- une "SOA Registry" est une composante de l’infrastructure permettant la découverte, la création, le déploiement et la gouvernance des Services. Une «registry» permet une taxonomie en accord avec une organisation. Elle contient aussi la liste des "policies” à appliquer à chaque service ainsi que les liens de dépendance entre les Services -

Regis MAUGER, Architecte Microsoft France

image

Qu'est-ce qu'un repository de services ?

- Le «SOA Repository» minimum contient des informations référencées dans le «SOA Registry» généralement par leurs URL. Ces informations peuvent être des fichiers WSDL, des fichiers de policies, toute information utile à la découverte et au bon usage des services. Le «SOA Repository» peut aussi contenir des informations générées lors de l’exécution messages de logs, performances, état de santé. -

Regis MAUGER, Architecte Microsoft France

image