Voici une petite astuce qui permet de contourner les restrictions du modèle d’exécution SandBox de Sharepoint 2010 : travailler côté client plutôt que côté serveur, en intégrant un client Silverlight dans la Web Part.

Dans notre cas, la fonctionnalité “interdite” est l’appel à un service web externe.
La Web Part qui est développée dans cet exemple va intégrer une application Silverlight qui se déploiera côté client et se chargera d’effectuer l’appel au service Web.
Cette application Silverlight sera uniquement chargée d’appeler ce web service et est donc ultra simpliste.

Tout cela se fait facilement et avec peu de lignes de code, comme le montre ce “Visual How To”:

Calling Public Web Services from a Sandboxed Silverlight Application in SharePoint 2010

Vous pouvez suivre ce tutoriel, voir la vidéo associée et télécharger les sources, pour comprendre comment tout cela se met en place.