A peine débarqué dans la bloggosphère, me voici confronté à l'épineux problème du premier post. Trop tard pour faire demi-tour, il n'y a que le premier pas qui coûte, je me lance !


Par quoi commencer ?

Ma présente notoriété ne me permettant pas de prétendre à être reconnu sur la simple évocation de mon patronyme, je vais donc tout naturellement commencer par me présenter.
Je m'appelle Stéphane Goudeau. Je suis architecte chez Microsoft France dans la Division Plateformes et Ecosystèmes... Plus précisément, j'appartiens à une équipe d'architectes en système d'information dont le rôle est d'accompagner nos clients et partenaires sur le choix des technologies d'Entreprise que propose Microsoft. Je vous reparlerai de mes petits camarades, qui n'ont rien à envier à ceux du Petit Nicolas, lorsque l'occasion s'en présentera.

Quelles sont mes motivations ?
Je n'aspire pas à faire surgir du néant le Beau voire l'Idéal, comme l'a découvert un autre Stéphane, mais j'espère avoir l'occasion de partager les diverses expériences auxquelles mon quotidien me donne l'occasion et parfois le plaisir d'être confronté, par un moyen sans doute plus efficace que l'écriture d'un ouvrage, ayant déjà pu expérimenter cette autre approche de la communication écrite par le passé.

Mes activités professionnelles me donnent la chance d'être pionnier sur des technologies diverses et variées, le moins que l'on puisse dire, c'est que je ne l'aurais pas été dans le domaine de l'expression sur internet. Alors que 2.000 nouveaux blogs sont lancés chaque jour dans le monde (d'après le Journal du Net), pourquoi avoir attendu si longtemps ?

La peur de s'engager, très certainement. L'ouverture d'un journal personnel qu'il soit en ligne ou qu'il demeure dans le tiroir de sa table de chevet, suppose un minimum d'assiduité voire de fidélité. Le futur nous éclairera sur ma capacité à établir une relation sur la durée avec ce média...

Enfin pourquoi avoir choisi cette phrase de Serge Gainsbourg comme titre de mon blog ? tout simplement parce que j'apprécie particulièrement le mélange d'humilité et de volonté de relever des défis qu'elle sous-entend.