La semaine dernière, RealDolmen et Microsoft annoncaient la mise à disposition d'une nouvelle version du SDK PHP pour Windows Azure, la 4.0. Vous pouvez la télécharger sur CodePlex dès maintenant, prenez la dernière version disponible dans la branche 4.0, la 4.0.1 actuellement.

Voici une petite synthèse des nouveautés présentes dans ce SDK 4.0, riche en améliorations!

Intégration des outils de packaging en ligne de commande

Jusqu'à présent, un projet CodePlex séparé proposait des outils en ligne de commande pour packager et publier une application PHP sur Windows Azure. Ces outils sont maintenant intégrés au SDK, il n'y a donc plus besoin de télécharger le projet "Command-Line Tools for PHP".

Quand vous dézippez le SDK, vous trouverez donc un répertoire "bin" contenant les utilitaires. Pour les utiliser, vous devez ajouter dans votre PATH le chemin de l'interpréteur PHP ainsi que ce répertoire "bin"; par exemple:

path %path%;"C:\Program Files (x86)\PHP\v5.3";C:\PHPAzure-4.0.1\bin

Et vous pourrez alors utiliser des commandes comme:

package create --InputPath=C:\temp\toto --RunDevFabric=true

Pour tester votre application PHP (stockée dans c:\temp\toto) dans l'émulateur local Windows Azure; puis:

package create --InputPath=C:\temp\toto --RunDevFabric=false

Pour générer le package (*.cspkg) prêt à déployer dans Windows Azure.

Nouvelle fonctionnalité de "scaffolding" (échafaudage)

L'une des difficultés du SDK était qu'il fallait créer à la main un répertoire organisé bien précisément pour réunir tous les éléments nécessaires à l'exécution de PHP. La nouvelle commande "scaffolder" simplifie énormément le problème en vous proposant de générer un répertoire prêt à l'emploi à l'aide de modèles extensibles (PHAR):

scaffolder run --OutputPath=c:\temp\test

Cette commande va vous créer un répertoire prêt à l'emploi, dans lequel il ne vous reste plus qu'à ajouter votre code PHP.

En regardant la configuration de l'application, l'on voit que ce modèle installe automatiquement PHP sur les instances Windows Azure à l'aide du Web Platform Installer; il n'y a donc pas besoin d'inclure l'interpréteur PHP dans le package.

Nouvelles API

Cette version du SDK inclut le support de nouvelles API Windows Azure en PHP, et pas les moindres: Service Management, qui permet de gérer les services, et RoleEnvironment, qui permet d'obtenir des informations sur le rôle, comme des variables de configuration ou des ressources locales.

Grâce à ce support, il est désormais possible de scripter complètement une infrastructure Windows Azure en PHP; et cela permet d'ailleurs aux utilitaires en ligne de commande décrits plus haut de fonctionner également sous Linux!

Conclusion

Beaucoup de nouveautés donc dans cette version, vous pouvez vous reporter au billet de Maarten Balliauw pour une liste plus détaillée de toutes ces nouvelles fonctionnalités.