Test de l'intégration à l'expérience utilisateur pour les applications Windows 8

Blog des développeurs d'applications Windows 8

Indications sur la conception d'applications de style Metro pour Windows 8, par l'équipe d'ingénierie de Windows 8

Test de l'intégration à l'expérience utilisateur pour les applications Windows 8

  • Comments 0

Dans le billet de blog consacré au test des applications du Windows Store, nous avons dressé la liste des éléments à tester pour les différents états d'exécution de votre application. Nous avons également évoqué quelques-uns des aspects de l'expérience utilisateur de Windows 8 et expliqué en quoi ils affectent l'environnement dans lequel se trouve votre application. Nous allons maintenant découvrir plus en détail la nouvelle expérience utilisateur et, à partir des tests réalisés sur des applications existantes, mettre en évidence quelques interactions intéressantes et les scénarios que votre application peut rencontrer, mais aussi expliquer ce que vous pouvez faire pour qu'elle fonctionne correctement.

Un thème commun de disposition et de comportement

Windows 8 introduit des fonctionnalités riches et innovantes, qui permettent de profiter d'applications immersives et séduisantes. L'écran de démarrage s'affiche pendant l'initialisation de votre application. Il donne à l'utilisateur une première impression sur l'application. Une fois que votre application est en cours d'exécution, un utilisateur peut à tout moment la faire pivoter, la mettre à l'échelle, l'ancrer ou l'afficher en plein écran. Surtout, ces différents événements peuvent se produire en même temps ou de façon très rapprochée. Par exemple, votre application peut recevoir un changement d'orientation pendant l'affichage de l'écran de démarrage. De même, une vue peut être ancrée alors que vous connectez votre appareil à un vidéoprojecteur, ce qui provoque une mise à l'échelle. Examinons maintenant plus en détail les éventuels problèmes à surveiller au cours de chacun de ces événements.

Écran de démarrage

L'écran de démarrage permet à votre application d'indiquer à l'utilisateur qu'une activité est en cours, pendant que le système initialise votre application en vue de la première utilisation ou lorsqu'elle est mise au premier plan alors qu'elle était suspendue. Pour que votre écran de démarrage s'affiche correctement, lancez votre application en plein écran en mode portrait et en mode paysage, et vérifiez que l'écran de démarrage est correctement placé (c'est-à-dire généralement au centre) et qu'il ne présente aucun problème d'animation et plus généralement aucun problème visuel. Faites également attention à la résolution et à la qualité des graphismes de l'écran de démarrage. Vérifiez l'absence de bords irréguliers ou d'images pixelisées.

Si votre application prend en charge un écran de démarrage étendu, vérifiez que la transition entre l'écran de démarrage standard et l'écran de démarrage étendu est cohérente et régulière. Recherchez notamment les changements de position des icônes, les clignotements d'écran, etc.

Rotation

Une rotation peut intervenir à tout moment pendant l'exécution de votre application, même si celle-ci est suspendue. Vérifiez qu'elle répond correctement aux changements d'orientation, pour les différents états de votre interface. Vérifiez en particulier que tous les éléments sont correctement placés et ne sont pas tronqués, car ces problèmes risqueraient de mettre à mal l'expérience utilisateur. Vérifiez également que le contenu ne « saute » pas et ne clignote pas lors de la transition d'une orientation à une autre.

Si votre application utilise des préférences de rotation automatique, vérifiez que ces préférences se substituent bien à l'orientation système lorsqu'un utilisateur ouvre votre application ou la rouvre alors qu'elle était suspendue. Vérifiez également que votre application peut être utilisée avec la préférence de rotation renversée. Par exemple, si la préférence de rotation automatique est définie sur le mode paysage, vérifiez que l'apparence et le fonctionnement de votre application sont corrects aussi bien en mode paysage qu'en mode paysage renversé.

Si vous ne disposez pas du matériel adéquat pour tester votre application, vous pouvez utiliser le simulateur Visual Studio pour simuler une rotation. Pour plus d'informations sur l'utilisation du simulateur dans le cadre de vos tests, consultez le billet de blog Test des applications Windows 8 à l'aide de Visual Studio.

Mise à l'échelle

Windows 8 met à l'échelle votre application pour assurer la disponibilité des commandes tactiles et un meilleur confort d'utilisation, pour les différentes densités de pixels du matériel pris en charge. Vérifiez l'expérience utilisateur de votre application pour chacun des paliers de mise à l'échelle suivants : 100 %, 140 % et 180 %. Veillez à ce que votre application s'affiche correctement pour tous les paliers de mise à l'échelle, tout en testant les différents états de votre interface utilisateur.

Vous pouvez utiliser les paramètres suivants dans le simulateur de Visual Studio pour tester votre application pour les paliers pris en charge :

  • Palier de 100 % : 10,6", 1 366 X 768 pixels
  • Palier de 140 % : 10,6", 1 920 X 1 080 pixels
  • Palier de 180 % : 10,6", 2 560 X 1 440 pixels

Les changements de mise à l'échelle peuvent se produire de façon dynamique, pendant l'exécution de votre application, lorsque celle-ci est déplacée d'un écran à un autre sur une configuration à deux écrans ou sur un appareil connecté à un vidéoprojecteur. Vérifiez en particulier que tous les éléments sont correctement placés et ne sont pas tronqués, car ces problèmes risqueraient de mettre à mal l'expérience utilisateur. Vérifiez également la résolution et la qualité des icônes, des vignettes, des images et du contenu intégré à l'application (bords irréguliers, images pixelisées, etc.).

Mode ancré et mode plein écran

Les basculements entre les modes ancré et plein écran peuvent intervenir à tout moment pendant l'exécution de votre application, même si celle-ci est suspendue. Vérifiez qu'elle répond correctement aux changements de mode d'affichage, en testant les différents états de votre interface utilisateur. Vérifiez également que tous les éléments sont correctement placés et ne sont pas tronqués, car ces problèmes risqueraient de mettre à mal l'expérience utilisateur.

Une taille d'écran minimale de 1 366 X 768 pixels est requise pour permettre l'affichage simultané de deux applications, dont l'une en mode ancré. Pour ancrer votre application, exécutez votre application et veillez à ce qu'une autre application soit présente dans la pile d'arrière-plan. Balayez l'écran vers la droite à partir du bord gauche de l'écran et placez la deuxième application de sorte qu'une barre verticale s'affiche pour vous permettre de créer une vue ancrée.

Contrats et comportements facultatifs

Windows 8 introduit des méthodes riches et flexibles permettant à vos applications d'interagir et de partager des données et des fichiers. Les applications peuvent utiliser le sélecteur de fichiers pour ouvrir et enregistrer des fichiers. Si vous mettez en œuvre les contrats du sélecteur de fichiers, les applications peuvent également permettre à d'autres applications d'accéder à des fichiers ou à un emplacement d'enregistrement. Le contrat de recherche offre quant à lui une méthode indispensable pour permettre aux applications de mettre en évidence les informations recherchées par l'utilisateur. Le contrat de partage permet à l'utilisateur de partager facilement des contenus (photos, liens Internet, etc.) d'une application à une autre.

Plus les applications disposent d'options et plus elles jouent un rôle essentiel dans la définition de l'expérience utilisateur liée à la gestion des fichiers et des données, plus elles doivent être intuitives pour l'utilisateur. Nous allons maintenant évoquer quelques-unes des options liées à la gestion des fichiers et des données, et examiner quelques scénarios intéressants.

Contrat Sélecteur d'ouverture de fichier

Dans Windows 8, les applications peuvent utiliser le sélecteur de fichiers pour ouvrir et enregistrer des fichiers. Si vous mettez en œuvre les contrats du sélecteur de fichiers, les applications peuvent également permettre à d'autres applications d'accéder à des fichiers ou à un emplacement d'enregistrement.

Lorsque vous permettez à une autre application d'appeler le sélecteur correspondant aux types de fichiers pris en charge par votre application, veillez à ce que les miniatures des éléments ajoutés par votre application au panier du sélecteur s'affichent correctement, et à ce que les fichiers (y compris le contenu) sélectionnés par l'utilisateur soient correctement fournis à l'application qui a appelé le sélecteur.

Si votre application fournit une vue unique des fichiers, vérifiez que les fichiers sont bien ajoutés et supprimés correctement du panier du sélecteur.

Une application hébergée dans le sélecteur peut souvent être suspendue, mais pas arrêtée, lorsque l'utilisateur arrête d'utiliser votre application dans le sélecteur. Par conséquent, votre application ne doit pas traiter les événements de suspension ou de reprise, car cela limiterait les performances ressenties au moment où l'utilisateur accède à nouveau à votre application. En revanche, surveillez l'événement de fermeture du sélecteur, pour déterminer quand votre application est fermée et vérifier qu'elle réalise les opérations de nettoyage nécessaires pendant ce temps.

Contrat de recherche

Le contrat de recherche offre une méthode indispensable pour permettre aux applications de mettre en évidence les informations recherchées par l'utilisateur. Si votre application prend en charge les recherches, vous devez en premier lieu vérifier que lorsque l'utilisateur ouvre le volet de recherche et tape une requête de recherche, celle-ci est bien traitée par l'application, qui doit alors afficher les résultats pertinents. Si vous n'avez pas correctement mis en œuvre le contrat de recherche, un message indiquant qu'il est impossible d'effectuer des recherches dans l'application s'affiche. Dans ce cas, les recherches réalisées par l'utilisateur portent uniquement sur les applications.

Si votre application fournit des suggestions de recherche, vérifiez qu'elles s'affichent correctement, que l'icône est bien affichée et que les dimensions de cette dernière sont correctes. Si votre application prend en charge la saisie dans le cadre des recherches, vérifiez que le volet de recherche s'ouvre lorsque vous ouvrez votre application et que vous lancez une recherche. Vérifiez également que les résultats attendus sont renvoyés.

Le contrat de recherche prend en charge le texte d'invite (l'exemple de texte de recherche affiché en gris dans le champ de recherche lorsqu'un utilisateur ouvre le volet de recherche). Si votre application définit un texte d'invite dans le champ de recherche, vérifiez qu'il est utile pour l'utilisateur et que son apparence est conforme à ce que vous attendez lorsque vous ouvrez le volet de recherche dans votre application.

Si votre application prend en charge la programmation du texte affiché dans le volet de recherche, vérifiez que tout fonctionne correctement. Après avoir fermé le volet de recherche, effectuez une action dans votre application pour provoquer la définition du texte du volet de recherche, ouvrir le volet de recherche et vérifier que le texte est correctement défini.

Une rotation peut intervenir à tout moment pendant l'exécution de votre application, y compris pendant une recherche. Consultez la section ci-dessus consacrée à ce sujet et vérifiez que les recherches effectuées dans votre application fonctionnent correctement lorsque l'utilisateur fait pivoter l'appareil.

Contrat de partage

Le contrat de partage permet à l'utilisateur de partager facilement des contenus (photos, liens Internet, etc.) d'une application à une autre. Les applications de partage source fournissent le contenu, tandis que les applications de partage cible utilisent ce contenu. Votre application peut être une source de partage, une cible de partage ou les deux à la fois.

Si votre application est une source de partage, sachez que les applications de partage cible traitent différemment les données partagées avec elles, selon leurs propres scénarios. Certaines applications accordent la priorité à certains contenus. Par exemple, si vous partagez à la fois un lien et un fragment de code HTML, certaines applications cibles peuvent décider d'ignorer le code HTML au profit du lien (ou inversement). Pour que l'utilisateur profite d'une expérience de partage optimale à partir de votre application, vérifiez que le contenu de votre package de données offre des représentations différentes des mêmes données, et essayez de partager les contenus avec plusieurs applications cibles (l'exemple de cible de partage, Courrier et d'autres applications de partage cible que vous avez installées) pendant que vous concevez et testez votre application.

Les utilisateurs s'attendent à ce que le contenu partagé soit bien visible, en étant lié à la page active à un élément sélectionné, ou à ce qu'il soit évident au regard du contexte actuel de l'application. Naviguez au sein de votre application, partagez des contenus à partir de différents emplacements, sélectionnez et partagez le contenu, et vérifiez que les éléments partagés à partir de votre application correspondent bien aux attentes des utilisateurs.

Si votre application est une cible de partage, elle figurera dans le volet Partager. Cette vue est plus étroite qu'une vue plein écran et l'utilisateur peut facilement fermer ce volet de votre application, en appuyant en dehors du volet. Elle a été conçue pour fournir une expérience d'utilisation légère et rapide avec les applications de partage cible. Veillez à ce que votre application fonctionne correctement dans cet environnement. Plus l'utilisateur doit accomplir des opérations complexes pour partager un contenu, plus les chances d'appuyer en dehors de la zone et d'annuler l'effet des actions précédentes augmentent. Observez les commandes susceptibles d'être à l'origine du même problème (barres de défilement situées à gauche, par exemple). Un utilisateur est également susceptible d'ouvrir votre application en tant que partage cible lors de sa première utilisation. Si votre application nécessite une authentification ou une configuration préalable, veillez à ce que l'utilisateur puisse accomplir cette opération dans le volet Partager ou à ce que votre application affiche un message lui permettant de connaître la marche à suivre pour pouvoir partager des contenus avec votre application.

Si votre application est à la fois une source de partage et une cible de partage, l'utilisateur peut partager des contenus à partir de votre application vers cette même application. Vérifiez que ce comportement est utile dans certains scénarios.

Conclusion

Windows 8 introduit une expérience riche et immersive, dans laquelle votre application joue un rôle essentiel. En dehors de l'expérience utilisateur propre à votre application, il peut également être de vérifier le comportement des opérations de rotation et de mise à l'échelle, ainsi que les différents états d'affichage et les contrats, selon les fonctionnalités prises en charge par votre application ou les actions effectuées par l'utilisateur pendant l'exécution de votre application. Dans ce billet de blog, nous avons examiné une partie des interactions qui peuvent poser problème et expliqué comment tester votre application pour éviter les problèmes. Nous espérons que ce blog vous aidera à identifier les problèmes susceptibles d'influer sur l'expérience utilisateur offerte par vos applications. N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires à ce sujet ou à signaler les problèmes que vous avez pu rencontrer.

-- Rick Muszynski, SDET, Windows

-- Patrik Lundberg, SDET, Windows

Remerciements tout particuliers à Tom White et Jake Sabulsky pour leur aide et leur participation à ce billet.

  • Loading...
Leave a Comment
  • Please add 7 and 4 and type the answer here:
  • Post