Le SDK 1.5 sorti en septembre dernier peut simplifier certaines tâches de démarrage. Au lieu de créer des scipts pour démarrer des processus, ou copier des données, on peut maintenant simplement déclarer ce qu’on veut que Windows Azure fasse.

Les deux billets suivants parlent de cela:

http://blogs.msdn.com/b/thomasconte/archive/2011/09/20/windows-azure-sdk-1-5-des-nouveaut-233-s-discr-232-tes-dans-la-service-definition-pour-un-meilleur-support-php-java-etc.aspx

http://ntotten.com/2011/09/running-processes-in-windows-azure/

 

Smile

Benjamin