Microsoft est devenu membre contributeur de l’OCDA (Open Data Center Alliance), dont
l’opération d’adhésion fut menée par Bill Hilf, directeur général de Windows
Azure. Cette organisation est un consortium d’entreprises IT qui a pour but
d’établir une roadmap des modèles d’usage dans le domaine du Cloud computing. Son champ
d’action s’articule autour de trois axes : créer une voix unifiée pour les
exigences en matière de data center, délivrer ces exigences avec et pour l’industrie,
et mettre en place un guide des bonnes pratiques afin de déployer en interne
les solutions IT. Il est donc question de faire émerger les besoins des clients
pour faciliter le déploiement du Cloud en entreprise et faire converger
l’innovation industrielle vers un data center ouvert et interopérable.

Microsoft a ainsi décidé de faire partie d’un tel environnement afin d’apporter son expérience et
consolider la stratégie de ses services Cloud. La vision de Bill
Hilf pour Windows Azure se résume ainsi : « nous nous sommes engagés
envers l’industrie et nos clients en leur fournissant une approche ouverte,
durable et globale du Cloud» et rajoute qu’« en adéquation avec
l’engagement de Windows Azure en ce qui concerne l’ouverture et l’interopérabilité,
nous sommes heureux de rejoindre l’OCDA et de travailler conjointement avec les
leaders de l’industrie sur les standards du Cloud ».

La participation de Microsoft à ce « Think Tank » marque sa
volonté de devenir acteur du monde open, et continuer à faire de Windows
Azure une plateforme ouverte comme le prouve les nombreux SDK (.NET,Java,
PHP,Node.js,Phyton et Ruby)
avec lesquels il est possible de développer une application.

Vous pouvez dès maintenant tester gratuitement Windows Azure pendant 90 jours.